Comment couler le sol en béton

En raison de leur solidité, de leur durabilité, de leur simplicité et de leur polyvalence, les sols en béton sont populaires non seulement dans les pièces soumises à de lourdes charges, mais également dans la construction de logements privés. Par exemple, un sol en béton dans la cuisine, la salle de bain et la salle de bain est simplement requis. Et dans les chambres à coucher, les couloirs, les salons et autres pièces, du béton a été coulé avec l’avènement du système du «plancher chauffant», qui a résolu le problème important que ce plancher est très froid. Même dans les maisons privées, où ils n’avaient auparavant équipé que du parquet en rondins, ils ont commencé à couler du béton partout. Et voici que des questions ont commencé à se poser: comment couler un sol en béton sur le sol et quelles sont les caractéristiques du déversement sur le sol. Dans cet article, nous allons révéler la technologie générale du casting et identifier quelques nuances et différences.

Technologie pose de sols en béton

Les sols en béton peuvent être aménagés sur différentes surfaces: directement sur le sol, sur la dalle de sol, sur l'ancien dallage en béton, même sur l'ancien plancher en bois. Le béton est un matériau simple, peu exigeant, accessible à tous et, surtout, relativement bon marché.

Pour que le sol soit solide et durable, toutes les conditions techniques et les étapes du travail doivent être réalisées. Lors du coulage du béton sur différentes surfaces, il existe des caractéristiques distinctives, mais il existe des règles générales pour tous les cas.

Sols en béton - technologie de coulée et étapes de travail:

  • Base d'étanchéité.
  • Isolation thermique
  • Renforcement
  • Installation de guides ("balises").
  • Couler un sol en béton rugueux.
  • Poncer la surface d'un sol en béton.
  • Remplir la chape de nivellement.

Selon les caractéristiques de conception des locaux, certaines étapes de travail peuvent être ajoutées. Par exemple, lors de la mise en place d'un sol en béton sur le sol sur le sol doit être rembourré.

Pour protéger la chape en béton de la fissuration, il est utilisé pour couper des joints de déformation, il en existe trois types:

  1. Des joints de dilatation isolants sont réalisés aux points de contact entre le sol en béton et d'autres éléments structurels de la structure: murs, colonnes, saillies, etc. Cela est nécessaire pour que les vibrations ne soient pas transmises du sol à d'autres structures. Sinon, il pourrait y avoir une destruction partielle ou partielle de la fondation.
  2. Les joints structuraux sont réalisés dans des endroits où le béton gèle de manière inégale, c'est-à-dire dans le cas où la coulée a eu lieu non pas à la fois, mais avec des interruptions de plus de 4 heures.
  3. Les coutures de rétrécissement sont effectuées pour soulager la tension due au retrait et au séchage inégaux.

Les joints de dilatation doivent être coupés avant que des fissures n'apparaissent, mais le béton doit en même temps acquérir la résistance nécessaire. La profondeur des joints doit correspondre à 1/3 de l'épaisseur de la couche de béton. D'autres joints sont remplis de mastics spéciaux.

Compte tenu de la complexité et du caractère poussiéreux des travaux d'aménagement du sol en béton, de nombreuses équipes de construction le font. Pour les sols en béton, le prix dépend en premier lieu de l’intensité de travail des ouvrages commandés et de l’épaisseur des couches. L'option la moins chère serait la chape ciment-sable habituelle. Revêtement légèrement plus cher avec renforcement. Le type de treillis d'armature influe sur le coût du sol en béton: s'il s'agit d'un treillis routier ordinaire, il sera meilleur marché et si le cadre est soudé à partir d'un ferraillage, il sera plus coûteux. L'option la plus «mordante» est un sol en béton avec une couche supérieure durcie. Il vous en coûtera 30 à 40% de plus qu'un sol standard de la même épaisseur.

Avec des compétences minimales en construction, la capacité de manipuler l'outil et l'invitation d'un ou deux partenaires, vous pouvez facilement couler le sol en béton de vos propres mains. Il suffit de faire des calculs, de disposer de l’outil et du matériel nécessaires et d’étudier la technologie, pour que chacun puisse remplir ses fonctions et se disputer. Ensuite, le prix d'un sol en béton ne dépendra que du matériau utilisé et de sa quantité.

Comment faire un sol en béton sur le sol

La disposition du sol directement sur le sol est toujours associée à un certain nombre de questions: que faire et quelle couche appliquer et comment imperméabiliser, et à quel stade isoler, etc. Le sol en béton au sol est un "gâteau en couches", que nous décrivons ci-dessous.

Couler un sol en béton: un motif «en forme de tarte»

Conditions dans lesquelles il est possible de poser un sol en béton sur le sol

Avant de passer directement au processus technologique consistant à aménager un sol en béton, je voudrais noter que tous les sols ne peuvent pas être coulés en sol en béton. Premièrement, le niveau de la nappe phréatique ne doit pas dépasser 4–5 m, afin de prévenir les inondations au sol et l’absorption d’humidité par les capillaires. Deuxièmement, le sol ne doit pas être mobile, sinon le sol en béton peut s’effondrer rapidement et endommager les fondations. Troisièmement, la maison dans laquelle un tel étage est planifié devrait être résidentielle et chauffée en hiver, car le sol gèle en hiver, ce qui exercera une pression supplémentaire sur la fondation, la déformant. Eh bien, dernière limite, le sol doit être sec.

Disposition du niveau du sol en béton fini: marque "zéro"

Tous les travaux d’aménagement du sol ne commencent qu’après que tous les murs ont été entièrement érigés et que la structure est recouverte d’un toit. Nous serons donc protégés des surprises de la nature.

Tout d’abord, il est nécessaire de planifier le niveau du plancher fini, c’est-à-dire marque, à laquelle nous allons remplir la parole. Comme nous ne prévoyons pas de franchir le seuil, nous serons guidés par le bas de la porte, afin que le sol soit uniforme et identique dans toutes les pièces.

Nous appliquons le niveau «zéro» comme suit: à partir du point le plus bas de la porte, nous posons exactement 1 m.Positionnez une marque sur le mur, puis transférez-la sur tous les murs de la pièce, tracez une ligne dont l'horizontale est constamment surveillée à l'aide d'un niveau.

Une fois la ligne tracée, nous posons 1 m sur tout le périmètre de la pièce depuis cette ligne. Tracez une ligne. Ce sera le niveau du sol de la foire. Pour plus de commodité, enfoncez des clous dans la ligne et serrez le cordon dans les coins de la pièce. Il sera donc plus facile de naviguer.

Travaux de préparation de fondations

De la pièce, nous enlevons tous les déchets de construction. Ensuite, nous enlevons la couche supérieure du sol et nous la retirons pour les besoins du jardin ou du paysage. A quelle profondeur enlever le sol? Le sol en béton au sol est un gâteau multicouche, d’une épaisseur d’environ 30 à 35 cm, en nous concentrant sur la marque «zéro», nous essayons simplement d’enlever le sol sur une profondeur de 35 cm.

Assurez-vous de tasser la surface du sol. Il est préférable de le faire à l’aide d’une plaque vibrante spéciale ou d’un vibrateur spécial, mais s’il n’existe pas d’équipement de ce type dans l’arsenal, vous pouvez le faire de façon improvisée. Nous aurons besoin d’une bûche à laquelle nous attachons les poignées et d’en bas nous attaquons une planche plate. En utilisant cette bûche ensemble, nous compactons le sol de telle sorte qu'il ne reste aucune trace de marches à sa surface.

C'est important! Dans le cas de fondations à larges bandes, il existe des situations où la distance entre la marque «zéro» et le sol est supérieure à 35 cm, auquel cas nous enlevons la couche fertile supérieure et versons à la place du sable et des altérations minutieuses.

Les mesures visant à renforcer l’imperméabilisation du sol peuvent inclure la disposition du revêtement de sol en argile. Ensuite, l'argile est versée sur le sol et compactée avec soin. À l'avenir, cela empêchera la pénétration d'humidité dans le sol.

Formation de litière de gravier, de sable et de gravats

Avant de réaliser un sol en béton sur le sol, il est impératif d'effectuer le remplissage.

La première couche est constituée de gravier (5–10 cm). De l'eau et compacté. Pour faciliter le contrôle de l'épaisseur de la couche, nous enfonçons dans le sol des chevilles de la longueur nécessaire, nous les plaçons au ras du sol et, après remplissage et bourrage, nous les retirons.

La deuxième couche est du sable (10 cm). L'épaisseur et le niveau sont contrôlés par les mêmes piquets. Nous répandons la couche avec de l’eau et la compactons avec une plaque vibrante ou une bille avec une planche. Pour cette litière, vous pouvez utiliser du sable de ravin avec des impuretés.

La troisième couche est en pierre concassée (10 cm). Soigneusement niveau et compact. Notre tâche est de nous assurer qu'il n'y a pas de bord tranchant de gravats à la surface. S'ils le sont, il est nécessaire de les lisser en dilatant ou en enlevant les cailloux. Utilisez une fraction de pierre concassée comprise entre 40 et 50 mm. Après le tassement, les gravats peuvent être légèrement saupoudrés de sable ou de gravillons et compactés à nouveau.

C'est important! N'oubliez pas de contrôler l'horizontale à l'aide du niveau.

Il est à noter que la litière ne peut être réalisée qu'à partir de deux couches: sable et gravats. De plus, pour simplifier le contrôle de l'épaisseur des couches, leur niveau peut être appliqué aux murs de la fondation.

Pose d'imperméabilisation et d'isolation thermique

Si la couche de gravats est bien compactée et qu'aucun angle vif n'est observé, le matériau d'imperméabilisation peut être appliqué directement sur celle-ci. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des matériaux de rouleau et des membranes modernes, un matériau de couverture en plusieurs couches ou tout simplement un film plastique d’une densité d’au moins 200 microns. Nous avons étalé le matériau sur toute la surface de la pièce, dessiné les bords jusqu'à la marque «zéro» sur les murs et fixé le tout, par exemple à l'aide de ruban adhésif. Si la toile ne suffit pas pour couvrir toute la surface, les joints doivent être réalisés avec un chevauchement de 20 cm et collés avec du ruban adhésif.

Outre l'imperméabilisation, vous pouvez réaliser une isolation thermique avec de tels matériaux: argile expansée, perlite, mousse de polystyrène extrudée, mousse de polystyrène (mousse de polystyrène), laine de basalte (de densité appropriée), mousse de polyuréthane.

Envisagez la possibilité de poser des plaques de mousse de polystyrène extrudé. Ils sont disposés en quinconce, bien serrés les uns aux autres, les joints sont collés avec un ruban adhésif spécial.

C'est important! Il existe des cas où il n'est pas possible de réaliser une isolation thermique et thermique directement sur la litière. Ensuite, une couche de béton dit «maigre» (consistance liquide) d’une épaisseur maximale de 40 mm est coulée sur le dessus de la litière. Quand il durcit, vous pouvez effectuer les procédures ci-dessus par le haut. Le béton «maigre» lie fermement une couche de gravats et constitue une base plus solide qui ne peut ni percer ni endommager les matériaux imperméabilisants.

Béton armé

La technologie de coulée de sol en béton inclut nécessairement un renforcement permettant de durcir le sol autant que possible. Un plancher renforcé peut supporter des charges lourdes, réparties uniformément sur la surface.

En tant que matériau de renforcement, vous pouvez utiliser des mailles en métal et en plastique avec différentes cellules, ainsi qu'un cadre de renforcement. Le maillage de renfort soudé le plus couramment utilisé mesure 5x100x100 mm. Moins fréquemment, pour les sols soumis à de lourdes charges, on utilise un cadre, soudé localement à partir d'une tige d'armature de 8 à 18 mm d'épaisseur. Dans ce cas, un compactage vibratoire plus approfondi du mélange de béton est requis.

Le treillis ou l'armature ne peut pas être posée directement sur la base, elle ne remplira donc pas ses fonctions et sera même redondante. Il doit être élevé à 1/3 de l'épaisseur du futur remblai en béton. C'est pourquoi nous installons la grille ou le cadre sur des supports d'une hauteur de 2 à 3 cm, appelés "chaises".

Installation de "balises" et formation de "cartes"

L’installation de guides ou comme on les appelle "balises" vous permet de remplir le béton le plus précisément possible, au même niveau.

En tant que guides, vous pouvez utiliser des tubes ronds ou un profil carré en métal, ainsi que des barres en bois. Si leur surface est suffisamment lisse, vous pouvez utiliser des balises en aluminium spéciales.

Nous divisons la pièce en segments de 1,5 à 2 m de large.

Installez les guides sur les "petits pains", en solution de béton. En appuyant dessus ou en ajoutant un mélange, nous contrôlons l'emplacement des «balises» afin que leur bord supérieur se situe strictement le long de la ligne «zéro». Nous graissons les guides avec de l’huile spéciale, en dernier recours, c’est possible en s’entraînant afin de faciliter leur extraction ultérieure.

C'est important! Nous contrôlons la disposition strictement horizontale des guides à l'aide du niveau et du niveau. Il sera possible de remplir le sol de béton une fois que les «petits pains» auront suffisamment durci pour que vous ne puissiez pas les vendre lorsque vous cliquerez sur le «phare».

Une salle est divisée en "cartes" si sa surface est suffisamment grande et qu'il n'est pas possible de couler du béton en une seule étape. Ensuite, la salle est divisée en "cartes" carrées ou rectangulaires, dont la taille est dictée par les performances de l'équipe de construction.

Marquez la zone sur les parcelles. Nous abattons le cadre de bois de construction du bois fraîchement scié ou du contreplaqué stratifié. Naturellement, la hauteur du coffrage doit être strictement déduite "à zéro".

Préparation du mortier pour couler le sol en béton

Pour que le sol en béton ait les meilleures propriétés d'isolation thermique, du sable expansé ou de la perlite doit être ajouté au mortier. Et pour avoir le temps de bien verser et malaxer la solution, il est nécessaire d’acheter ou de louer une bétonnière.

Le secret de la préparation de la solution est le suivant:

  • Endormez-vous dans 2 seaux de perlite dans une bétonnière.
  • Ajouter 10 litres d'eau et pétrir. Après avoir ajouté de l'eau, le volume de perlite devrait sensiblement diminuer.
  • Lorsque le sable est bien mélangé à l'eau, ajoutez 5 litres de ciment et continuez à pétrir.
  • Ajoutez 5 litres d'eau et continuez à pétrir.
  • Lorsque le mélange devient homogène, ajoutez 10 litres de sable et 2 litres d'eau. Pétrir jusqu'à ce que le mélange se détache.
  • Nous faisons une pause dans le lot pendant 10 minutes, en aucun cas nous n’ajoutons d’eau.
  • Après 10 minutes, continuez à mélanger jusqu'à ce que la solution devienne plastique.

Pour remplir le sol, il est préférable d'utiliser les ciments M400 et M500.

Remplissage d'un sol en béton, solution de nivellement

Nous commençons à inonder le sol du coin opposé de la porte, en essayant de remplir plusieurs "cartes" en une ou deux étapes.

Étant donné que le béton ne doit pas être bien ajusté aux murs et aux structures en saillie du bâtiment, nous les isolons en posant un ruban isolant le long de ceux-ci.

Versez la solution obtenue dans une "carte" avec une couche de 10 cm et nivelez à l'aide d'une pelle. Effectuez des mouvements de perçage pour éliminer l'excès d'air et condenser la solution. Si possible, vous pouvez utiliser un vibrateur profond, qui est immergé dans le béton et lorsqu'un lait «concret» apparaît à la surface, il est transféré à un autre endroit.

Mettez la solution à niveau avec la règle. Nous l'installons sur les guides et le tirons vers nous avec de légers mouvements gauche-droite. Ainsi, l'excès de béton est enlevé et distribué dans les vides d'autres "cartes".

Une fois la mise à niveau de la solution complétée le long des guides, nous les sortons et remplissons l’espace vide avec une nouvelle solution.

Dans les jours suivants, en mouillant constamment la surface avec de l'eau, vous pouvez également recouvrir le béton d'un film. Nous donnons du béton pour obtenir le maximum de ses caractéristiques de résistance dans les 4 à 5 semaines.

Nivellement de sol en béton

Lors du coulage d'un sol en béton, il est rarement possible de rendre la surface parfaitement plane, le plus souvent des défauts mineurs, un affaissement. Si vous envisagez de poser des carreaux de céramique, la planéité idéale n’est pas nécessaire, vous pouvez donc commencer immédiatement à travailler. Mais si vous voulez faire un sol en stratifié ou en linoléum, la surface doit être parfaitement plane.

Les mélanges auto-nivelants vous permettent de rendre la surface du sol comme un miroir.

Selon les instructions sur l'emballage, nous préparons une solution d'un mélange auto-nivelant, la versons sur le sol et la nivelons avec un pinceau spécial. Puis roulez avec un rouleau à aiguilles pour éliminer les bulles d’air de la solution. Laisser sécher pendant au moins 1 semaine. Après quoi, le sol en béton est prêt à être utilisé.

Comment couler le sol en béton sur le sol

La particularité de couler le sol en béton sur le plafond est qu'il n'est pas nécessaire de faire de la literie.

Nous vérifions la dalle de béton, s'il y a des fissures, des crevasses et des copeaux. Si nous trouvons, alors nous fermons avec une solution de réparation. Les planchers de bois franc doivent également être durables, sans grands espaces.

Il est obligatoire de chevaucher le chevauchement et de poser le film plastique avec une densité de 200 à 300 microns.

Top Lay isolation. Cela peut être de la mousse de polystyrène, des plaques de mousse de polystyrène extrudé, des dalles de laine de basalte ou la pulvérisation de mousse de polyuréthane.

Installez des balises et remplissez la solution avec une épaisseur de 100 mm. Toutes les autres opérations sont effectuées de la même manière que dans l'agencement du sol sur le sol. Si quelque chose n’est pas clair pour vous dans les instructions de coulage, vous pourrez peut-être regarder une vidéo montrant un sol en béton.

Il est tout à fait possible de couler le sol en béton de manière indépendante, l'essentiel est de ne pas économiser de matériaux et de ne pas suivre le processus technologique. Ensuite, le sol pourra servir pendant des décennies sans nécessiter de réparations majeures.

Comment couler le béton: préparation du mélange, pose, caractéristiques

A quelle température pouvez-vous travailler avec du béton? Quoi de mieux pour faire un coffrage? Est-il possible de le réorganiser en remplissant le monolithe par petites sections? Dans quels cas le spudding est-il suffisant et quand vibrolayer est-il nécessaire? Essayons de répondre à ces questions et à d’autres.

Remplissage de la base de la bande.

Préparation du mélange

Commençons par la préparation du béton. En général, les exigences relatives aux mélanges de béton à des fins diverses sont définies dans de nombreux documents réglementaires; dans notre cas, la source d’information sera SNiP 3.03.01-87 "Structures porteuses et enveloppantes".

Alors, quelles sont les exigences de la réglementation de la construction?

  • Les charges doivent être appliquées fractionnées et récurées. Un mélange de gravats et de sable pour le béton sous sa forme originale n'est pas utilisé.

Explication: Les marques de béton impliquent un pourcentage bien défini de sable et d'agrégats grossiers.
Le dosage de remplissage de différents types, fournis en mélange, est impossible.

  • Les composants sont dosés en poids. Toutefois, le dosage en volume d'additifs (plastifiants, etc.) introduits sous forme de solutions aqueuses est autorisé.
  • Le rapport exact des composants est sélectionné pour chaque lot de ciment et d'agrégat en fonction des résultats du contrôle (granulométrie, tests de résistance, contrôle de la qualité du ciment).
  • Pour les granulats dont la taille du grain le plus gros peut atteindre 40 mm, deux fractions (gravier et sable) suffisent. Avec une plus grande taille d'une fraction plus importante dans le béton, il est nécessaire d'introduire une autre de plus petite taille (sable, pierre concassée d'une fraction de 20 mm, pierre concassée d'une fraction de 40 mm).
  • Pour les dalles, la taille de l'agrégat ne doit pas dépasser la moitié de son épaisseur. Pour une structure en béton armé arbitraire - 2/3 de la plus petite distance entre éléments de renforcement.

Conception simple pour le fractionnement du sable et du gravier.

Quelle est la composition des différentes qualités de béton? Où s'appliquent-ils?

Comment couler le sol en béton

Beaucoup perçoivent le sol comme une couche de finition prête à l'emploi - linoléum, parquet ou carreaux de céramique. En fait, il s’agit d’une «tarte» complexe à plusieurs niveaux, qui comprend un sol en béton, une couche d’étanchéité à la vapeur, un isolant, une autre couche d’étanchéité à la vapeur, une chape et ensuite seulement un revêtement décoratif. L'article examinera comment couler correctement le sol en béton.

  1. Technique de sol en béton
    • Niveau zéro de sol en béton
    • Travaux préparatoires
    • Disposition des phares
    • Mélange de béton pour sol coulé
    • Verser la base du sol
    • Travaux de chape
  2. Types de chapes humides
  3. Phares pour chape
  4. La proportion correcte de béton pour couler le sol
  5. Nous chauffons le sol en béton
  6. Protection de la base en béton

La technologie de coulée de sol en béton dans les maisons et les appartements privés varie. En milieu urbain, ces travaux sont beaucoup plus faciles, car il y a initialement des chevauchements entre les sols. Par conséquent, il suffit de réaliser ce qu'on appelle l'attache, après quoi la surface est prête pour la pose de la couche de finition.

Mais construire une base concrète dans un pays en construction est un processus laborieux. Après tout, le sol doit être non seulement lisse, mais aussi chaud, et ne pas laisser fuir d'humidité. Dans ce cas, peu importe que le plancher d’étage soit coulé ou qu’une nouvelle surface soit formée, l’important est de respecter les règles de base pour le malaxage du mortier et de suivre la technologie au travail.

Technique de sol en béton

Niveau zéro de sol en béton

  • Le niveau horizontal est le plus facile à déterminer avec un niveau laser, mais s’il n’y en a pas, le niveau habituel peut fonctionner.
  • Les travaux commencent par une porte. 1,5 m sont mesurés à partir du seuil et une ligne est tracée à partir de ce point dans toute la pièce.
  • Les mêmes 1,5 m sont mesurés, tous les risques sont systématiquement reliés par une ligne droite. Plus ils sont localisés, plus le résultat sera précis. La ligne de fond deviendra le niveau du futur sexe.

Travaux préparatoires

  • Avant de couler le sol en béton, il est recommandé de retirer la couche supérieure du sol sur une profondeur de 35 à 40 cm, puis de la pierre concassée de 20 x 40 mm d'épaisseur doit être d'au moins 10 cm et recouverte d'une couche de sable recouverte de pierre concassée.. Chaque couche est humidifiée et percutée avec une pelle, une truelle ou un équipement spécial.

Important: après le tassement, l’épaisseur du "coussin" est réduite d’environ 20-25%, il convient donc de prendre en compte son organisation.

  • Maintenant est venu le tour de matériau imperméabilisant, il peut être un type de film ou de rouleau. La membrane est répartie sur toute la surface, les bords doivent aller sur le mur et au-dessus de la ligne tracée. Toutes les coutures sont collées. De la même manière, le film est fixé sur les murs autour du périmètre de la pièce.
  • Après avoir disposé le revêtement de finition, les bords du matériau d'imperméabilisation sont coupés.
  • L'argile expansée est idéale pour l'isolation, sans perdre en popularité en raison de ses caractéristiques et de son accessibilité. Mais vous pouvez également utiliser de la laine de basalte ou des dalles de polystyrène extrudé.
  • Le renforcement est nécessaire, il augmente la résistance de la base en béton. Un treillis métallique, dont l’épaisseur du noyau n’est pas inférieure à 4 mm et avec des cellules de 150x150 mm, est installé sur les pierres plantées, "chaises", supports.
  • Si le sol doit supporter une charge importante, il est préférable d’utiliser un renfort d’une épaisseur supérieure à 10-16 mm.

Disposition des phares

  • Les phares sont des guides qui serviront à redresser le mélange de béton. N'importe quel matériau peut agir de la sorte, à condition qu'il soit rigide - un tuyau, un profilé ou une latte de bois.
  • Les guides sont disposés comme suit. Le mur donne environ 20 cm et un mortier sable-ciment forme une ligne avec un pas de 30 à 40 cm, la rangée suivante se trouvant à une distance inférieure à la longueur de la règle qui sera utilisée pour niveler le mélange de béton.
  • Un profil est établi sur la construction d'origine. Si nécessaire, il est légèrement pressé ou un peu de mélange est ajouté pour atteindre la position horizontale absolue. Il est nécessaire de commencer à couler seulement après le séchage final des "pains" en béton.
  • Pour plus de fiabilité, vous pouvez abattre le coffrage, sa hauteur doit correspondre au niveau du sol du futur et le diviser en segments. En principe, le cadre est nécessaire pour les grandes surfaces du local, lorsqu'il n'est pas possible de remplir toute la surface pendant la journée.

Mélange de béton pour sol coulé

  • En règle générale, le sol est fabriqué avec du béton de marque 200. Ce type de béton est le plus courant. C'est idéal pour la construction individuelle. Il est utilisé pour les fondations en bandes, le béton et les structures de renforcement.
  • Le béton M200 est basé sur un enduit à grain fin, ce qui permet d'éviter l'utilisation de vibrateurs profonds ou de rails vibrants pendant le travail. Cela facilite grandement le processus de travail pour une personne.

Important: utilisez le mélange prêt à l'emploi pour la première fois quelques heures. Passé ce délai, le béton prend, éliminant la possibilité d'obtenir une surface idéale.

  • La congélation finale a lieu après 28 jours. Les bonnes performances ainsi que le rapport qualité / prix rendent cette classe de béton si populaire parmi les propriétaires privés.
  • Bien entendu, il est plus facile de commander le volume nécessaire au fabricant. Mais si le lot minimum qu’il est prêt à fournir est trop grand ou s’il existe un obstacle qui empêche l’accès d’un équipement spécial à l’objet, le seul moyen de sortir consiste à faire le béton de ses propres mains.
  • Par exemple, pour 2 sacs de ciment M400 de 50 kg, 280 kg de sable, 480 kg de pierre concassée ou de gravier et un peu plus de 50 litres d’eau sont nécessaires. Le résultat sera d'environ 900 kg ou 0, 4 m? le mélange.
  • Calculez la quantité de béton nécessaire pour une zone donnée, comme suit:
    • la surface est multipliée par l'épaisseur du remplissage. Par exemple, la surface d'une pièce est de 35 m², une couche de béton de 15 cm est prévue. Donc, 35 m? X0.15 m = 5,25 m? mélange requis pour cette pièce.

Verser la base du sol

  • Le mélange de béton ne doit pas affleurer les murs: dans ce cas, le ruban amortisseur collé aux surfaces saillantes aidera. Le remplissage est fait à partir du coin le plus éloigné, en direction de la sortie.
  • Le mélange est nivelé et compacté au moyen d'un vibrateur spécial ou est souvent «percé» avec une truelle, un élément de renforcement. Du béton est ajouté aux vides résultants.
  • La règle doit être contrôlée en douceur des mouvements d'un côté à l'autre, en se déplaçant strictement le long des guides.
  • La base finie est humidifiée avec de l'eau pendant une semaine et recouverte de papier d'aluminium. Parce que le séchage rapide du béton conduit à sa fissuration, et donc à une diminution de ses caractéristiques de résistance.

Travaux de chape

  • La définition du niveau zéro est faite presque selon la même méthode que pour le coulage d'une base en béton. La hauteur de la flèche est également effectuée à partir de 1,5 m, c’est à partir de ce niveau qu’ils sont repoussés pour des calculs ultérieurs.
  • Maintenant révélé la différence de hauteur maximale. La hauteur de la ligne zéro à la base existante est mesurée. Les résultats peuvent être enregistrés directement sur le mur.
  • Toutefois, si vous envisagez de coller la surface avec du papier peint ou de plâtrer les murs et de les recouvrir de peinture à dispersion aqueuse, utilisez un marqueur lumineux pour enregistrer les résultats, ce qui n'est pas recommandé. Il va sûrement se montrer sur la nouvelle surface.
  • Ensuite, les lectures sont comparées. Par exemple, la valeur maximale est de 1,52 m et la valeur minimale de 1,45 m, ce qui signifie que la différence est de 70 mm. Lorsque vous obtenez des valeurs plus "modestes", rappelez-vous: vous ne pouvez pas remplir le sol en moins de 30 mm, une telle surface se fissurera et s’écroulera rapidement.
  • Cependant, l'exception est - le revêtement de polymère. Une composition auto-nivelante spéciale est sélectionnée en fonction des informations sortantes indiquées sur l'emballage. Le fabricant indique l'épaisseur maximale et minimale du mélange.
  • Parfois, dans la même pièce dans des pièces différentes, différents revêtements de sol empilés. Par exemple, dans le hall, il y a un plancher ou un sol stratifié, dans les salles de bain, il y a de la céramique, dans les chambres, il y a de la moquette. Par conséquent, lors du calcul du niveau de la chape, il est nécessaire de prendre en compte non seulement l'épaisseur du matériau, mais également les couches précédentes: colle à base de ciment, mastic, substrat, etc.

Astuce: pour la pose de plancher: contreplaqué 10 mm + une couche de mastic ou de colle 2-3 mm + le parquet lui-même de 8 à 22 mm. Lors de l'installation d'un carreau de céramique, l'épaisseur du produit et de la colle sont prises en compte, respectivement, 8-11 m + 4-5 mm de solution.

  • Il est nécessaire de se concentrer sur ce qui suit: l'épaisseur du «gâteau» du parquet reste presque inchangée, mais avec l'épaisseur de la solution adhésive sous le carreau de céramique, vous pouvez toujours jouer.

Types de chapes humides

Ce type de chape est divisé en 4 sous-espèces, qui diffèrent par la structure et l'organisation du processus:

  • Avec renfort. Cette option est généralement utilisée dans les appartements où il est nécessaire de réaliser un revêtement de sol sur des dalles en béton armé. Le treillis métallique dans les dalles ou les rouleaux est installé sur les supports, puis complètement recouvert du mélange préparé. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une grille avec des barres de 4 mm et des cellules de 10 x 10 ou 15 x 15. Les armatures ne doivent pas reposer contre les murs. La couche de béton recouvrant le cadre doit être d'au moins 5 cm.
  • Avec imperméabilisation. Ce type est recommandé pour les pièces très humides où il y a toujours un risque d'inondation (salles de bain, cuisines). Il est utilisé lors de la coulée de plafonds dans les appartements au premier étage, car le sol est souvent limitrophe au sous-sol ou à des bâtiments privés afin de protéger les logements du froid provenant de la cave. Le gidrostekloizol, matériau de toiture en rouleau habituel ou autre matériau bitume-polymère, est étalé sur la surface avec un recouvrement et une bêche obligatoire sur les murs.
  • Avec isolation thermique. Lorsque la chape est faite sur le sol, dans ce cas, il est préférable de poser la membrane isolante. En outre, cette méthode est pertinente si elle sera équipée d’un sol chaud. Ensuite, toute la chaleur montera à la surface et ne chauffera même pas le sol. Ici, une couche d'argile expansée (minimum 10 cm) d'une fraction de 5x20 mm convient ou vous pouvez utiliser des plaques de mousse de polystyrène extrudé d'une épaisseur d'au moins 50 mm.

Phares pour chape

  • Les phares sont montés sur le même principe que pour une base en béton. Seulement pour la fiabilité dans le sol avec un perforateur percé des trous pour les goujons.

Important: les vis ne sont pas complètement vissées, leur hauteur est réglée conformément au marquage du niveau zéro.

  • Le matériel est installé en une ligne avec un pas de 60-80 cm, entre les vis, un mélange est étalé à l’aide de quelques claques, préparées de la même manière que pour le remplissage du sol.
  • Les lignes suivantes pour les guides sont faites de la même manière. La distance entre eux devrait être inférieure à la longueur du rail, ce qui nivellera la solution.
  • Aux endroits où il y a une différence maximale, il est recommandé de réaliser un coffrage afin d'éviter la pénétration de la solution dans une autre zone de la chape.
  • Bien sûr, vous pouvez considérablement simplifier votre tâche si vous ne placez les guides que sur la solution, mais les vis seront toujours plus fiables. Vous ne devriez pas abandonner complètement les balises, même si la surface de la pièce est assez petite.

La proportion correcte de béton pour couler le sol

  • L'épaisseur de couche recommandée est de 40 à 50 mm et la surface de pose est d'environ 20 m². Ces paramètres contribuent à la répartition uniforme et au séchage du mélange. Lors du malaxage du béton, il est important de respecter le ratio de matières premières.
  • Généralement, un béton d'une résistance d'au moins 200 kg / m 2 est utilisé à ces fins. Cette solution est obtenue en mélangeant du ciment M400 avec du sable dans un rapport de 1: 2,8. Donc, pour 10 kg de ciment, vous avez besoin de 28 kg de sable. Si du ciment M500 est utilisé, le sable doit contenir 3 à 3,5 parties, soit 30 à 35 kg de pansement pour atteindre 10 kg.
  • La quantité d'eau pour le mélange est toujours prise exactement à la moitié du volume de ciment, c'est-à-dire que le rapport sera dans tous les cas de 1: 0,5.
  • Pour savoir combien de mortier sera nécessaire pour une pièce donnée, vous devez multiplier sa surface par l'épaisseur de la chape. Par exemple, une pièce est remplie avec 5 x 4 m, l’épaisseur de couche supposée étant de 4 cm, ce qui signifie 20 m x 0,04 = 0,8 m?.
  • Lors du calcul, vous pouvez vous fier aux données suivantes:
    1. 504 kg de ciment M400 (poids moyen d'un sac ordinaire) plus 140 kg de pansement et 25 litres d'eau (la quantité requise pour maintenir la proportion) seront de 215 kg ou 0,144 m? le mélange.
    2. On prend 35 kg de sable et encore 25 litres d'eau pour la même quantité de ciment, mais avec une marque de 500. Le résultat - 560 kg? 0,374 m? solution prête.

Nous chauffons le sol en béton

Malgré l’augmentation du prix de la coulée du sol en béton, un réchauffement obligatoire est nécessaire. Cela est particulièrement vrai pour les appartements de nouveaux bâtiments. Ainsi, il est possible d'éviter une perte de chaleur importante, et par conséquent la formation de condensat, conduisant au développement de moisissures.

Le réchauffement s'effectue de 2 manières:

  • la méthode la plus populaire consiste à poser des matériaux spéciaux sur une base en béton prêt à l'emploi;
  • L’option la moins utilisée consiste à monter le cadre (lag).

Le produit isolant doit avoir les propriétés suivantes: faible poids, faible conductivité thermique, résistance à la compression élevée et, bien sûr, résistance à l'humidité. Après tout, personne n’est assuré en cas d’inondation.

L'ordre de travail et les nuances de pose des matériaux isolants

  • Les activités préparatoires consistent à colmater toutes les fissures et les rainures, à enlever les buttes et à aplanir la surface. Les travaux sont considérés achevés lorsque le sol en béton devient plat, propre et sec.
  • En tant que chauffage, vous pouvez utiliser des panneaux de particules d'une épaisseur de 22 mm. Ce matériau a également des propriétés isolantes acoustiques. Avant d'être monté, un film de polyéthylène protégeant le produit de rasage du bois de l'humidité dans le béton est posé sur la base.
  • Les dalles doivent être placées dans un razbezbeku, les joints cruciformes sont inacceptables. Il doit y avoir un espace d'au moins 15 mm entre le matériau et le mur, qui est fixé par des cales. Une grille de plâtre est posée sur les joints, un mastic mélangé avec une petite quantité de peinture à l'huile est appliqué sur le dessus.
  • Vous pouvez appliquer un matériau plus coûteux - les plaques de liège, qui se caractérisent par une résistance à l'humidité, un coefficient élevé d'économie de chaleur. L'épaisseur optimale de la plaque est de 10 mm. Ce revêtement peut être pourvu d'un composé de blocage ou monté sur la composition adhésive. Une technologie similaire à l’installation de panneaux de particules.
  • Si le boîtier est initialement chaud, un isolon peut servir d'isolant supplémentaire, qui est plus souvent utilisé comme substrat pour le stratifié et le plancher. La structure en mousse assure une isolation thermique et phonique. Il s'étend sur toute la surface, toutes les coutures sont collées et renforcées avec du ruban adhésif. Sur celui-ci, vous pouvez étendre un tapis, un linoléum ou installer le même parquet.
  • Si vous préférez les calorifugeage, rappelez-vous, cette méthode est rationnelle pour les pièces avec de hauts plafonds. Lorsque le sol monte au moins 30-40 cm.
  • La surface est recouverte d'un film imperméabilisant. Un bois traité antiseptique est installé parallèlement à la fenêtre. Assurez-vous de vérifier le niveau horizontal du bois installé.
  • La distance entre les bois ne doit pas dépasser 60 cm. Les décalages intermédiaires sont montés par incréments de 40 à 50 cm. Des plaques de laine minérale ou de mousse sont placées dans le nid d'abeilles obtenu. Le cadre est recouvert de matériaux de contreplaqué, de panneaux de particules ou de trottoirs de bois. Vient ensuite le tour du plancher principal.

Protection de la base en béton

  • Parlant d’un matériau aussi concret que concret, ce n’est pas une pensée qu’il a besoin de protection, mais c’est pourtant le cas. Après un certain temps, le sol en béton commence à épousseter, à se fissurer, à se stratifier, ce qui contribue au processus rapide de destruction. Il convient de noter que le degré de résistance du ciment ne joue pas un rôle particulier.
  • La technologie consistant à couler un sol en béton industriel dans des locaux industriels, des garages, des entrepôts, etc. implique l'utilisation d'un vernis polyuréthane. Il pénètre profondément dans la chape et forme un film protecteur qui augmente la résistance de la surface. La couleur du sol peut être changée en peignant le vernis.

Le sol des appartements, des bureaux, des écoles et des jardins d'enfants est coulé avec un composé spécial à base de polymère. Les sols autonivelants scellent la surface, formant un revêtement durable et résistant aux contraintes mécaniques. Vous pouvez également choisir une teinte pour n'importe quel intérieur, mais vous pouvez acheter une nouveauté: un revêtement avec un effet 3D, bien que le coût de la coulée d'un tel plancher de béton soit nettement supérieur.

Comment remplir la cour avec du béton?

La construction du territoire de la cour arrière peut se faire comme un simple bétonnage du chantier avec vos propres mains, avec des pistes de coulée et une plate-forme solide et fiable pour la conduite et le stationnement d’une voiture. Et si vous avez décidé d’améliorer la zone près de la maison de cette manière, ne vous précipitez pas pour inviter des spécialistes à faire ce travail.

Ce n'est pas si compliqué que cela ne peut pas être fait indépendamment. Lisez attentivement le contenu décrit dans cet article et vous vous rendrez compte que vous pouvez remplir entièrement le chantier avec du béton de vos propres mains et que le résultat obtenu grâce au travail plaira à l'œil pendant de nombreuses années.

On peut répondre à la question de savoir ce qui est préférable pour l'aménagement de la cour: les dalles de pavage, l'asphalte ou le béton, le béton est simple et fiable.

La portée des travaux

Afin de remplir le chantier avec du béton, vous devez suivre systématiquement les étapes suivantes:

  • travaux de terrassement;
  • système de drainage de l'appareil;
  • installation de coffrage;
  • l'imperméabilisation;
  • renforcement;
  • installation de balises;
  • couler du béton;
  • traitement pendant le durcissement du béton.

Chaque étape est importante et à ne pas manquer. Étant donné que la cour ne peut être coulée avec du béton que sous la condition de se conformer pleinement à la technologie de travail, ce qui fournira un revêtement de qualité, durable et esthétique.

Les principales étapes de bétonnage de la piste ou du chantier.

Travaux de terrassement

Ces travaux ont des nuances spécifiques, car ils dépendent directement de la topographie de votre site et du type de sol. Si le sol de la cour n’est pas fertile et que vous devez livrer un sol noir, tous les travaux de terrassement sont réduits à ce que vous devez marquer la cour de vos propres mains, niveler la surface et verser une fine couche de gravats.

Il est nécessaire d’enlever la couche de terre pour que la surface du béton affleure à la surface de la terre, c’est-à-dire 20-25 cm

Et dans le cas où la fondation est en argile, alors vous ne pouvez pas décombres. Il vaut mieux enlever une bonne couche fertile et la transférer dans les parterres de fleurs et les parterres où elle sera complètement superflue.

Dispositif de drainage

Le système de drainage est nécessaire pour éliminer l'humidité du béton, car la présence d'eau dans le sol affecte négativement ses propriétés de résistance. Il s’agit d’une simple couche de deux couches de gravats et de sable. Le premier sable est nivelé et nivelé, une couche de 5-6 cm.

Le sable doit être bien tassé. Pour cela, il est préférable de le verser avec de l'eau, puis de marcher dessus avec un pilon. L'inviolable peut être fabriqué à partir d'une pièce de barre de canal large en soudant une poignée métallique verticale munie d'une barre transversale.

La deuxième couche de pierre concassée, de 6 à 8 cm d'épaisseur, est coulée sur le sable et non pilonnée, mais seulement nivelée. Pour le drainage de remblayage, il est recommandé d'utiliser une fraction moyenne ou petite. Une grosse pierre ne se dépose pas immédiatement et peut rétrécir avec le temps. En conséquence, des fissures peuvent se produire dans le béton, en particulier sur les chemins étroits.

Une fois tous les travaux de terrassement terminés, vous pouvez passer au processus technologique principal, qui commence par l’installation de coffrages pour le coulage du béton. Il est nécessaire que le béton ne s'étende pas sur les côtés et que les arêtes du site et des pistes soient lisses.

L'appareil est une piste de béton.

Installation de coffrage

En tant que matériau pour le dispositif de coffrage, il est à la mode d'utiliser tout bon matériau plat ayant un côté lisse. Ce matériel, par exemple, peut être:

  • des planches;
  • ardoise plate;
  • aggloméré de bois (aggloméré);
  • contreplaqué

Il est très pratique d’utiliser du plastique en feuille pour la coulée de pistes courbes. Dans ce cas, si votre stock de matériaux ne contient rien de similaire, vous pouvez louer un coffrage en métal à temps plein dans une entreprise de construction. Aujourd'hui, il est assez souvent pratiqué.

La structure est installée le long du site marqué ou excavé, définissant le contour de la future structure en béton. La fixation est réalisée par des piquets tirés des deux côtés.
Il est permis de casser des éléments de coffrage opposés dans une tranchée.

Étanchéité

Le dispositif d'imperméabilisation est nécessaire pour empêcher l'humidité de pénétrer dans le sol, ainsi que pour empêcher le liquide de s'échapper prématurément du mélange de béton après le coulage. De plus, à l'avenir, la couche d'imperméabilisation empêchera la germination de l'herbe à travers la couche de béton.

En tant que couche d'imperméabilisation peu coûteuse, vous pouvez utiliser un film de polyéthylène ordinaire. Si vous avez un matériau de toiture ou une imperméabilisation inutile, utilisez ce matériau.

Après la fin de cette étape du travail, ils procèdent au renforcement. Cela doit être fait pour rendre la structure en béton plus durable et résistante.

Renforcement

Pour la fabrication de treillis d'armature, il est préférable d'utiliser des treillis soudés prêts à l'emploi. La finesse du fil doit être d'au moins 6 mm et les dimensions des cellules ne doivent pas être inférieures à 100 mm. Travailler avec une telle grille est très pratique, la poser avec des feuilles finies, qui se chevauchent.

Si vous avez des tiges métalliques d'un diamètre supérieur à 8 mm coupant les vieux tuyaux, raccords et matériaux similaires, vous pouvez les renforcer.

Tout ce métal est déposé à la surface des gravats et attaché ensemble par un fil à tricoter.

Après avoir terminé le renforcement, vous devez installer les phares. Ils vous indiqueront avec précision le niveau supérieur du site ou du chemin lors du coulage du béton et de la chape.

Tricoter des raccords avec leurs propres mains.

Installation de balises

En tant que balises, si nous bétonnons le chantier avec nos propres mains, il est préférable d’utiliser un profilé métallique, qui est utilisé pour l’installation de cloisons sèches. Leur coût est relativement abordable et ils peuvent fournir la rigidité nécessaire sans se rompre sous la pression de la masse de béton.

Afin d'empêcher la pluie et l'eau de fusion de s'accumuler sur le site et les sentiers, leur surface devrait présenter une légère pente. Ceci devrait être pris en compte lors de l'installation des balises. Pour ce faire, ils n'ont pas le long, mais à travers le site. Tout d’abord, à l’aide du niveau, installez deux phares sur les bords en les fixant dans les glissières en mortier de ciment et de sable. Utilisation pour la fixation des balises des solutions de gypse ne peut pas être.

Une fois la solution récupérée, tirez 2 ou 3 câbles entre ces deux phares et installez le reste des phares sur eux. En conséquence, ils seront tous au même niveau. Sur les rails, étant donné leur faible largeur, les rails de balise peuvent être installés le long de deux pièces.

Bétonnage du site et des pistes

En soi, le coulage du béton est un processus assez simple, mais prenant beaucoup de temps et très exigeant. L'aspect de l'ensemble de la structure en béton et la qualité globale dépendent de sa mise en œuvre précise. Les travaux doivent être effectués à une température extérieure comprise entre 5 ° C et 25 ° C.

Afin de bétonner le chantier, vous pouvez commander la livraison de béton prêt à l'emploi, réduisant ainsi considérablement la quantité de travail effectué. Ou, pour économiser, effectuer la préparation du mélange de béton de manière indépendante.

Il convient de noter qu’avec une grande surface de bétonnage du chantier, l’achat de béton prêt à l’emploi est préférable et opportun.

Si la taille du site n'est pas très grande, le mélange peut être préparé indépendamment. Pour cela, vous aurez besoin de:

  • mixer mixer;
  • une pelle;
  • des seaux et une brouette pour déplacer le sable, les gravats et le béton prêt à l'emploi.

Lacunes technologiques de l'appareil

Avant la coulée, il est nécessaire de prévoir l'installation de vides technologiques ou de joints thermiques. Ils sont nécessaires afin de pouvoir compenser la dilatation thermique du béton avec les changements de température extérieure.

Pour ce faire, des bandes plates de 2-3 mm d'épaisseur doivent être installées sur le site et les pistes. Il peut s'agir de contreplaqué ou de panneaux de fibres. Au moment du début de la mise en place du béton, ils seront enlevés, laissant derrière eux de petits écarts même.

Mélange de béton et processus de coulage

Avant de bétonner votre cour, vous devez acheter du ciment. De sa marque dépendra du rapport des composants du mélange. En cas d'utilisation de ciment de marque commune M400, ajouter 4,2 parties de gravats et 2,5 parties de sable à chaque partie.

En mélangeant le mélange dans de telles proportions, le béton M200 est obtenu. Si vous utilisez du ciment M500, vous ajoutez 4,9 parties de gravats et 3,2 parties de sable. Initialement, tous les composants sont mélangés sous une forme sèche, puis vous pouvez ajouter progressivement de l’eau jusqu’à ce que le mélange soit prêt pour la pose.

Le béton prêt est jeté à l’aide d’une pelle à l’intérieur du coffrage, de manière à combler tous les vides. Y compris les profils se trouvant à l'intérieur. La hauteur d'installation initiale du mélange devrait être de 3 à 5 cm au-dessus du niveau des phares. L'alignement est effectué à l'aide de règles en plâtre et d'un rail plat, progressivement étiré le long des phares. En conséquence, tout le mélange de béton en excès sera éliminé et la surface sera nivelée.

Chaque piste doit être complètement remplie à la fois. Vous ne pouvez vous arrêter qu'aux joints thermiques. Si une partie de la piste est coulée le même jour et que le lendemain est poursuivie, des fissures apparaissent à la place de la liaison du béton posé les jours suivants.

Si vous comprenez à l'avance que le travail ne sera pas terminé en une journée, vous pouvez effectuer un remplissage couche par couche. La première moitié de l'épaisseur est coulée et le lendemain, la couche supérieure.

Séchage et traitement de surface

Après la fin du coulage du béton, vous devez attendre que la surface soit sèche et durcie. Cela se produit, en fonction de la température et de l'humidité de l'air, dans environ 24 à 48 heures. Passé ce délai, vous devez retirer les inserts, qui ont été installés pour la formation de thermos, et nettoyer la surface avec une large truelle des naplavov et des irrégularités restants.

Saisir le béton ne signifie pas que le matériau a atteint ses caractéristiques physiques de conception. Le temps de durcissement complet du béton de la marque M200 peut atteindre 28 jours, mais on pense que les structures en béton peuvent être mises en service en une semaine et demie ou deux semaines.

À titre préventif, il est recommandé de recouvrir la plate-forme en béton et les chenilles d'une pellicule de plastique afin de réduire le taux d'évaporation de l'eau.

À ce stade, il est nécessaire de prendre des mesures pour que le béton ne sèche pas à l’avance et pour qu’il reste de l’eau nécessaire au processus chimique d’hydratation du ciment.

Par temps trop chaud et ensoleillé, le site doit être arrosé périodiquement. Après deux semaines, le film peut être retiré et enfin commencer à utiliser de nouveaux éléments d’amélioration de votre jardin.

En conclusion

Comme vous pouvez le constater, concrétiser le chantier avec vos propres mains est bien réel. Ce travail est long et nécessite beaucoup de force physique, mais c'est faisable. En conséquence, la couche bétonnée n’est pas pire qu’à l’extérieur, mais bien plus solide que l’asphalte. La chose principale ici est de bien penser à tout, de planifier correctement et de ne pas violer la technologie.

Caractéristiques de couler le béton au sol et sur les sols

Coulage du béton - l'un des moyens les plus populaires de concevoir un sol rugueux. Le résultat est une surface robuste pouvant supporter des charges lourdes. C'est pourquoi la méthode est utilisée non seulement pour des réparations dans des bâtiments résidentiels, mais également pour aménager des zones de stockage, des garages, des bâtiments industriels et d'autres structures avec des charges mécaniques accrues.

Avantages et inconvénients de la chape

Si nous parlons des aspects positifs des chaussées en béton, il faut tout d’abord mentionner la durabilité. Sous réserve de l'utilisation de ciment de haute qualité et du respect de la technologie de préparation, un sol en béton peut durer jusqu'à 50 ans. Dans le même temps, le coût des matériaux et du travail est minime.

Un autre avantage indiscutable est la faible hygroscopicité. Après séchage, le revêtement de béton absorbe faiblement l’eau et peut donc être utilisé même dans des locaux très humides. Cette fonctionnalité permet également de monter tout matériau de finition sur la chape.

Tirant d'eau sans isolation thermique, garantie du froid

Le béton est une pierre artificielle, il est donc absolument sans danger pour la santé. Les revêtements en béton peuvent résister à des contraintes mécaniques considérables. Mais le matériau est "froid", son réchauffement est donc nécessaire. En outre, un travail préparatoire minutieux.

Outils et matériel nécessaires

Remplir le sol de béton nécessite des outils et du matériel:

  • film plastique pour l'imperméabilisation;
  • matériau d'isolation;
  • matériaux pour le "coussin": gravier, pierre concassée, sable;
  • treillis d'armature;
  • ciment et eau;
  • balises de peinture;
  • marqueur de niveau;
  • truelle, bêche, règle;
  • bétonnière.

Pour l'arrangement de la cravate brute ne nécessite pas des moyens et des matériaux techniques inutilement coûteux et complexes

Phase préparatoire

Pour que les sols en béton soient correctement coulés, il est nécessaire de déterminer le niveau des eaux souterraines. Cela peut être fait de deux manières. La première méthode implique l'ordre de l'étude des géologues avec l'équipement approprié. La seconde est moins chère: parlez aux habitants et aux habitants et découvrez le niveau d’eau approximatif. Après cela, il faut creuser des trous de 2 mètres de plus que le niveau de la fondation, ils commenceront à se remplir d'eau. Si le processus est trop rapide, vous devrez abandonner cette entreprise.

Une fois les travaux terminés pour déterminer la profondeur de la nappe phréatique, il est nécessaire de procéder à un drainage et à l’imperméabilisation afin de protéger la pièce de l’eau extérieure. Puis effectuez l’imperméabilisation de la base, créez un château en argile autour de celle-ci, maintenez les tuyaux de drainage et installez des puits d’inspection. Les dernières gouttières.

Ensuite, vous devez faire le sol à l'intérieur. Tout d'abord, il est nécessaire d'enlever une couche de sol de 15 à 20 cm, puis nivelez la zone et utilisez l'outil spécial (rouleau) pour tasser le sol. Vous devez faire rouler un rouleau plusieurs fois sur toute la surface.

Travaux de fondation

En premier lieu, les débris et les matériaux de construction en excès pouvant interférer sont enlevés des lieux et le bourrage est effectué à nouveau.

Pour un enfoncement couche par couche, il est conseillé d'utiliser une plaque vibrante, mais en l'absence d'une telle plaque, vous pouvez utiliser le bourreur.

Pour couler des sols en béton, vous aurez également besoin d'un tampon:

  1. La première couche est constituée de gravier. Il est nécessaire de ne pas remplir plus de 10 cm de matériau. Pour ce faire, vous devez enfoncer quelques piquets de même longueur dans le sol et niveler le gravier à l'aide de leur niveau.
  2. La deuxième couche est en sable. Il faut également environ 10 cm Il est nécessaire de remplir, niveler et pilonner de la même manière que dans le cas précédent. Ensuite, mouillez le sable avec de l'eau et couvrez-le avec une plaque vibrante.
  3. La troisième couche - pierre concassée de la même épaisseur. Verser, aplatir et ramasser afin qu'il n'y ait pas de coins tranchants des pierres ci-dessus (ils doivent être retournés ou enlevés tout à fait), saupoudré de sable et battu à nouveau.

Note! Après avoir installé chaque couche, il est nécessaire de vérifier le niveau de la surface.

Détermination du zéro

La première étape consiste à faire un balisage et à déterminer le niveau du sol fini. Cela doit être fait, car lors du bourrage, il est impossible d'obtenir une surface parfaitement plane. S'il y a un niveau laser, le travail est assez simple: vous devez l'installer au sol et marquer les points sur les murs opposés.

Si un tel équipement n’est pas à portée de main, vous pouvez utiliser le niveau hydraulique, c’est un tube ordinaire rempli d’eau. Vous devez choisir un mur et fixer un niveau à une hauteur de 1 m, appuyer l'autre extrémité contre un autre mur. En soulevant et en abaissant le tube, trouvez le point auquel l'eau recouvrira la cavité du produit, mais ne débordera pas.

Au niveau amateur, un niveau hydroélectrique est tout à fait approprié pour diviser la ligne de plancher.

Vous devez donc marquer deux points sur chaque mur, alors qu'il est important de battre le niveau d'un point que vous avez choisi en premier. Après cela, il est nécessaire de trouver le repère le plus élevé et le repère le plus bas, d’ajouter la différence entre eux à l’épaisseur du plancher (minimum 7 mm), de soustraire le nombre obtenu de 1 m et de mesurer les centimètres reçus à partir du premier point. Sur le mur, vous devez mettre un point et avec l'aide du niveau de construction pour tracer une ligne le long de celui-ci, ce sera la marque zéro.

Pose d'étanchéité

Si la couche de gravats était bien damée et recouverte de sable, le film imperméabilisant peut être appliqué directement sur celle-ci. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des matériaux spéciaux pour rouleaux, du feutre de toiture lisse ou un film plastique d’une épaisseur d’environ 200 microns. Le matériau choisi doit être étendu sur le sol, les bords doivent être tirés contre les murs et fixés avec du ruban adhésif. Si la surface de la toile ne suffit pas à couvrir la totalité de la surface, recouvrez la toile d’un chevauchement d’au moins 15 cm et collez les joints à l’aide de ruban adhésif.

Toute imperméabilisation en rouleau doit être réalisée avec un chevauchement de 100 mm et il est souhaitable de coller le joint

Isolation de sol en béton

Il est également nécessaire de poser une couche d’isolant pour pouvoir couler correctement les sols en béton. La perlite, la mousse de polyuréthane, la mousse plastique, la laine minérale ou la mousse de polystyrène sont utilisées à cet effet. Comme le montre la pratique, il est préférable de choisir la dernière option. Les plaques de ce matériau sont disposées en quinconce et étroitement pressées les unes sur les autres, les joints sont collés avec du ruban adhésif ou du ruban adhésif spécial.

Contrairement à la plupart des concurrents, le polystyrène extrudé ne laisse pas l'humidité, peut supporter beaucoup de poids et a une garantie de 50 ans.

Dans certains cas, il est impossible de réaliser des opérations d’isolation hydro et thermique du revêtement. Ensuite, la technologie de coulage du béton change un peu: une couche de béton dit «maigre» est appliquée sur l'oreiller, il est plus liquide que celui utilisé lors du coulage. Il va lier les matériaux dans l'oreiller et protéger l'imperméabilisation des coins pointus des décombres. Après séchage, vous pouvez procéder à l'installation de matériaux isolants.

La base de béton du mortier maigre pour la chape renforcée n'est pas un élément essentiel, mais avec elle la construction sera d'un ordre de grandeur mieux

Renforcement

Pour les sols en béton, le renforcement est impératif pour rendre le revêtement de sol aussi durable que possible. Les revêtements de sol renforcés transfèrent mieux les charges mécaniques. Pour ce faire, vous avez besoin d’un treillis métallique ou plastique. Vous pouvez également créer votre propre cadre de renforcement. Si vous avez décidé d'acheter un maillage, il est recommandé d'arrêter votre choix sur un produit de dimensions 5x100x100 mm. Si l'assemblage des barres d'armature est prévu, il faudra des tiges de 10 à 15 mm d'épaisseur

La cage peut être tricotée à la fois en fibre de verre et en métal, l’essentiel est d’utiliser une tige de 10 mm et d’élever l’armature au-dessus de la surface.

Ensuite, il faut installer les soi-disant sièges (supports spéciaux pour le réseau), et déjà sur eux pour fixer le produit de renforcement. Il devrait être situé approximativement à une hauteur égale à un tiers de l'épaisseur.

Installation de balises de peinture et formation de "cartes"

La technologie de remplissage du sol implique l'installation de balises, qui nivelleront la surface. Vous ne pouvez pas acheter de produits spéciaux et utiliser des profilés en aluminium ou des tuyaux métalliques du même diamètre, mais ceci est le dernier recours.

La première étape consiste à diviser la pièce en bandes de 1 m de large, à s’éloigner de 20 cm du mur, puis à tracer une ligne avec un niveau et un marqueur. Il est donc nécessaire de délimiter toute la zone. Ensuite, préparez un mortier de ciment et de sable et appliquez-le en portions tous les 15 cm, puis prenez la balise et fixez-la sur la solution. En intégrant et en prenant le produit, vous devez faire monter la balise au niveau zéro, installer les balises suivantes conformément à la précédente. Attendez que la solution durcisse.

Installation de balises sur la solution

Note! Si la pièce est très grande, elle doit être divisée en sections, chacune remplie de béton au cours d'une journée. La zone est marquée, après quoi le coffrage de planches ou de contreplaqué est abattu le long des frontières.

Préparation de la solution

L'équipement le plus utile pour le coulage est un malaxeur à béton. Il peut considérablement accélérer la procédure, il est donc recommandé de le louer pour la durée des travaux. Le processus de fabrication du matériau pour le sol: versez 2 seaux de perlite dans la bétonnière, versez 10 litres d’eau et mélangez, ajoutez 5 litres de ciment et mélangez à nouveau. Versez 2 litres d’eau, versez 10 litres de sable et remuez jusqu’à ce que le mélange coule à flot, éteignez la bétonnière pendant 10 minutes. Remettez l'appareil sous tension et continuez à remuer jusqu'à ce que la solution devienne plastique.

Auto-couler une chape de béton brut est un processus exigeant en main-d'œuvre. Ainsi, une bétonnière n'est pas un luxe, mais une nécessité absolue.

Processus de plancher

Avant de couler des sols en béton, il est nécessaire de préparer tous les outils et le matériel.

  1. Il doit commencer à l’endroit opposé de la pièce par rapport à la porte, en pré-collant les parties inférieures du mur avec un ruban amortisseur. La solution finie est coulée entre les phares, puis nivelée à la pelle.

Avant d'aménager tout type de sol autour du périmètre de la pièce, il faut installer du ruban isolant

  • Il faut plusieurs fois pour percer le béton pour libérer l'air. Idéalement, un compacteur vibrant est recommandé.
  • Pour niveler la solution en fonction de la règle, retirez les restes de la lame et jetez-les dans la voie suivante. L'outil doit être appuyé contre les phares et, en effectuant des mouvements en zigzag, doit être tenu 2 fois dans toute sa longueur.
  • Une fois les travaux terminés, vous devez attendre quelques heures, retirer les balises et remplir les traits résultants avec la solution.

    Après avoir retiré les balises de la chape, les rainures sont immédiatement remplies de mortier et le plan est aligné

  • Dans les 3 jours, la surface de béton doit être humidifiée avec de l'eau. Il est recommandé de le recouvrir d'une pellicule de plastique et de le recouvrir de sable, qui doit être mélangé quotidiennement. Après 28 jours, vous pouvez commencer à fonctionner.
  • Alignement

    Après le coulage du béton sur le sol, une surface idéalement plane est rarement formée, le plus souvent des marques d'affaissement, des reliefs, etc. Si le bétonnage a été réalisé pour créer la fondation de la tuile, vous pouvez vous passer de cette étape, mais si vous envisagez de poser le stratifié, vous devrez le niveler.

    Vous devez d’abord poncer le revêtement et enlever la poussière formée. Il est nécessaire de traiter la surface avec un apprêt avant d’appliquer le matériau de fonderie. Préparez ensuite une solution autolissante, appliquez-la sur le revêtement, lissez-la avec un pinceau et roulez-la au rouleau. Après une semaine, la surface peut être utilisée.

    Les sols autonivelants sont considérés comme la méthode de finition la plus rapide et la plus qualitative.

    Couper les coutures

    Aux endroits de contact du sol, des murs, des colonnes, des planchers et des escaliers il est nécessaire de faire des coutures. En effet, lors du séchage, la solution est pressée contre les murs et d’autres éléments de la structure, ce qui peut provoquer des fissures. À l'aide de la rectifieuse, vous devez effectuer des découpes d'une profondeur égale à un tiers de l'épaisseur de la chape et les remplir avec un scellant spécial.

    Les joints de dilatation dans un coupleur brut ne sont coupés que si le carré d'un seul monolithe dépasse 50 m²

    Dalles de recouvrement

    La particularité du travail sur le chevauchement est l'absence de la nécessité de disposer un coussin de sable, de gravier et de gravats; il vous suffit de vérifier le socle pour détecter les fissures et autres défauts. Les panneaux endommagés doivent être remplacés et les fissures scellées avec du mortier. Après cela, installez toutes les couches isolantes, fixez les balises et créez un remplissage.

    Le système de chape renforcée sur les dalles de plancher ne diffère du système sur le sol qu'en l'absence de déversement de sable et de gravier.

    Pour couler le béton ne nécessite pas la présence d'équipement spécial, éducation ou une richesse d'expérience, tout peut être fait indépendamment, en économisant une quantité importante d'argent. L'essentiel est de suivre les recommandations ci-dessus et en aucun cas d'accélérer le processus de séchage du béton.