Comment faire des planchers d'eau chaude dans une maison privée

Le système de chauffage par le sol est l'option la plus confortable et économique pour chauffer une maison privée. Le revers de la médaille - un prix décent des composants et de l'installation par rapport au coût du circuit de radiateur. Nous offrons des économies substantielles - pour l’achat de matériaux, l’installation d’un plancher chauffant à l’eau (TP) et le coulage de la chape en ciment de vos propres mains. Pour aider à fournir une instruction par étapes sur les circuits de chauffage de l'appareil avec les coûts financiers les plus bas.

Le thème du chauffage par le sol est assez vaste, il est tout simplement irréaliste de couvrir toutes les nuances d'une seule publication. Périodiquement, nous vous dirigerons vers d'autres articles décrivant en détail les moments difficiles. Ici, nous allons parler de l'installation de sols chauds méthode "humide", impliquant la coulée du monolithe en béton. Comment se présente la version "sèche" du TP sur le plancher en bois, lisez la section correspondante.

Étapes de travail

L’organisation du chauffage au sol par eau dans un appartement ou une maison privée est un ensemble d’activités menées dans un ordre strict:

  1. Conception - calcul du transfert de chaleur nécessaire, de l’étape de pose et de la longueur des tuyaux, décomposition en contours. En fonction du type de base (sol), la composition du «gâteau» du sol chauffant est choisie.
  2. Le choix des composants et des matériaux de construction - isolation, tuyaux, collecteur avec unité de mélange et autres éléments auxiliaires.
  3. Préparation de la base.
  4. Travaux d'installation - disposition de l'isolation et de la tuyauterie, installation et connexion du peigne de distribution.
  5. Remplissage du système avec du liquide de refroidissement, tests hydrauliques - tests de pression.
  6. Dispositif monolithique de chape, le démarrage initial et l'échauffement.

Recommandation. Effectuer l'installation de TP en cours de construction, immédiatement après la construction de cloisons entre les pièces. Cela permettra de respecter la hauteur requise des seuils et d’adapter librement la «tourte» sous le revêtement de sol. Si les locaux résidentiels ont déjà formé des portes avec des seuils bas, essayez de sortir de la situation en utilisant les méthodes suggérées.

Passons à une revue détaillée de chaque étape de la disposition des planchers chauffants.

Calcul et développement de systèmes de chauffage par le sol

Pour monter correctement un sol chaud sous la chape avec vos propres mains, tenez compte d'un certain nombre de points importants et d'exigences:

  • la température maximale du revêtement de finition est de 26 degrés, une surface plus chaude provoque souvent une gêne et une sensation de congestion des occupants;
  • en conséquence, l’eau dans les tuyaux génitaux est chauffée à un maximum de 55 ° C, de sorte que vous ne pouvez pas vous connecter directement au chauffage central de l’appartement;
  • sous un meuble fixe, par exemple dans la cuisine, le chauffage par le sol n’est pas fait;
  • la longueur de la conduite d'un circuit ne dépasse pas 100 mètres (de manière optimale - 80 m), sinon vous obtiendrez une répartition inégale de la chaleur, un refroidissement excessif de l'eau et le coût d'une pompe de circulation plus puissante;
  • Pour respecter la règle précédente, les grandes pièces sont divisées en 2-3 plaques chauffantes, entre lesquelles est agencé un joint de déformation, comme indiqué sur la figure.
Dans ce cas, la longueur totale du fil chauffant était de 110 m, de sorte que le coupleur est divisé en 2 plaques avec un joint de déformation au milieu.

Premièrement, nous proposons une version de la conception plus correcte, bien que complexe. Après avoir examiné nos instructions, calculez la puissance de chauffage de l’une des deux façons suivantes: volume, surface ou perte de chaleur de la pièce. Déterminez ensuite le modèle de pose, le diamètre et la distance entre les tuyaux adjacents, en tenant compte de la résistance thermique du revêtement - stratifié, linoléum ou carrelage.

Note La méthode de calcul du pas des tuyaux de pose pour dalles et autres types de revêtements est expliquée dans le guide suivant.

Nous présentons une version simplifiée du schéma de développement, pratiquée par de nombreux constructeurs:

  1. Si vous vivez dans des régions au climat froid, posez le tuyau avec un intervalle de 10 cm.Selon la bande médiane et le sud, la hauteur est supposée être de 15 cm, dans une salle de bain, il suffit qu'un carreau mesure 200 mm.
  2. Nous considérons la longueur du pipeline dans une pièce. Si la distance entre les filets est de 100 mm par mètre carré, le tuyau tombera de 10 m; à un pas de 15 cm - 6,5 m, si la longueur totale dépasse 100 m, nous divisons la surface en deux parties égales - deux monolithes de chauffage séparés.
  3. Parmi les modèles de pose existants - "escargot" et "serpent" - pour un débutant, il vaut mieux choisir le dernier - il est plus facile de le monter.
  4. Déterminez le nombre de circuits de chauffage et sélectionnez le capteur avec le nombre de conclusions approprié. Option moins chère - faites un peigne vous-même.
  5. Nous plaçons le collecteur dans un endroit commode de l'habitation (généralement un couloir). Il est recommandé de maintenir la même distance par rapport à toutes les pièces (voir l'exemple du dessin d'une maison à un étage).
  6. Les tuyaux dans le couloir tomberont sûrement trop près - ils doivent être chauffés avec un manchon en polyéthylène.
  7. Assurez-vous de prévoir dans le sol un câblage à deux tuyaux menant aux radiateurs de la chaudière.

Une nuance importante. En calculant la longueur des branches d'un plancher chauffant, n'oubliez pas d'ajouter la distance entre la pièce et le point de montage du peigne avec l'unité de mélange à pompe. Pour ne pas vous tromper sur la longueur des boucles, regardez la vidéo de formation:

Expliquez pourquoi montez le câblage de la batterie. Après avoir posé des tuyaux sans calcul, vous ne savez pas à l’avance si la capacité de traitement thermique sera suffisante pendant les jours les plus froids d’hiver. En cas de problème, il n'est pas nécessaire de chauffer les planchers chauffants à une température supérieure à 55 ° C - il est plus correct d'activer le réseau de radiateurs à haute température.

La composition du "cake" réchauffe les sols au sol

Sur Internet, de nombreux schémas ont été publiés, de composition variable. La confusion est généralement causée par l’utilisation de la vapeur de film et l’étanchéité entre les différentes couches du «gâteau». Expliquons chaque élément du schéma classique d’un sol d’eau chaude, disposé au sol (le dénombrement des couches va de bas en haut):

  1. La base est un sol soigneusement damé.
  2. Oreiller - mélange de sable ou de gravier avec une épaisseur de 10 à 20 cm (si nécessaire) à l'état compacté.
  3. La préparation du béton d’une hauteur de 4–5 cm permet de niveler la base et d’éviter de nouveaux rabattements lors de la pose du TP.

La section est conditionnellement pas montré préparation du béton, puisque l'isolation peut être mis sur une lit de sable compacté

  • Le substrat d'imperméabilisation protège la "tarte" de la montée capillaire de l'eau du sol. C'est ce phénomène qui provoque un amortissement des fondations non protégées par du bitume isolant.
  • La tâche de l'isolation est de réfléchir le flux de chaleur généré vers le haut afin de ne pas chauffer le sol.
  • Tuyauterie d'eau chaude - une source de chaleur.
  • Chape sable-ciment - un élément de chauffage de surface, plus une base solide pour le revêtement de finition.
  • Le ruban amortisseur latéral est un tampon qui compense la dilatation thermique de la dalle de béton. Une fois chauffée, la chape comprime le joint en polyéthylène et ne se fissure pas. Un amortisseur élastique similaire est posé dans les joints de dilatation entre les monolithes adjacents.
  • Un point important. Le schéma décrit est correct lorsque vous utilisez des isolateurs en polymère qui ne laissent pas pénétrer l'humidité dans la mousse de polystyrène extrudée, la mousse plastique ou la mousse de polyuréthane. Si les réglementations en matière de sécurité incendie exigent la mise en place de laine de basalte, une couche supplémentaire de film doit être déposée sous la chape afin de protéger l'isolation de l'humidité.

    Les maîtres simplifient souvent la conception des sols chauds - posez l'isolant directement sur l'oreiller en sable, en évitant de semer le sol dans des conditions difficiles. La solution est admissible dans une condition - le sable doit être soigneusement nivelé et compacté de manière mécanique - avec une plaque vibrante.

    Le film supérieur ne permet pas à l'humidité de pénétrer de l'intérieur de la laine minérale, à partir de laquelle il n'a nulle part où aller

    Lors de l'installation d'un plancher en bois sur les rondins, il est préférable de refuser un coupleur. Utilisez la méthode "à sec" du dispositif TP - revêtement des panneaux ou des plaques de dispersion en carton aggloméré et en métal. Matériau d'isolation thermique - laine minérale.

    Schéma TP sur le sol en béton

    Cette méthode de chauffage par le sol est recommandée pour les pièces situées au-dessus de sous-sols froids ou sur les balcons chauffés (loggias). Il est inacceptable de faire un transformateur d’alimentation en eau au-dessus des pièces de vie des immeubles d’appartements, bien que certains propriétaires ignorent l’interdiction.

    Conseil Dans les immeubles de grande hauteur ou dans les rues avec chauffage périodique, il est plus simple et moins coûteux d’installer un chauffage au sol électrique - par câble ou par infrarouge à partir d’un film de carbone chauffant.

    "Pie" TP, disposé sur une chambre froide, est chauffé de la même façon sur le sol, mais sans coussin sableux ni chape de tirage. Si la surface est trop inégale, les plaques thermo-isolantes sont posées sur un mélange sec de ciment et de sable (rapport 1: 8) avec une hauteur de 1 à 5 cm Les circuits de chauffage situés au-dessus des pièces chauffées peuvent être posés sans imperméabilisation.

    Recommandations sur le choix des matériaux

    Nous donnons une liste de l'équipement et des matériaux de construction qui seront utilisés pour l'installation d'un plancher chauffé à l'eau:

    • tuyau avec un diamètre de 16 mm (passage interne - DN10) de la longueur estimée;
    • isolation polymère - mousse de densité 35 kg / m³ ou mousse de polystyrène extrudé de 30 à 40 kg / m³;
    • ruban amortisseur en mousse de polyéthylène, vous pouvez prendre "Penofol" sans feuille d'aluminium de 5 mm d'épaisseur;
    • mousse de montage en polyuréthane;
    • épaisseur de film de 200 microns, ruban adhésif pour le dimensionnement;
    • équerres ou colliers en plastique + maçonnerie à raison de 2 points de fixation par mètre de tuyau (intervalle de 50 cm);
    • isolation thermique et gaines de protection des tuyaux traversant les joints de dilatation;
    • un collecteur avec le nombre requis de sorties plus une pompe de circulation et une vanne mélangeuse;
    • Mélange prêt à l'emploi pour chape, plastifiant, sable, gravier.

    Pourquoi sur l'isolation des sols ne devrait pas prendre de laine minérale. Premièrement, des plaques coûteuses de haute densité de 135 kg / m³ seront nécessaires, et deuxièmement, la fibre de basalte poreuse devra être protégée par le haut avec une couche supplémentaire de film. Et la dernière chose: il n’est pas pratique d’attacher des canalisations à de la laine - vous devrez mettre un treillis métallique.

    Explication de l'utilisation du treillis métallique soudé en maçonnerie Ø4-5 mm. N'oubliez pas que les matériaux de construction ne renforcent pas le coupleur, mais servent de substrat pour la fixation sécurisée de tuyaux avec des colliers en plastique, lorsque les «harpons» n'adhèrent pas bien dans un appareil de chauffage.

    Possibilité de fixer des canalisations à la grille de fil d'acier lisse

    L'épaisseur de l'isolation thermique est prise en fonction de l'emplacement du sol chaud et du climat du lieu de résidence:

    1. Plafonds sur pièces chauffées - 30... 50 mm.
    2. Au sol ou au-dessus du sous-sol, les régions du sud - 50... 80 mm.
    3. Le même, dans la voie du milieu - 10 cm, dans le nord - 15... 20 cm.

    Note Si vous souhaitez calculer avec précision l'épaisseur de l'isolation selon la méthode SNiP et connaître les caractéristiques thermiques de divers matériaux isolants, reportez-vous aux instructions pour le placage de plafond.

    Trois types de tuyaux d'un diamètre de 16 et 20 mm (DN10, DN15) sont utilisés dans les sols chauds:

    • en métal plastique;
    • du polyéthylène cousu;
    • métal - cuivre ou acier inoxydable ondulé.

    Les conduites en polypropylène ne peuvent pas être utilisées dans les TP. Les polymères à parois épaisses transfèrent mal la chaleur et s’allongent considérablement sous l'effet de la chaleur. Les joints soudés, qui sont sûrs d'être à l'intérieur du monolithe, ne résisteront pas aux contraintes qui se produisent, se déforment et permettent un écoulement.

    Habituellement, des tuyaux en métal (à gauche) ou en polyéthylène avec barrière à l'oxygène (à droite) sont placés sous la chape

    Pour les débutants, nous recommandons l’utilisation de tuyaux en métal et plastique pour l’installation indépendante de sols chauds. Causes:

    1. Le matériau est facilement plié à l'aide d'un ressort restrictif, après avoir plié le tube "se souvient" de la nouvelle forme. Le polyéthylène réticulé a tendance à revenir au rayon initial de la baie, il est donc plus difficile de l'assembler.
    2. Le plastique métallique est moins cher que les canalisations en polyéthylène (avec des produits de qualité égale).
    3. Le cuivre - le matériel est cher, est relié par soudure avec le chauffage de la jonction du brûleur. Un travail de qualité exige une expérience considérable.
    4. L’acier inoxydable corrugué est monté sans problème, mais présente une résistance hydraulique élevée.

    Pour réussir la sélection et l’assemblage du bloc collecteur, nous vous conseillons d’étudier un manuel séparé sur ce sujet. Quel est le problème: le prix du peigne dépend de la méthode de réglage de la température et des vannes de mélange utilisées - à trois voies et à deux voies. L'option la moins chère est la tête thermique RTL, fonctionnant sans mélange et sans pompe séparée. Une fois familiarisé avec la publication, vous ferez précisément le bon choix d’un nœud de contrôle des sols calorifugés.

    Bloc de distribution fabriqué en interne avec têtes thermiques RTL qui régulent le débit en fonction de la température de retour

    Préparer la base

    Les travaux préliminaires ont pour objet de niveler la surface de la base, de poser un oreiller et de réaliser une cravate grossière. La préparation de la base du sol est la suivante:

    1. Coupez le sol sur tout le plan du sol et mesurez la hauteur du fond de la fosse au sommet du seuil. Une couche de sable de 10 cm doit être insérée dans le renfoncement, une semelle de 4-5 cm, une isolation thermique de 80... 200 mm (selon le climat) et une chape complète de 8... 10 cm, minimum - 60 mm. Ainsi, la plus petite profondeur de la fosse sera 10 + 4 + 8 + 6 = 28 cm, l’optimum - 32 cm.
    2. Si nécessaire, creusez une fosse à la profondeur requise et tassez le sol. Marquez les hauteurs sur les murs et versez 100 mm de sable, vous pouvez mélanger avec du gravier. Scellez l'oreiller.
    3. Préparez le béton M100 en mélangeant 4,5 parties de sable avec une partie de ciment M400 et en ajoutant 7 parties de gravats.
    4. Après avoir installé les phares, couler la base brute de 4 à 5 cm et laisser le béton durcir pendant 4 à 7 jours en fonction de la température ambiante.

    Conseil Si la hauteur des seuils ne suffit pas, sacrifiez un sol rugueux de 40 mm et réduisez l’épaisseur de la chape à 6 cm. Dans les cas extrêmes, versez 6-7 cm de sable au lieu de dix et compactez le patin à l’aide d’une plaque vibrante. La couche isolante ne peut pas être réduite.

    La préparation du sol en béton consiste à nettoyer la poussière et à sceller les espaces entre les plaques. S'il y a une nette baisse de hauteur dans l'avion, préparez un mélange hartsovka - nivellement sec de ciment Portland et de sable dans un rapport de 1: 8. Pour isoler le hartsovke, regardez la vidéo:

    Installation de circuits de chauffage - instructions pas à pas

    Tout d'abord, la base est recouverte d'un film d'étanchéité recouvrant les murs de 15... 25 cm (épaisseur de l'isolation thermique + chape). Le chevauchement des toiles voisines est d’au moins 10 cm, les joints sont collés. Ensuite, l'isolant est étroitement emballé, les coutures sont remplies de mousse de polyuréthane.

    Ensuite, nous examinons les points pour savoir comment faire le sol lui-même:

    1. Couvrir les murs avec une bande d'amortissement à la hauteur du monolithe. Retirez l’imperméabilisation par-dessus le ruban compensateur.
    2. Montez l'armoire de commande avec la pompe et le collecteur à l'intérieur.
    3. Étalez les tuyaux de contour conformément au diagramme, à l'aide d'un outil de mesure et en respectant l'intervalle d'installation. Les extrémités des boucles résument immédiatement et se connectent au peigne.
    4. Fixez le tuyau à l'isolant en insérant des «harpons» en plastique par incréments de 50 cm. Si la structure de l'isolant ne retient pas correctement les colliers, placez un treillis métallique avant de faire rouler les conduites et fixez-le à l'aide de colliers.
    5. Installez le ruban adhésif de compensation sur les joints de dilatation, comme sur la photo. Ces derniers sont disposés le long des limites des monolithes en béton - entre des circuits de chauffage séparés et dans les entrées de porte.
    6. Acheminez les lignes vers les radiateurs en enveloppant les tuyaux avec des manchons isolants. Les lignes menant au peigne doivent également être isolées - à cet endroit, les boucles sont trop proches, il n’est absolument pas nécessaire de chauffer les sols dans le couloir.

    Sur la photo de gauche, les charnières sont correctement placées - serrées dans des couvercles isolants. Sur la droite, on voit une surchauffe future - des tuyaux non isolés se trouvent à proximité

  • Connectez le collecteur au réseau de chauffage d'une maison privée et conduisez l'électricité dans l'armoire pour la pompe de circulation et autres automatismes (le cas échéant).
  • Conseil En cours de chauffage, les monolithes vont se dilater et se déplacer les uns par rapport aux autres. Par conséquent, il est préférable d’emballer les tuyaux traversant les limites de la plaque dans des capots de protection spéciaux ou de mettre des manchons isolants.

    L'unité de passage à travers le joint de déformation - il est préférable de fermer les tuyaux avec des couvercles ou d'envelopper de l'isolant

    Après le montage du système, il est nécessaire de remplir les contours des sols chauds avec de l’eau et de vérifier l’étanchéité des joints en gonflant à une pression de 2-4 bar (se laisser guider par le seuil de la soupape de sécurité de la chaudière). La technologie de remplissage et d'évacuation de l'air de chaque boucle de TP est décrite en détail dans le prochain document.

    Cela ne fait pas de mal non plus de démarrer la chaudière, de chauffer les planchers chauffants sans chape et de vérifier visuellement que le système fonctionne correctement. Comment l'installation du chauffage d'eau par le sol, illustrée dans la vidéo:

    Remplir la chape et ajuster le collecteur

    Pour l’installation de monolithes chauffants sur des sols chauds, un mortier ciment-sable de grade 200 est réalisé avec l’ajout obligatoire d’un composé plastifiant. Les proportions des composants de ciment M400 / sable - 1: 3, la quantité de plastifiant liquide indiquée dans les instructions sur l'emballage.

    Recommandation. Pour que les conduites conservent leur forme de travail et ne flottent pas dans la solution en raison d'une fixation infructueuse, le système ne se vide pas après le sertissage - les boucles restent remplies de liquide de refroidissement.

    La procédure de conduite des travaux:

    1. Obtenez des phares - des lattes perforées en métal, préparez 2 à 3 seaux de mortier épais sans plastifiant. Faire des bandes de bois restrictives n'est pas recommandé.
    2. À l’aide de la truelle et du niveau du bâtiment, réglez les balises à la hauteur souhaitée, comme indiqué sur la photo.
    3. Mélangez une partie de la solution principale, versez dans le coin le plus éloigné au-dessus de la "tarte" et étendez-vous le long des phares avec la règle. Si des fossettes sont formées avec des flaques d'eau, ajoutez la solution et, avec le lot suivant, réduisez le volume d'eau de mélange.
    4. Répétez les lots jusqu'à ce que vous remplissiez toute la surface de la pièce. Marcher sur le monolithe et effectuer des travaux supplémentaires est autorisé pour gagner 50% de force et pour commencer l'échauffement - à 75%. Vous trouverez ci-dessous un tableau de la dureté par béton en fonction du temps et de la température de l'air.

    Les valeurs de résistance minimale sont surlignées en rouge, ce qui est optimal pour la poursuite du travail en vert.

    Après durcissement à 75%, vous pouvez démarrer la chaudière et commencer à réchauffer les planchers chauffés lentement à la température minimale. Les débitmètres ou vannes du collecteur sont ouverts à 100%. La chape de chauffage complète prendra 8-12 heures en été, à l’automne - jusqu’à une journée.

    Le moyen le plus pratique pour équilibrer la boucle par calcul. Si vous connaissez la quantité de chaleur requise dans la pièce, déterminez le débit d'eau dans le circuit et réglez cette valeur sur le rotamètre. La formule de calcul est simple:

    • G - la quantité de liquide de refroidissement circulant dans la boucle, l / h;
    • Δt est la différence de température entre le retour et le débit, prise à 10 ° C;
    • Q - circuit d'alimentation thermique, watts.

    Note L'échelle des débitmètres est indiquée en litres par minute, de sorte que, avant le réglage, le chiffre obtenu soit divisé en 60 minutes.

    Le réglage final est fait lorsque la finition est prête - sol époxy autonivelant, stratifié, carrelage, etc. Si vous ne souhaitez pas participer aux calculs, vous devrez équilibrer les contours en utilisant la "méthode scientifique". Des moyens de régler le collecteur, notamment à l'aide du programme Valtec, sont décrits dans la dernière vidéo:

    Conclusion

    Le dispositif permettant de chauffer l’eau par le sol dans une petite maison d’un étage est une tâche tout à fait résolu. Il est préférable de travailler au début de la période chaude afin de disposer de suffisamment de temps pour éliminer les erreurs éventuelles. Si vous souhaitez faciliter le travail et accélérer l’installation, achetez des tapis spéciaux avec bossages pour TP, vous permettant de fixer rapidement les tuyaux sans fixation supplémentaire à l’aide de supports et de colliers. Un treillis métallique n'est également pas nécessaire.

    Remplissage des murs et du sol avec du béton au sous-sol

    Sous-sol ou cave - une partie intégrante d'une maison privée. Cette pièce peut être utilisée pour des besoins domestiques: un garage, un atelier, un entrepôt avec un outil ou avec une culture.

    Pourquoi avez-vous besoin de bétonner le sol et les murs?

    Le sous-sol étant situé dans les profondeurs du sol, il convient de procéder à la cimentation et à l’imperméabilisation des sols et des murs. La construction d'une chape en béton est recommandée dans le cas de:

    • chauffage au sous-sol;
    • utiliser comme salle de séjour;
    • applications pour l'aménagement d'un atelier, gymnase, garage, sauna;
    • une chaufferie ou des installations techniques similaires;
    • cave de stockage pour la nourriture;
    • humidité élevée du sol.

    Lorsqu'elles sont exposées à la vapeur humide provenant de la terre humide, les tuyaux, les meubles, l'équipement et les finitions des murs et des plafonds se détériorent. La maison peut venir en cas d'urgence.

    Outils et matériaux

    Pour compléter le processus, vous aurez besoin des outils suivants:

    • un seau;
    • une pelle;
    • râpe et truelle;
    • pilon de base;
    • capacité de solution concrète;
    • machine de meulage;
    • niveau;
    • l'imperméabilisation;
    • ruban de construction;
    • renfort ou maille d'acier;
    • des balises;
    • règle de nivellement du béton;
    • Bulgare avec des disques sur la pierre;
    • machine à repasser

    Parmi les matériaux dont vous aurez besoin:

    • ciment M400;
    • pierre concassée standard;
    • sable de carrière;
    • l'eau du robinet;
    • additifs chimiques qui augmentent le caractère hydrophobe et la résistance du béton (si nécessaire).

    Au lieu d'une pelle, une bétonnière convient au malaxage du béton. Avec son aide, le processus de préparation d'un mélange de haute qualité ira plus vite.

    Processus technologique

    Le sol en béton au sous-sol se fait en six étapes:

    1. Creuser la largeur de la tranchée en tenant compte de la taille des murs et du coffrage.
    2. Créer un coussin de sable avec des gravats.
    3. Installation de coffrage.
    4. Pose d'une couche d'imperméabilisation.
    5. Renfort renfort.
    6. Béton coulé.
    Retour à la table des matières

    Préparation du sol pour la cimentation

    Idéal pour la pose de chape au sous-sol est le bétonnage au sol. Le travail préparatoire est minimisé: pour vous débarrasser des débris, de la végétation, tasser le sol et passer à la chape. Lorsque de nouveaux sols sont installés sur des anciens, vous devez exécuter:

    • Décapage de l'ancien revêtement avec détection ultérieure des défauts;
    • élimination des fissures et des copeaux par leur expansion et leur traitement avec une composition de sable-ciment ou de polymère;
    • démantèlement des zones non réparables;
    • réglage des différences de hauteur de la base de la fraiseuse;
    • nettoyer la surface de la poussière, sinon l'adhérence du béton sur l'ancien plancher se détériorera.

    Si cela ne va pas créer une base parfaitement plane à partir de l'ancien revêtement, il est recommandé de poser une couche de béton.

    Remplissage des oreillers et bourrage

    Lorsque le sol est posé directement sur le sol, il est immédiatement pressé, puis un coussin de gravats ou de petites pierres est posé. La couche va donner la base de la dureté, éviter la possibilité de fissures. Ensuite, le sac de sable est recouvert d’une couche de 0,5 à 1 m, qui peut perdre jusqu’à 25% lors du bourrage ultérieur avec un rouleau ou un vibrateur. Ce fait doit être pris en compte lors du remblayage. Après compactage, le sable déverse de l'eau.

    Étanchéité

    Après la construction du coussin et son bourrage, l'imperméabilisation est réalisée. La qualité de ce travail dépend de la résistance à l'humidité du futur plancher. La hauteur de ce paramètre protégera la pièce des champignons et des moisissures, ainsi que des dommages matériels. Pour l’imperméabilisation, utilisez des rouleaux de bitume, de matériau polymère ou un film de polyéthylène dense.

    Le matériau sélectionné recouvre tout le sol et est scellé avec du ruban adhésif. Il ne devrait pas y avoir de lacunes et de fissures. Les excédents sont coupés. Le recouvrement d'imperméabilisation sur le mur est de 25 cm, ce qui protégera les joints de l'humidité. Vous pouvez isoler de l'humidité et de la première couche de béton. Pour cela, des matériaux isolants de revêtement sont utilisés.

    Pose de treillis métallique

    Avec un grand sous-sol, il est recommandé de poser une couche de renforcement sur le sol afin de renforcer la structure. Initialement, la surface doit être divisée en carrés. Ensuite, vous devez marquer les planches de 2 à 2,5 cm d'épaisseur.

    Le ferraillage est sélectionné en fonction de l'objectif de la pièce et de la charge attendue. Vous pouvez utiliser des tiges métalliques épaisses ou des treillis d'armature (tricotés, soudés). En règle générale, une route avec un diamètre de tige de 0,5 cm est utilisée.

    Pour les charges lourdes, il est recommandé d'utiliser en plus une barre d'acier de 1–1,6 cm de section, sinon une fibre de renforcement - fibre d'acier mélangée à un mélange de béton - convient.

    Phares et chape

    Avant de verser le sol, il est important de régler les balises correctement. Le travail effectué dépend de la qualité de la surface. La formation des balises est réalisée au stade de la pose de la première portion en utilisant la moitié du volume du mélange. À une distance de 1 m les uns des autres, des hauteurs sont créées et un râteau avec un risque est placé sur le dessus. À l'aide du niveau défini par la mise à niveau, le haut des balises est ajusté au bas du rail.

    Pour la chape, une qualité de mortier non inférieure à M400 est utilisée. En tant que paramètre fictif, on mélange du marbre ou du granit fin Un durcisseur ou un plastifiant est ajouté à la première couche de maçonnerie. Selon le domaine de travail, un vibrateur ou un vibrateur profond est utilisé pour le nivellement.

    Séchage

    Après la pose, chaque couche de béton doit attendre un certain temps pendant lequel la chape gagne en résistance et sèche. Ce processus peut avoir lieu sans intervention pendant au moins 24 heures. Pour accélérer le processus de solidification de la chape en béton sans perte de résistance, il est recommandé d'utiliser l'opération du vide. Pour ce faire, le matériau filtrant est appliqué sur du béton plat recouvert d'un tapis étanche. La buse de la pompe à vide est fixée au centre du tapis, ce qui retarde l'excès d'humidité sans nuire à la qualité de la chape. Le séchage avec cette méthode ne prend que 7 heures.

    Le séchage du béton est complet s'il reste une trace de 4 mm maximum à sa surface.

    Lorsque le béton est suffisamment solide, vous pouvez retirer les balises et percer les rainures avec du sable-ciment. Marcher sur du béton frais est préférable avec une feuille de contreplaqué. Après cela, le sol est recouvert d'une pellicule de plastique. Maturation complète du béton - 28 jours.

    Rectification et rectification

    Le coulis commence par les murs et les portes au milieu. Pour cela, il est recommandé d'utiliser une chape ou une armature en béton. Le processus est considéré comme terminé lorsque la surface absorbe complètement le matériau de scellement. Le processus est répété trois fois. L'étape finale est celle où il reste une trace de 1 mm maximum sur le béton. Pour une chape avec une petite charge, vous aurez besoin de 5 kg, pour des valeurs moyennes - 8 kg, pour des sols colorés - 8 kg de coulis par 1 m2.

    Comment les murs de béton sont-ils coulés?

    Pour les sous-sols, il est recommandé de construire des murs monolithiques en utilisant la technologie des semelles filantes. Vous pouvez remplir la structure en plusieurs étapes:

    • préparation des tranchées;
    • pose d'oreillers en sable;
    • installation de coffrage;
    • pose de la couche d'étanchéité;
    • renforcement;
    • coulée de béton.

    Il est nécessaire d'installer un coffrage pour les murs après que le sol en béton soit complètement sec, sinon la maçonnerie fraîche sera vendue et le biseau ira.

    Sélectionnez la taille du mur

    Lors de la construction de murs monolithiques, leur épaisseur est choisie en fonction de la hauteur attendue de la maison et du type de sol. L'épaisseur peut varier entre 20 et 40 cm.

    Préparation des tranchées

    Lors de l'utilisation de la technologie de moulage monolithique, il est nécessaire de creuser des tranchées sous les murs du futur sous-sol. Comme l'une de leurs parties sera une fondation de bande. La profondeur des tranchées devrait être de 150 à 200 m, la largeur de 0,4 à 0,6 m.

    Installer un coussin de sable

    La couche de sable doit être au minimum de 20 à 40 cm, cette valeur étant fonction de la taille estimée des murs et de la charge totale. Le lit de sable est percuté. Pour compléter le sceau, vous devez attendre trois jours.

    Monter le coffrage

    Pour l'installation de coffrage amovible pris des panneaux en bois ou en aluminium pour des plaques de polystyrène inamovibles. Cette dernière option sert en outre de couche d’isolation thermique.

    Étanchéité

    Les murs ont besoin d'être imperméabilisés. Le processus au stade du durcissement moyen du béton. Pour cela, les joints entre les murs et le sol, les coutures sont coupés avec une meuleuse dans des rainures de 3 x 3 cm, remplies d'une substance imperméabilisante pénétrante.

    L'imperméabilisation finale des murs est tout aussi importante. À l’aide d’un pinceau ou d’un spray, on applique sur la surface une substance pénétrante préalablement nettoyée des traces de graisse et de gelée de ciment. Après quoi, les joints, les joints au mur sont recouverts d’un film plastique et humidifiés périodiquement pendant deux à trois jours.

    Murs de renforcement et de maçonnerie en béton

    Malgré la résistance des bétons à haute teneur, il existe un risque de destruction partielle de la structure due aux vibrations du sol. Pour éviter cela, il est recommandé de renforcer les murs monolithiques avec une armature métallique à partir d'un assemblage de tiges en acier sous forme de colonnes verticales, de poutres transversales et de treillis d'armature.

    Le renforcement est fait en 2 ou 3 couches en fonction de la taille du mur. Parfois, l’armature est posée au milieu et le maillage et le fil épais sont en retrait des bords de 15% de chaque côté. Remplissez les murs avec du béton imperméable W10 et supérieur. Marque appropriée M300 avec la force B22.5 et la maniabilité P1 ou P2. Lors de la construction d'un mur, il est important de combiner une nouvelle portion de béton avec la couche encore non consolidée précédemment posée dans le coffrage.

    Conclusion

    Les sols monolithiques et les murs de sous-sol sont caractérisés par des propriétés de performance améliorées. Une mise en œuvre soignée des recommandations garantit la durabilité et la résistance aux divers impacts de l'ensemble de la structure. Cette salle peut être utilisée à n'importe quelle fin.

    Comment faire des sols en béton sur le sol dans le sous-sol, la technologie et les étapes de travail

    Comment faire le sol dans la cave, de sorte qu'il soit ergonomique et protégé de l'humidité qui pénètre du sol? Cette question intéresse de nombreuses personnes qui souhaitent créer un sol en béton fiable et durable dans le sous-sol de leur maison. Dans cet article, nous examinerons cette question en détail et étudierons les caractéristiques des chaussées en béton et la technologie utilisée pour les installer.

    Pourquoi avez-vous besoin d'un sol en béton au sous-sol?

    Il est facile d'expliquer pourquoi les sols en béton conviennent le mieux aux sous-sols: si le bois est constamment soumis aux changements de température et au taux d'humidité élevé, le sol en bois de la cave ne durera pas longtemps. En ce qui concerne les autres matériaux pour la disposition du revêtement, ils présenteront des inconvénients dans de telles conditions, mais le sol en béton est la solution idéale si vous souhaitez construire un sol fiable dans le sous-sol de la maison. L'avantage du béton par rapport à d'autres matériaux est le suivant:

    • tolère parfaitement les dommages mécaniques;
    • ignifuge;
    • facile à réparer;
    • pas peur de l'humidité;
    • pas d'intérêt pour les rongeurs;
    • est une excellente base pour l'installation de n'importe quel revêtement de sol;
    • sert pendant longtemps;
    • facile de prendre soin de lui.

    Et surtout, vous pouvez couler vous-même le sol en béton dans la cave, car la technologie de son installation est claire et simple.

    Sol en béton sur le sol - le phasage de son agencement

    Si le choix s'est porté sur un sol en béton, posé sur le sol, il faut commencer par remplir le sable de rivière. Il est coulé en une seule couche puis compacté. Vient ensuite une couche de remblai de gravats ou d'argile expansée. Après cela, faites un lien approximatif avec une solution concrète. Dès qu'il sèche, de la vapeur et un matériau imperméabilisant y sont appliqués, suivis d'une isolation.

    Lors de la pose de la base en béton sur le sol, l’avant-dernière couche sera une chape de finition du sol en béton du sous-sol, sur laquelle le revêtement de sol peut être posé. Notez que chacune des couches ci-dessus a des caractéristiques fonctionnelles qui affectent la qualité et la durabilité de la base en béton coulé.

    Le dispositif du sol en béton au sol

    Ce qu'il faut prendre en compte lors de l'aménagement d'un sol en béton au sous-sol

    Si vous avez un sous-sol et que vous allez y verser un sol en béton, prenez en compte un certain nombre de nuances importantes:

    • Tout d’abord, déterminez la profondeur des eaux souterraines sous la maison.
    • Évaluez la possibilité d'inondation.
    • Pour éviter un rétrécissement important du sol en béton, tamponnez soigneusement le sol sous celui-ci.
    • Pour améliorer votre force, attendez un moment avant de passer à la phase suivante du travail.
    • Lors du nivellement du mélange de béton, enlevez les bulles d'air, sinon des vides apparaîtront dans la chape en béton.
    • Avant de remplir le sol du sous-sol, prévoyez une imperméabilisation de haute qualité, afin de ne pas endommager la chape et d'éviter l'apparition de moisissures et d'humidité.

    Comment préparent-ils le sol dans la cave pour le bétonnage au sol

    Chaque personne décide par elle-même s'il vaut la peine de bétonner le sol ou de construire une base à partir d'autres matériaux. Cependant, pour le sous-sol, la meilleure solution serait la première option. Il convient de noter qu’il s’agit du moyen le moins coûteux et le plus rapide d’organiser le sol. Cependant, pour obtenir un sol vraiment durable et fiable, il faudra travailler avec la base en dessous.

    Pour cela, vous avez besoin de:

    • Niveler une base sous la pose d'un revêtement en béton.
    • Effectuer un battement de sol. Il est préférable d’utiliser ici de la pierre concassée, elle donnera une excellente dureté à la surface, ainsi, lors du retrait d’un sol mal compacté, aucune fissure ne se formera.
    Pilonneuse de sol
    • Pour équiper un coussin de sable d'une épaisseur d'un demi mètre à un mètre.

    Attention! Lors du tassement, l'épaisseur de la couche de sable sera réduite de vingt à vingt-cinq pour cent, ce qui doit certainement être pris en compte lorsque vous remplissez la couche de sable.

    • Redressez le sable, puis versez-le avec de l'eau et enfoncez-le. Si la surface du sous-sol est grande, un pilon vibrant spécial peut être utilisé pour le bourrage. S'il n'y en a pas, vous devrez travailler manuellement.
    Plaque vibrante pour le bourrage de sable

    Comment l'imperméabilisation des sols en béton au sous-sol

    Une fois que l’oreiller est fabriqué et tassé, il est temps de prévoir une bonne étanchéité dans le sous-sol. Cette étape est peut-être la plus importante, il est donc nécessaire de l’aborder de manière responsable. L'étanchéité du futur socle en béton dépend de la qualité de l'imperméabilisation.

    Pour la disposition de cette couche, on utilise un film plastique haute densité ou des rouleaux de bitume. Bien sûr, il existe d'autres matériaux, mais ce sont les plus abordables, alors que leur qualité ne perd pratiquement en aucune façon leurs homologues coûteux, et même à certains égards, encore mieux.

    Le matériau d'étanchéité est superposé sur toute la surface du sous-sol, qui doit être préparé pour le bétonnage. Chevauchement font quinze centimètres, et l'institution sur le mur - vingt centimètres - vingt-cinq. L'excès de matériau d'étanchéité est coupé. Les joints entre les bandes sont solidement fixés. S'il est nécessaire d'isoler la première couche de recouvrement de béton (couche) de l'humidité, vous pouvez appliquer ici des composés isolants de revêtement.

    Comment équiper l'armature et le coffrage du sol en béton au sol

    Si le sous-sol est grand et qu'il ne peut pas être coulé de béton pendant une journée, il est alors nécessaire de prévoir un coffrage autour du périmètre. C'est fait comme ça:

    • préparer des planches de 2-2,5 cm d'épaisseur
    • Les planches divisent la surface du sous-sol en carrés. Les dimensions des carrés doivent être choisies en fonction de la quantité de travail pouvant être effectuée en une journée.
    • Monter des barres d'armature ou de la route Dans ce dernier cas, le diamètre des tiges est de 5 mm.
    • Si les sols sont soumis à des contraintes mécaniques intenses, une barre de métal de 10-16 mm de diamètre est utilisée avec le treillis.
    Béton armé

    Travaux de mortier de béton

    Pour fabriquer un sol en béton de qualité et durer de nombreuses années, vous devez préparer correctement la solution. Pour la préparation de sable et de ciment usés, sa marque ne devrait pas être inférieure à M400. Le sable est présélectionné. Ensuite, prenez trois parties de sable et une partie de ciment et mélangez bien. Après cela, de l'eau est versée progressivement dans le mélange sec et agitée jusqu'à ce que la viscosité requise soit formée. Après cela, la solution est placée sur le treillis d'armature et à niveau. Pour l’épaisseur de la couche qui s’est avérée identique sur toute la surface du sol, installez des balises.

    Dès que le béton a mûri, il est soumis à un meulage. Cependant, avant de devoir faire des coutures d'expansion. Pour ce faire, coupez le sol avec une meuleuse de manière à ce que les coutures se chevauchent à une distance de quatre à six mètres. Les joints empêcheront la formation de fissures sur la surface du béton.

    Joints de dilatation Rectifier le sol

    Coulis de béton

    • Le jointoiement approximatif du béton commence à l'endroit où il a été coulé.
    • Pour le travail, il est recommandé d'utiliser des structures de renfort en béton ou des chapes spéciales. De telles compositions amélioreront les caractéristiques de résistance de la base en béton et prolongeront la durée de son utilisation.
    • Si le sol en béton est légèrement chargé, la consommation de chape pourra atteindre 5 kg au kilomètre carré. m
    • Si le sol est affecté par des charges moyennes et élevées, dans ce cas, la consommation de garniture sera importante - jusqu'à 8 kg du mélange par mètre carré. m

    Si vous décidez de construire un sol en béton au sol dans le sous-sol, alors avant de commencer un tel travail, regardez la vidéo utile:

    Comment bétonner le sol au sous-sol: les avantages et l'installation

    L’application d’un sol en béton au sous-sol augmente considérablement le confort de son fonctionnement et protège la pièce de l’humidité du sol et des parasites. Ceci est particulièrement important pour les sous-sols chauffés et les sous-sols résidentiels.

    Nous dirons comment bétonner le sol au sous-sol avec nos propres mains.

    Avant de couler le béton au sous-sol, vous devriez étudier la technologie du travail.

    Bétonnage du sol au sous-sol

    Pourquoi est-ce nécessaire

    Sur la photo se trouve un sous-sol avec un sol en terre battue qui pose beaucoup de problèmes.

    Posez souvent la question suivante: "Dois-je bétonner le sol du sous-sol?". Pour y répondre, vous devez savoir quel est l'objectif du sous-sol et quelles sont ses conditions d'exploitation.

    Il serait approprié de bétonner le sol du sous-sol si:

    • La salle est chauffée;
    • La pièce est utilisée comme résidence;
    • Au sous-sol se trouvent un atelier, une salle de sport, un sauna, un garage, etc.
    • Au sous-sol il y a une chaufferie ou un autre local technique;
    • Le sous-sol d'une maison privée sert de cave pour le stockage de produits bruts et périssables;
    • Il y a une augmentation de l'humidité dans le sous-sol du premier étage et dans le sous-sol même.

    Le sol en béton élargit considérablement le choix d'options d'utilisation de la pièce.

    C'est important!
    La présence d'un sol dégagé permet à l'humidité de pénétrer en permanence dans l'atmosphère du sous-sol.
    Lorsque la pièce est chauffée, la convection crée une sorte de pompe qui évapore l'humidité de la surface, ce qui assèche la couche superficielle du sol. La terre absorbe une nouvelle partie du liquide qui, à son tour, s'évapore à nouveau - et ainsi de suite.

    Pour utiliser la base à des fins techniques, il est nécessaire de bétonner le sol.

    Progressivement, l'humidité dans la pièce augmente et l'humidité commence à se déposer sous forme de condensat sur toutes les surfaces froides - tuyaux, murs, plafonds, équipements et meubles. En conséquence, ces structures absorbent une grande quantité d’eau et commencent à se détériorer, car de nombreux éléments de leur composition se dissolvent dans l’eau.

    Les murs de béton de la fondation, en état d'ébriété, ont également souffert: à la suite de la corrosion électrochimique, les raccords en acier ont été détruits et un certain nombre de composés ont été lessivés du béton.

    Le sous-sol peut être équipé d'une salle de billard.

    C'est important!
    L'absence de sol en béton dans un sous-sol chauffé entraîne une détérioration prématurée des fondations et des réparations complexes coûteuses.
    Si les mesures de restauration ne sont pas prises à temps, les conséquences peuvent être bien pires, allant même jusqu'à l'état d'urgence de toute la maison.

    Si le sous-sol n'est pas chauffé et sert exclusivement à la conservation de la conservation hivernale, le sol ne peut pas être bétonné.

    Les avantages

    Remplir le sol du sous-sol de béton est la première étape pour créer une salle confortable au sous-sol.

    Quels sont les avantages d'un sol en béton au sous-sol?

    • La présence d'un socle solide en béton permet de réhabiliter le sous-sol de ses propres mains à des fins diverses: construction d'un gymnase, d'un atelier, d'une salle de billard, d'une salle de repos, d'un sauna ou d'un salon;
    • Une couche de béton associée à l'imperméabilisation obligatoire empêche l'aspiration par convection de l'humidité du sol, ce qui réduit considérablement l'humidité du sous-sol et prolonge la durée de vie de nombreuses structures de bâtiment, y compris les murs de fondation et le rez-de-chaussée;
    • La possibilité de placer des matériaux isolants sous un coupleur peut améliorer considérablement l'efficacité énergétique du sous-sol chauffé ou du sous-sol de la maison;
    • La situation sanitaire globale du sous-sol est en train d'être améliorée, car la saleté et la poussière créées par le sol disparaissent avec l'humidité.
    • Le béton empêche les rongeurs, les insectes et autres parasites vivant dans les terriers du sol de pénétrer dans la cave. De plus, les plantes n'y germent pas et les organismes fongiques ne commencent pas;
    • Le béton crée une base solide sur laquelle tout équipement lourd peut être installé: une génératrice, une chaudière, etc.

    D'accord, c'est mieux qu'une cave avec un sol en terre battue.

    C'est important!
    Une chape est le seul moyen de se débarrasser d’une sorte d’atmosphère de «sous-sol», d’humidité et d’une odeur désagréable de moisi.

    Il convient également de rappeler que tous ces avantages peuvent vous être demandés sans effort: le prix des matériaux pour chape est relativement petit et tout le travail peut être effectué de manière indépendante.

    L'assemblée

    Vous aurez besoin d'un ensemble d'outils standard pour le travail concret.

    Si vous avez écouté nos recommandations et avez décidé de faire la chape vous-même, nos instructions pas à pas vous aideront à:

    1. Le sol sur le sol doit être creusé de 20-30 cm et nivelé, puis percuté avec une plaque vibrante;

    Le niveau du sol devra être abaissé un peu.

    1. Ensuite, nous produisons de la litière en argile - 10 cm, puis en gravier avec du sable - 10 cm.

    Pour tasser, utilisez une plaque vibrante.

    1. Film de polyéthylène de construction de stèle d'une épaisseur d'au moins trois cent micromètres. Le chevauchement sur le mur doit être d’au moins 7 à 10 cm;

    Sur le sol avec une pile de pellicule plastique, les bandes sont jointes avec du ruban adhésif hygiénique.

    1. Sur des supports en plastique spéciaux, nous plaçons les barres de renforcement avec une taille de cellule d'au plus 5 centimètres et une épaisseur de barre d'au moins 3 mm. Des morceaux individuels du treillis sont tricotés avec un fil à tricoter;

    Nous avons étalé la barre et l'avons élevée au-dessus du niveau du film de 2 à 3 cm d'accessoires.

    1. Au-dessus du réseau, nous installons des balises de sorte que la distance minimale entre la balise et le ferraillage soit de 30 mm. Les phares exposent en utilisant un niveau dans un seul plan horizontal. Le pas entre les balises est inférieur de 20% à la longueur de la règle;

    Nous exposons les balises sur les gâteaux de la solution.

    1. Sur le pourtour de la pièce, sur tous les murs, nous collons un ruban amortisseur qui nivellera la dilatation thermique de la pierre en béton. Pour ce faire, il est préférable de plier le film et d'appliquer le ruban directement sur le mur;

    S'en tenir au ruban amortisseur mural.

    1. Préparer le mortier de ciment-sable pour le bétonnage. La proportion est de 1: 3: 5 (ciment / sable / gravier). Pour ce faire, utilisez une bétonnière, afin de préparer une solution de haute qualité avec une pelle ne fonctionnera pas;

    Dans la bétonnière, préparez la solution pour la chape.

    1. Versez la solution entre les deux balises et lissez-la avec la règle, en déplaçant la règle le long des balises le long de la bande et de gauche à droite, comme si elle décrivait une sinusoïde;

    Remplissez le béton entre les phares et nivelez-le avec la règle.

    1. Remplissez tout le sol et attendez qu'il commence à s'agripper. Lorsqu'il sera possible de marcher sur le sol, en utilisant une feuille de contreplaqué pour ne pas hériter, nous retirons les balises de la chape et remplissons les rainures avec un mortier de ciment et de sable;

    Sillons de mortier de ciment shpaklyuem de phares.

    1. Couvrez le sol avec une pellicule de plastique et attendez qu'il prenne de la force. Mûrissement complet du béton - jusqu'à 28 jours.

    C'est important!
    Si les dimensions de la pièce sont supérieures à 7 mètres d'un côté ou si elle est en forme de L, des joints de déformation devront alors être construits au sol.
    Pour ce faire, lors de la coulée, des bandes de bois sont insérées dans un tiers de l'épaisseur de manière à diviser le sol en approximativement les mêmes carrés, et leurs rainures sont remplies d'un matériau amortisseur spécial et fermées.

    Conclusion

    La construction de la chape au sous-sol améliore considérablement la qualité de fonctionnement de cette pièce et vous permet de la convertir à n'importe quel usage. Vous pouvez créer vous-même une cravate en suivant simplement les étapes de notre procédure pas à pas. Pour plus de clarté, nous vous proposons dans cet article une vidéo qui vous aidera à mieux comprendre le processus d’installation de la table.

    Le dispositif de plancher fiable dans le sous-sol d'une maison privée

    Dans la plupart des cas, dans les habitations privées, le sous-sol a une superficie assez réduite. Les propriétaires essaient donc de tout faire pour s’assurer qu’il ya autant d’espace de libre que possible. Par exemple, la question des dimensions de la pièce (en particulier de sa hauteur) est assez grave si le sous-sol est utilisé comme garage. Mais dans la cave à légumes habituelle, vous voulez pouvoir vous redresser complètement. C'est pourquoi de nombreux propriétaires de pays se demandent comment rendre le plancher aussi bas que possible. Certaines personnes résolvent le problème de manière radicale - elles laissent simplement le sol dans le sous-sol de la maison comme après le creusage de la fosse de fondation, c'est-à-dire le rez-de-chaussée.

    Si le bâtiment est situé sur une zone relativement élevée avec un bon drainage, il ne devrait pas y avoir de problèmes particuliers avec la disposition du sous-sol. D'autre part, si le sol sous la maison est suffisamment humide et que la nappe phréatique se rapproche, les travaux d'aménagement seront beaucoup plus coûteux.

    Lorsque la maison est encore en construction, il est préférable, si possible, de choisir une fondation en lanières. Cette approche donnera certains avantages dans l’aménagement du sous-sol: murs solides, zonage initial de l’espace en fonction des pièces à vivre, etc.

    Façons de construire un sol

    Pour la construction du sol dans le sous-sol peuvent être utilisés les matériaux suivants: béton, sol, rondins, dalles solides.

    Lorsque vous utilisez une dalle monolithique, vous pouvez parler de la fiabilité maximale du sol. Bien entendu, un tel plancher ne peut être réalisé qu’au tout début de la construction d’une maison, c’est-à-dire lors de la pose des fondations. En outre, le sol du sous-sol se révélera confortable et chaleureux si vous en faites la «plaque suédoise». Cette technologie consiste à poser une isolation sous le poêle. Si le bâtiment a un sous-sol, cette option est également préférable. Le béton peut être coulé directement sur le sol, mais il est préférable de tasser le sable et le gravier pour créer une sorte de «gâteau» (oreiller) à partir de ces matériaux. Un tel gâteau augmente la fiabilité de la conception, surtout s'il y a des limons et de l'argile dans la région.

    Sol en béton au sous-sol - l'option la plus courante.

    Le sol du sous-sol avec retard est fabriqué dans les maisons où la probabilité d'inondation par les eaux souterraines est minime (ou un système de drainage de haute qualité a été créé). En outre, une telle couverture peut être faite dans le garage, qui a une cave profonde.

    Les sols en terre battue peuvent également être pertinents, mais uniquement dans les cas où il est impératif de gagner de la place ou de l'argent.

    En cas d'affaissement, il est recommandé de bétonner le sol en utilisant des armatures. L'épaisseur doit être telle que le sol ne puisse pas changer de forme lorsque le sol bouge.

    Sol en béton

    Pour remplir le sol en béton au sous-sol, vous aurez besoin des outils suivants:

    • Bétonnière Si vous ne le possédez pas, la solution peut être mélangée à la main, en moulant le sol en petits carrés. Malgré le fait que ce travail demande beaucoup d’énergie, il peut être effectué sans problème au sous-sol.
    • Truelle et râpe. Ces outils sont utiles lorsque vous devez niveler le mortier de ciment. Concrétant dans ce cas, il s'avère de très haute qualité. De plus, le sol doit être poncé si, à l'avenir, il est prévu de poser un type de revêtement de sol. Si ce revêtement de sol est en bois, il n'est pas nécessaire de niveler le sol en béton.
    • Bulgare avec des disques sur la pierre.

    Les experts recommandent de choisir du ciment M400 pour le sol, le sable de carrière et les gravats ordinaires.

    Lorsque vous mélangez le mortier dans une bétonnière, utilisez les ingrédients dans les proportions indiquées sur le sac de ciment.

    Les étapes de travail sont les suivantes:

    1. Tout d’abord, le niveau de construction est pris et avec son aide, le fond de l’excavation est nivelé, ce qui deviendra à l’avenir le sous-sol. Le sol doit être compacté avec tous les outils disponibles.
    2. Du sable est versé au fond de la fosse, qui doit être nivelée et déposée en une couche uniforme de 10 à 20 cm. Il est également bien tassé et périodiquement irrigué avec de l'eau.
    3. La pierre concassée Srednefraktsionny est coulée sur la couche de sable. Le coussin de gravats est également parfaitement scellé. Il s’agit d’une sorte de "gâteau" de sable et de gravats, qui servira de base à la création d’un plancher de sous-sol.
    4. Vient ensuite le tour de créer une couche de sol imperméabilisant. Dans la plupart des cas, un ruberoïde traditionnel ou un matériau moderne sous la forme d'une bande est utilisé à cet effet. La pose du ruberoïde doit se chevaucher d’environ 10 cm à l’approche des toiles, en plus d’être appliquée sur les murs du sous-sol d’environ 25 cm.
    5. Vient ensuite le moment de l'isolation thermique. Pour réaliser un plancher de sous-sol, des isolants thermiques à base de laine de pierre ou de basalte, de fibre de verre, sont couramment utilisés. Les matériaux de ce type absorberont qualitativement l’humidité apparente, empêchant ainsi l’inondation du sous-sol. Bien entendu, les isolants en laine minérale deviennent rapidement inutilisables, il est donc recommandé d'utiliser des isolants thermiques modernes (par exemple, une mousse de polyuréthane).
    6. Vous pouvez également effectuer une isolation thermique dans le sous-sol d'une maison privée en utilisant une mousse haute densité. Le matériau doit être posé aussi étroitement que possible. Tous les espaces formés doivent être fermés avec du mastic de montage.
    7. Une attention accrue devrait être accordée aux espaces qui seront formés au point de contact entre le matériau isolant et les murs du sous-sol. Dans ces zones, vous ne devez pas utiliser de mousse, laissant un espace spécial. Cela est nécessaire, car en cas de soulèvement du sol sans celui-ci, la couche d'isolation thermique et la chape en béton peuvent être déformées. En règle générale, la largeur de la fente ne dépasse pas quelques centimètres.

    Après toutes les étapes de préparation, procédez directement au coulage de la solution de béton.

    Bétonnage

    Si dans le sous-sol il est supposé installer des appareils lourds (par exemple, des machines-outils pour un atelier), le sol doit être renforcé et rendu plus épais (plus de 10 cm). Dans le cas où il n'y aurait pas de charge grave sur le sol de votre sous-sol, une épaisseur de solution de béton de 5 cm suffira, il ne sera pas nécessaire de renforcer les fondations dans ce cas.

    Pour créer une ceinture renforcée est faite de treillis de renforcement. L'épaisseur des barres doit être de 5 mm. Ils sont attachés ensemble par fil.

    Le mortier de ciment doit être fabriqué dans les proportions spécifiées par le fabricant. Tous les éléments de la future solution doivent être mélangés dans une bétonnière. De l'eau est ajoutée progressivement à la solution jusqu'à ce qu'elle acquière la viscosité et la ductilité nécessaires.

    Le bétonnage du sol doit se faire par étapes, mais sans interruption. La solution doit être nivelée sur toute la surface. Avant de couler le béton, il est préférable d'installer des phares, qui montreront clairement l'épaisseur de la couche de béton. Le "gâteau" de sable, de gravier et de béton qui en résulte résiste avec succès aux charges.

    Pour garantir que l'épaisseur du béton est la même partout, un profil de balise spécial est utilisé.

    Dès que le mortier de ciment sèche, il est nécessaire de poncer la surface du béton. Mais avant ce processus, des coutures d'expansion sont nécessairement réalisées. La rectifieuse avec un disque spécial coupe la surface de manière à ce qu'il y ait plusieurs mètres entre les coutures. Cette méthode simple aide à prévenir la fissuration du sol en béton à l'avenir.

    Sol en terre battue

    Le sol des sous-sols de l'appareil au sol présente un avantage indiscutable par rapport au bétonnage conventionnel: les sols sont plus chauds. En outre, l'argile est un bon agent imperméabilisant. Si tout le processus d’agencement du sol au sol est effectué correctement, une telle surface pourra servir pendant plus d’une douzaine d’années sans nécessiter de réparation ni d’entretien particulier.

    Les étapes pour créer un sol sur le sol sont les suivantes:

    1. Phase préparatoire: le fond de la fosse est soigneusement nivelé et compacté afin que la base soit la plus sécurisée possible.
    2. La pierre concassée est mélangée à l'argile, après quoi le mélange est coulé en une couche de 10 à 20 cm, puis nivelé et compacté.
    3. Sous la couche de décombres, le dépôt s'effectue toujours à l'aide d'argile expansée ou de scories. Dans ce cas, ces matériaux agiront comme des isolants thermiques.
    4. Pour donner au sol une résistance maximale, la première couche de gravats est bétonnée avec une couche supplémentaire de mortier de ciment et de sable.
    5. Après séchage de la couche d'argile et de pierre concassée, il est nécessaire de poser une couche supplémentaire similaire, créant ainsi un gâteau particulier.
    6. La densité du sol sur le sol dans le sous-sol d'une maison privée sera maximale si les couches sont aussi minces que possible. Les couches doivent être alternées jusqu'à ce que l'épaisseur requise soit atteinte.
    7. Dès que la surface de gravats et d'argile est complètement sèche, le sol doit être enduit d'argile liquide. Si vous trouvez des fissures, elles doivent également être réparées avec un mortier d'argile.
    8. Pour les sols au sol, le revêtement supérieur peut être constitué de carreaux de céramique, de stratifiés et de tout autre revêtement de sol.

    Poser le sol sur les bûches

    Si vous décidez de poser le sol dans le sous-sol de votre maison privée sur des solives en bois, vous devez d’abord choisir un bois approprié et réfléchir à l’avance du dispositif d’étanchéité.

    Il est préférable de choisir un bois bien séché, ce qui sera une excellente solution pour les grumes. La taille est recommandé de choisir 15/15. Les planches à découper de faible épaisseur (4-5 cm) deviendront la base de la surface. Contrairement aux sols au sol, il n’est pas nécessaire de poser beaucoup de couches et de faire une tarte.

    Les étapes de travail sont les suivantes:

    1. Le bois doit d’abord être traité avec des composés antiseptiques. Une attention accrue devrait être accordée aux côtés et à la fin du tableau.
    2. Le bois est scié en morceaux de la longueur requise.
    3. Lors de la pose, les panneaux doivent tenir compte de la présence d'un petit espace de plusieurs centimètres, qui devrait se situer entre le mur et le premier panneau.
    4. Aux endroits du retard, il est nécessaire de poser le matériau de couverture en plusieurs couches. Il ne devrait pas y avoir de grande distance entre les retards (calculée en fonction de la longueur des planches).
    5. Pour fixer les barres, on utilise de longs clous qui doivent être martelés légèrement.
    6. Si vous avez choisi des planches rainurées, chacune des pièces suivantes doit être montée sur un système de rainures.

    Au cas où vous auriez choisi une structure sur les rondins, envisagez au préalable l’approfondissement du sol en terre de l’excavation, car le sol du sous-sol de la maison aura une épaisseur considérable. Cet évidement doit être d'au moins 30 cm.

    Si le sol de votre région est suffisamment humide, il est préférable de ne pas choisir l'option avec un sous-sol de maison privée, car avec le temps, malgré la haute qualité de l'imperméabilisation, les planches commenceront à pourrir progressivement.

    Editeur de site, ingénieur civil. Diplômé de SibSTRIN en 1994, il travaille depuis plus de 14 ans dans des entreprises de construction, après quoi il a créé sa propre entreprise. Le propriétaire de l'entreprise s'est engagé dans la construction suburbaine.