Réchauffement d'un sol en béton dans une maison privée

Le chauffage du sol en béton dans une maison privée vous permet d’économiser de la chaleur, d’améliorer le microclimat de la maison et d’économiser du chauffage. Il est connu qu’une dalle de béton présentant une grande différence de température entre les faces extérieure et intérieure de la surface "froide" forme un condensat, ce qui contribue à augmenter l’humidité du sous-sol et du premier étage. Le réchauffement permet de résoudre ce problème.

Pour l'isolation d'un sol en béton, vous pouvez utiliser presque tous les matériaux d'isolation thermique modernes, mais il existe actuellement trois méthodes principales d'isolation:

  • avec l'aide de fibres isolantes - laine minérale, de basalte ou de fibre de verre;
  • en utilisant des matériaux en mousse moulés - plaques en mousse, polystyrène;
  • par pulvérisation d'isolants polymères - mousse de polyuréthane, pénoizol.

Tous ces appareils de chauffage sont assez efficaces et, selon le type d’appareil de chauffage, la technologie de leur installation est différente.

Lors du choix de l'isolation, il est nécessaire de prendre en compte les particularités des matériaux. L'isolation en fibre a une bonne isolation thermique et phonique, ne supporte pas la combustion, mais craint l'eau. Lorsqu'il est mouillé, il diminue fortement en volume et perd ses propriétés isolantes. Par conséquent, il est déconseillé de l'utiliser dans des zones humides où des fuites sont possibles et dans d'autres pièces, il est nécessaire de l'étanchéifier des deux côtés.

Polyfoam est combustible, mécaniquement non durable, même si son prix est bas. S'il est nécessaire d'isoler les planchers au moindre coût, vous pouvez choisir une isolation en mousse comme chauffage, mais celle-ci doit être fermée sur le dessus avec un matériau redistribuant les charges ponctuelles - contreplaqué, panneau de particules ou de cloison sèche. La mousse analogique - le polystyrène extrudé - ne favorise pas la combustion, car ses bulles ne se remplissent pas d'air, mais de dioxyde de carbone. Il a une résistance accrue, de sorte qu'il peut être utilisé pour isoler le sol en béton directement sous la chape en béton.

Une méthode d’isolation par pulvérisation moderne et hautement efficace se caractérise par le fait qu’elle ne nécessite ni nivellement ni préparation de surface, forme un revêtement sans soudure et que ses propriétés d’isolation thermique sont très élevées. Dans le même temps, l'application d'isolant pulvérisé nécessite l'intervention de spécialistes pour l'installation de la pulvérisation.

Réchauffement d'un sol en béton avec des matériaux fibreux

Lors du chauffage d'un sol en béton avec de la laine minérale, il convient de rappeler ses caractéristiques et d'observer la séquence des couches. L'épaisseur de la couche d'isolation est déterminée par les caractéristiques du matériau. Cette information est généralement fournie par le fabricant. Il suffit généralement de 5 à 10 centimètres d’isolant minéral.

  1. Ils préparent la base en béton: bouchent les fissures, enlèvent les taches de graisses et autres liquides agressifs. La surface du sol est recouverte d'un film isolant contre les vapeurs, le posant bout à bout. Les joints collent du ruban métallisé.
  2. Les retards sont fixés au sol, la hauteur du retard doit être égale à l'épaisseur de la couche d'isolation. La distance entre les décalages est également choisie en fonction des dimensions de l'isolation - des plaques ou des isolants laminés doivent se trouver entre les décalages, sans laisser de vide.

Réchauffement d'un sol en béton avec du polystyrène

La mousse d'isolation thermique ou le polystyrène sont généralement utilisés sous la chape de béton. Ces matériaux sont imperméables, ils peuvent donc être utilisés dans la salle de bain, dans la cuisine et dans d’autres zones humides.

  1. La préparation d’un sol en béton consiste à l’éliminer des débris et de la poussière, à sceller les fissures et à niveler les parties saillantes et les gouges. Si le sol présente de nombreuses petites irrégularités, vous pouvez le remplir d'une mince couche de sable.
  2. Des plaques d'isolation sont posées sur la base du joint abouté préparée. Sur les panneaux isolants, il existe souvent des rainures spéciales qui facilitent l’installation et éliminent l’apparence de trous. Des plaques sont posées sur toute la surface du sol à isoler.

La technologie d'isolation de sol en polystyrène est utilisée lors de la réalisation de sols à eau chaude. Dans ce cas, le circuit de chauffage est placé sur le treillis d'armature, puis coulé avec du béton.

Réchauffement d'un sol en béton avec des matériaux pulvérisés

Manière très efficace nécessitant une participation professionnelle. L'isolation est appliquée sur le sol sous forme de mousse à structure cellulaire fermée. Après l'application, sa taille est agrandie pour former une couche isolante sans soudure. L'application de la mousse s'effectue à l'aide d'une installation spéciale dans laquelle le polymère liquide et le dioxyde de carbone sous pression sont mélangés.

  1. La préparation de la base de béton vise à éliminer les débris et la poussière, ce qui affecte l’adhérence de la mousse. Il est également nécessaire de nettoyer le sol des taches de graisse, de bitume et de solvants - ils détruisent la structure de la mousse. Niveler le sol n'est pas nécessaire.
  2. Pour la pose ultérieure du revêtement de sol, il est nécessaire d'installer des bûches de bois à partir d'une barre ou d'une planche de 40 mm et de les fixer au sol à l'aide de coins, de clous à cheville et de vis autotaraudeuses.
  3. Avant de pulvériser l'isolant, il est nécessaire de mouiller le béton afin d'améliorer l'adhérence. L'application de mousse de polyuréthane est réalisée à l'aide de l'installation, en pulvérisant la mousse sur la surface du sol entre les retards. La mousse augmente de volume après l'application, il faut en tenir compte lors de la pulvérisation.

Il y a d'autres moyens de réchauffer le sol, moins efficaces. Par exemple, l'exécution d'une chape sèche à partir d'argile expansée vous permet également de créer une couche chauffante. La chape de béton elle-même, lorsque des charges polymères ou cellulosiques sont ajoutées à la solution, acquiert des propriétés d’isolation thermique. Lors du choix d'une méthode de chauffage d'un sol en béton dans une maison privée, il est nécessaire de prendre en compte tous les facteurs, y compris la méthode de chauffage des fondations.

Comment isoler un sol en béton

Dans le système de transfert de chaleur de la maison, les sols sont l’un des lieux de perte de chaleur importante. Cela est particulièrement vrai des sols en béton qui, malgré toutes leurs excellentes performances, présentent un inconvénient majeur: le béton est un matériau très froid. Et pour un séjour confortable dans une maison aux sols en béton, une isolation multicouche de haute qualité est requise. Réchauffer le sol en béton de la maison, surtout s'il s'agit du premier étage, est une nécessité absolue, mais la mise en œuvre de tous les travaux n'est pas particulièrement difficile. L'essentiel est le respect de la technologie d'intempérisation et la présence de compétences dans la manipulation de l'outil.

Chauffage pour sol en béton

L'isolation thermique fiable et de haute qualité d'un sol en béton dépend directement des matériaux d'isolation thermique utilisés, qui diffèrent par leurs caractéristiques de performance, ainsi que par le lieu et les conditions d'utilisation. Le choix du bon matériau doit être abordé en premier lieu lorsque vous cherchez une réponse à la question de savoir comment isoler correctement un sol en béton.

Lors du choix de l'isolation, faites attention aux caractéristiques suivantes:

  • la densité est responsable du poids total du matériau. Plus cet indicateur est petit, plus le matériau est poreux et plus il peut contenir de chaleur dans la pièce;
  • la force du matériau, peut être à la fois flexion et compression. Pour isoler un sol en béton, des matériaux à indice de résistance élevé seront nécessaires en raison des fortes charges exercées sur la surface du sol;
  • Le coefficient de conductivité thermique montre la capacité d'un matériau à faire passer la chaleur à travers lui-même. Plus le nombre est bas, mieux c'est;
  • la résistance du matériau à l'humidité doit être très élevée, sinon le matériau situé entre la chape en béton et le sol perdra rapidement ses propriétés;
  • La perméabilité à l'humidité, contrairement à la résistance à l'humidité, devrait être minimale. Sinon, le matériau absorbera rapidement l'excès d'humidité et perdra ses qualités isolantes.
  • la durabilité Avec cet indicateur, tout est simple: plus c'est, mieux c'est;
  • respect de l'environnement. Cette fonctionnalité sera utile à ceux qui cherchent à construire une maison écologique en utilisant des matériaux naturels.

Les matériaux suivants sont souvent utilisés pour isoler un sol en béton:

  • laine minérale et basalte. Ces matériaux d'isolation thermique sont toujours populaires. Ils ont une conductivité thermique et une densité faibles (bien qu’il y ait des positions de plaque à haute densité), ainsi qu’une excellente isolation phonique. Malheureusement, la laine de coton n’est pas écologique, absorbe parfaitement l’humidité et ne tolère pas un environnement humide. L'utilisation de laine comme élément chauffant pour le sol en béton n'est justifiée que dans le cas où le sol surélevé est chauffé;
  • mousse plastique. Le deuxième nom est la mousse de polystyrène. Aujourd'hui, l'isolation de la mousse de sol en béton est une chose courante. Ce matériau présente une conductivité thermique, une résistance à l'humidité et une perméabilité à l'humidité excellentes. Il présente les inconvénients suivants: non écologique et assez fragile;
  • mousse de polystyrène extrudé. Ce matériau est dérivé de la mousse conventionnelle et présente un certain nombre de différences significatives. Premièrement, le polystyrène extrudé est beaucoup plus résistant. Deuxièmement, la durabilité de l'EPPS est supérieure à celle de la mousse conventionnelle. Troisièmement, la conductivité thermique, l'absorption d'eau et la résistance à l'eau sont beaucoup plus élevées dans l'EPPS.
  • mousse de polyuréthane. Ce matériau présente une excellente conductivité thermique, résiste à l'humidité et aux températures extrêmes. Transfère parfaitement les charges mécaniques sans perte de propriétés d'isolation thermique, est durable. Le seul inconvénient est non écologique;
  • argile expansée. Ce matériau est plus souvent utilisé comme substitut de la pierre concassée dans le béton et comme isolant de celui-ci. Les propriétés d'isolation thermique de l'argile expansée permettent de réduire la conductivité thermique du béton plusieurs fois. Malgré le faible coefficient de conductivité thermique et le respect de l'environnement, l'argile expansée présente un certain nombre d'inconvénients importants. Tout d'abord, un poids total assez important de la couche isolante d'argile expansée. Deuxièmement, l'argile expansée absorbe et retient parfaitement l'humidité;
  • verre mousse. En tant qu'isolant thermique, le verre mousse présente un certain nombre d'avantages indéniables. Ceux-ci incluent une faible conductivité thermique et densité, la capacité à ne pas absorber l'humidité, le respect de l'environnement pour le matériau, la non-sensibilité à l'humidité, une très longue durabilité. Le seul inconvénient grave est une certaine fragilité du matériau mal toléré par les contraintes mécaniques;
  • embouteillage. Isolation absolument naturelle avec d'excellentes propriétés d'isolation thermique. La seule chose à noter est qu'il est préférable d'utiliser du liège pour isoler les sols surélevés et comme couche d'isolation thermique sous le revêtement de sol final;
  • perlite. Ce matériau d'isolation thermique est similaire dans une méthode d'utilisation avec de l'argile expansée. La différence réside dans les caractéristiques de la perlite, qui est d'un ordre de grandeur supérieur à celui de l'argile expansée.

Le tableau ci-dessous présente les principales caractéristiques des matériaux isolants, qui devront être guidés dans leur choix. On notera en particulier la conductivité thermique de différents types de béton avec différentes charges. Ce petit secret aidera à répondre à la question, afin de mieux réchauffer le sol en béton.

Caractéristiques de l'isolation du sol en béton

Avant de procéder directement aux travaux sur l'isolation du sol en béton, il est nécessaire de comprendre la technologie de l'isolation, ainsi que de choisir l'option d'isolation la plus appropriée parmi celles existantes.

La technologie de l'isolation de sol en béton est la création d'une isolation multicouche et consiste en plusieurs étapes de travail. La première étape de l'isolation du sol en béton est effectuée avant le remplissage de la chape initiale. La deuxième étape de l'isolation se produit lors de la création et du coulage du mélange de béton. Au troisième stade, l'isolation du sol en béton est réalisée lors de la création du revêtement de sol. Il convient de noter immédiatement qu’il est préférable d’isoler un sol en béton lorsqu’il est créé à partir de rien. C'est le seul moyen d'assurer un niveau de qualité d'isolation.

Il n'y a que quelques façons de réchauffer le sol en béton. Chacune d'entre elles est exécutée en temps voulu à la création de l'étage. Plus en détail, chacune de ces méthodes est discutée ci-dessous.

  • Pose d'isolant sous la chape en béton. Ce réchauffement est réalisé lors de la création d'un sol en béton à partir de zéro. Par conséquent, si vous souhaitez réchauffer le sol dans une maison déjà construite, vous devrez d'abord détruire complètement l'ancienne chape en béton. Avec cette méthode d'isolation, on utilise des matériaux à haute résistance, résistance aux charges mécaniques, résistant à l'humidité et durables.
  • Aujourd'hui, le système «plancher chaud», qui permet de créer un chauffage actif d'un sol en béton sur toute sa surface, est particulièrement apprécié. Un tel système est placé sur une couche d’isolant et rempli d’une chape en béton. Le chauffage par le sol peut être à l'eau ou électrique. Dans tous les cas, pour chauffer le sol, l’utilisation d’un tel système nécessitera l’utilisation d’une source d’énergie tierce. Les sols en béton avec eau chaude ou le chauffage au sol électrique sont davantage liés au système de chauffage actif. Mais en général, pour l'isolation, ils sont parfaits.
  • Une autre option pour réchauffer le champ de béton consiste à ajouter au mélange des charges telles que de l'argile expansée ou de la perlite au lieu des gravats habituels. En raison de leurs caractéristiques d'isolation thermique, ces matériaux permettent de réduire plusieurs fois le coefficient de conductivité thermique du béton. Le béton avec de l'argile expansée ou de la perlite peut être utilisé pour créer une fondation pour le sol et la chape.
  • L'une des options les plus courantes pour réchauffer les sols en béton des étages supérieurs consiste à créer un «plancher surélevé». Cette méthode d’isolation permet d’organiser les lattes de bois et de remplir l’espace qui les sépare. Cette approche est utile car elle réduit la charge globale sur les fondations de la maison et est utile pour ceux qui ne veulent pas se soucier de couler une chape en béton.
  • Il est également possible de chauffer un sol en béton prêt à l'emploi avec un revêtement de sol. Pour ce faire, il suffit d'utiliser des revêtements de sol isolés. Par exemple, linoléum chaud ou un tapis. De plus, lors de la création d'un revêtement de sol de finition, une couche de liège, de mousse de polyéthylène ou une autre couche mince d'isolant peut être déposée sous celui-ci.

Toutes les méthodes d'isolation ci-dessus, selon la situation, peuvent être utilisées en combinaison ou séparément. Par exemple, s'il est impossible de poser un appareil de chauffage sous une chape, vous pouvez limiter l'utilisation d'argile expansée et la création d'une finition multicouche. Ou bien, lors de la création du système «plancher chaud», n'équipez pas une finition multicouche chaude.

Comment isoler un sol en béton

Il n’ya rien de difficile à faire un plancher de béton chaud. La première chose à faire est d'effectuer une série de travaux préparatoires. Et selon que l'isolation du sol est au sol ou au sol, choisissez les méthodes d'isolation et les matériaux.

Comme indiqué précédemment, il est possible de chauffer le sol en béton le long du sol de plusieurs manières. Nous examinons ci-dessous plus en détail les deux méthodes les plus couramment utilisées. Il s’agit de la création d’une isolation multicouche et d’un système de «plancher chaud».

Réchauffement du sol en béton - Gâteau étagé

Quelle que soit la méthode d'isolation, vous devez d'abord effectuer les opérations suivantes:

  • si vous devez réparer et réchauffer le sol en béton d'une maison déjà construite, vous devrez enlever l'ancienne chape au sol. Refaites le remplissage du mélange de grotte et de gravier, puis tamponnez-le soigneusement.
  • une couche de béton «maigre» est coulée sur l'oreiller reçu, base de l'imperméabilisation et de l'isolation;
  • après que la fondation du béton ait durci et repris de la force, étendre une couche d'imperméabilisation sur le dessus. Dans le même temps, nous nous efforçons de le rendre aussi fiable que possible. Des erreurs ou des omissions à ce stade peuvent entraîner une pénétration d'humidité dans l'isolant, ce qui réduira ses performances et, avec le temps, l'humidité atteindra la chape de finition. Il en résulte une augmentation de l'humidité dans la pièce et des sols constamment froids. Pour éviter cela, posez l’imperméabilisation en chevauchement et collez les joints avec du ruban adhésif;
  • Maintenant que l'imperméabilisation est prête, nous posons la couche d'isolation thermique. À ces fins, vous pouvez utiliser de la mousse de polystyrène, de la mousse de polystyrène extrudée, du verre expansé, de la mousse de polyuréthane. Des matériaux sous forme de mats ou de plaques sont déposés sur la composition adhésive. Les matériaux eux-mêmes sont placés en amont, réduisant ainsi le risque de ponts thermiques et augmentant la résistance de la couche isolante. Sur le périmètre de la couche d'isolation thermique entre le mur et le bord du matériau, nous posons un ruban amortisseur;

C'est important! Une couche d'isolation thermique en mousse de polyuréthane peut être équipée de plaques, et cela est possible par pulvérisation. Dans le second cas, vous obtenez un revêtement sans soudure. Un autre point important est la disposition optionnelle de la vapeur et de l'imperméabilisation lors de l'utilisation de mousse de polyuréthane.

  • Après avoir équipé la couche d'isolation thermique principale, nous plaçons une autre couche d'étanchéité sur celle-ci, après quoi nous installons un treillis d'armature et remplissons la chape en béton de roulement. À ce stade, vous pouvez également réchauffer le sol en béton. Pour cela, nous utilisons à la place des gravats comme charge de béton, de l'argile expansée ou de la perlite.

C'est important! En raison des caractéristiques de performance spécifiques, il est préférable d’utiliser l’argile et la perlite dans une chape de mortier semi-sec. Une autre caractéristique est l'utilisation d'une charge de différentes fractions, ce qui assurera un remplissage plus serré de la chape et de sa résistance.

  • en laissant la chape complètement sèche et en gagnant de la résistance, vous pouvez commencer à arranger le revêtement de sol de finition. À ce stade, il est également possible de réchauffer le sol en béton. Pour ce faire, utilisez un substrat isolant spécial et des matériaux de sol ayant une bonne conductivité thermique. Un liège ou une mousse de polyéthylène peuvent être utilisés comme substrat. Il est à noter que sous un certain type de sol, vous devez utiliser votre propre type de substrat. Ainsi, la mousse de polyéthylène ne convient pas au linoléum; vous devez plutôt utiliser un liège. Par conséquent, avant de poser le support chauffant, vous devez vous assurer qu'il est compatible avec le sol.

Aménagement du "sol chaud"

Pour rendre un sol en béton au sol vraiment chaud, au point qu'il soit agréable de marcher pieds nus, vous devrez prévoir un système de chauffage au sol à l'eau ou électrique. Il convient de noter que le plancher en béton chauffé à l'eau est un peu plus compliqué car, outre les tuyaux avec de l'eau placés sous la chape, vous devrez installer du matériel de chauffage et de circulation forcée, ce qui affectera le volume et la complexité du travail.

Ce système est placé directement sur la couche isolante. Mais il y a une caractéristique importante: le matériau isolant doit être recouvert d'une feuille d'aluminium afin de refléter la majeure partie de la chaleur dans la pièce. Bien sûr, vous pouvez utiliser n’importe quel matériau isolant approprié, mais vous devez également disposer d’une feuille réfléchissante.

Après avoir posé et testé le système, nous posons le treillis d'armature et remplissons la chape en béton. Pour la mise en place du système, un sol chaud, une solution de béton peut être faite sans gravats ni argile expansée.

Plancher surélevé

Le réchauffement du sol en béton dans une maison à plusieurs étages est effectué selon l'une des méthodes décrites ci-dessus, ainsi qu'en créant un plancher surélevé. Un tel étage peut être assez facilement aménagé dans n’importe quelle pièce des étages supérieurs.

C'est important! Il convient de noter que si le sol au sol peut encore être approfondi de manière relativement indolore pour maintenir la hauteur de la pièce, il est nécessaire de surveiller soigneusement l’épaisseur du sol avec de l’isolant lorsque nous chauffons les étages supérieurs.

Pour réchauffer le sol en béton en utilisant le sol surélevé peut être comme suit:

  • nettoyer la surface du sol de la saleté et, si nécessaire, la niveler;
  • en utilisant une barre en bois de 50x100 mm, nous organisons des décalages sur toute la surface de la pièce. Le pas entre les retards prend 50 - 60 cm;
  • nous posons une couche d'imperméabilisation sur le dessus. Nous chevauchons les bords et collons avec du ruban adhésif;
  • à l'intérieur, nous mettons l'isolation Il peut s'agir de laine, de mousse, d'EPPS, d'argile expansée, de perlite ou d'un autre isolant;
  • Sur la bûche, nous installons du contreplaqué ou des panneaux d'aggloméré résistant à l'humidité, après quoi vous pouvez équiper le revêtement de sol de finition.

C'est important! Un plancher surélevé peut réduire considérablement la hauteur de la pièce. Par conséquent, avant de chauffer un sol en béton avec un sol surélevé, il est nécessaire de s’assurer que cette méthode d’isolation est appropriée.

Pour l’isolation des sols en béton, l’essentiel est de choisir la bonne méthode et les matériaux à utiliser pour les travaux. Et le respect de la technologie créera une isolation vraiment fiable, empêchant les pertes de chaleur. Il convient également de rappeler que l’isolation des sols en béton n’est qu’une partie de l’isolation générale de la maison. Bien sûr, une grande quantité de chaleur est perdue à travers les sols, mais vous ne pouvez obtenir l’effet souhaité après les avoir réchauffés. Par conséquent, il est important de réchauffer toute la maison dans le complexe.

Isolation de sol sur dalle de béton, méthodes et matériaux

Les propriétaires d'appartements situés au premier étage d'immeubles de grande hauteur, ainsi que de maisons privées, sont confrontés à un problème qui les gêne considérablement. Il s’agit d’une température basse de la surface du sol, qui affecte négativement leur durabilité et crée un inconfort pour les habitants des lieux. Pour éliminer le problème en cours de construction, reconstruction ou réparation, isolez le sol. Le marché moderne propose différents types de matériaux d'isolation thermique. De leur choix dépend des méthodes d'isolation de haute qualité du béton et des planchers en bois.

Attention, sol froid!

Certains propriétaires trop économes n'accordent pas suffisamment d'importance au problème de la faible température du sol dans l'appartement. Voulant économiser sur le coût des matériaux et du travail, ils excluent arbitrairement la pose d’une couche chauffante du processus. Les conséquences d'une telle décision imprudente affectent la saison froide:

  • revêtement de sol recouvert de condensat;
  • dans un environnement humide, des organismes pathogènes se développent - moisissures et champignons;
  • le microclimat de la pièce est perturbé - l'humidité augmente, la température baisse;
  • les coûts de chauffage augmentent;
  • la durée de vie du sol est réduite.

Pour rester dans la salle était confortable et sûr, il est nécessaire de respecter les technologies de travail développées par les constructeurs. Seule une maison bien construite et bien équipée avec des sols chauds est une véritable forteresse. Les matériaux modernes permettent de résoudre ce problème rapidement et sans perte de qualité.

7 principaux types de matériaux, isolation

Afin de maintenir un microclimat confortable dans la maison ou dans l'appartement situé au rez-de-chaussée pendant les mois les plus froids, choisissez le meilleur matériau pour l'isolation des sols. Il convient de rappeler que même une isolation idéale dans des conditions inappropriées ne remplit pas les fonctions requises. Avant de choisir un matériau isolant thermique qui répond à des exigences spécifiques, vous devez vous familiariser avec les caractéristiques principales de ses différents types.

Tableau de densité et de conductivité thermique des matériaux

  1. Laine de basalte ou minérale. L'option budgétaire, en raison des prix bas, est extrêmement populaire dans la construction de maisons individuelles et dans le dispositif d'isolation thermique avec leurs propres mains. Attrayant en raison de sa facilité d'installation, de sa faible conductivité thermique, de ses bonnes propriétés d'absorption acoustique. La haute porosité contribue à un bon échange de vapeur, nécessaire à la création de conditions de vie confortables. Il fonctionne mal à forte humidité, une fois imbibé d’eau, il perd ses propriétés isolantes. Lors de la pose, il est nécessaire d'utiliser un équipement de protection. La pénétration des plus petites particules de verre sur les parties ouvertes du corps et des muqueuses provoque des démangeaisons et des rougeurs prolongées.
  2. Polyfoam. Une autre isolation peu coûteuse et populaire, caractérisée par d’excellentes propriétés isolantes et un faible poids. En l'absence de charges mécaniques ponctuelles et d'exposition à la surface de produits chimiques agressifs, il est durable et fiable. Il a peur des rayons directs du soleil, lorsque la combustion émet des substances nocives. S'il y a des rongeurs dans la maison, il y a une forte probabilité que la couche de mousse soit complètement détruite, même si elle est protégée par une chape.
  3. Polystyrène extrudé - mousse avancée. Les développeurs ont conservé dans le nouveau matériau les propriétés utiles de l'ancien et l'ont enrichi d'avantages supplémentaires, en particulier une durabilité relativement élevée par rapport à la mousse plastique. Les retardateurs de flamme à base de polystyrène sont peu inflammables. Le matériau fonctionne bien, même dans un environnement chimique agressif, sans présenter de danger pour la santé. Tous ses composants sont totalement inoffensifs.
  4. Mousse de polyuréthane. Une méthode extrêmement pratique d'application d'isolation lui a valu une grande popularité. Il suffit de pulvériser la mousse de polyuréthane uniformément sur la surface d'un pistolet spécial - et vous pouvez procéder à la chape. Avantages - faible conductivité thermique et perméabilité à l'eau, longue durée de vie. La propriété la plus médiatisée est une forte adhésion sur toutes les surfaces, ce qui est plutôt discutable. Le matériau adhère vraiment bien au béton poreux mais n'adhère pas du tout au polyéthylène ou au métal galvanisé.
  5. Argile expansée, perlite, vermiculite. Ces matériaux naturels (argile, roches volcaniques, hydromica) sont traités d'une manière particulière, respectueuse de l'environnement et sans danger. Cependant, ils se distinguent par une absorption d'eau élevée et leurs propriétés d'isolation thermique sont nettement inférieures à celles des isolants artificiels. Pour garantir les mêmes performances thermiques avec la laine minérale, une couche d'argile expansée est requise 3 fois. En conséquence, un poids élevé augmente la charge sur la base. Par conséquent, le matériau est plus souvent utilisé pour l'isolation d'un sol en béton, qui est disposé sur une couche sous-jacente en terre ou en sable. Pour plus d'informations à ce sujet, cliquez ici.
  6. Verre mousse. C'est un verre ordinaire, expansé à l'usine et façonné en blocs. Excellente isolation, respectueuse de l'environnement et sans danger. Pas peur des rongeurs, de l'humidité, résistant aux températures extrêmes, aux effets des acides. Ne forme pas de microorganismes pathogènes, diffère par l'ininflammabilité absolue. Inconvénients: coût élevé, effondrements sous l’influence des impacts ponctuels, fond lorsque l’alcalin est touché.
  7. Liège. L'écorce de chêne-liège broyée, comprimée en plaques, constitue une isolation idéale dont le seul inconvénient est son prix élevé. Le reste du matériau présente de nombreuses propriétés utiles: faible conductivité thermique, haute résistance, respect de l'environnement, incombustibilité, résistance biologique, faible poids, bonnes propriétés diélectriques. Réchauffer le sol en béton avec du liège est un excellent moyen de faire le travail vous-même, même à la portée des amateurs.

Argile expansée de diverses fractions

Dispositif de sols en béton chaud

Pour isoler un sol en béton en cours de réparation ou de construction, il faudra d'abord préparer une base de haute qualité, nivelée et protégée contre les étanchéités. La vieille dalle de béton est réparée, toutes les irrégularités sont coulées avec du béton maigre. La surface entière de la base est recouverte d'un matériau imperméabilisant. Afin d'éviter la pénétration d'humidité dans les joints d'about, ils sont collés avec du scotch. Au-dessus de la pile d’imperméabilisation isolée en fonction des conditions de fonctionnement et des capacités matérielles du propriétaire de l’appartement.

Si des plaques de polystyrène extrudé sont choisies pour l’isolation d’un sol en béton, elles sont placées dans un razbezhku. D'autres matériaux sont placés les uns à côté des autres, les joints sont collés afin d'éviter la formation de ponts thermiques. Une couche d'imperméabilisation est à nouveau posée sur l'isolant, le gâteau obtenu est protégé de la déformation par un treillis d'armature. La prochaine étape est un dispositif d'ébauche. La chaufferette est coulée avec le mélange de béton, compactée, nivelée et laissée à construire pendant 28 jours.

Pose de tapis de câbles chauffage par le sol

Une autre option pour l'isolation d'un sol en béton consiste à poser à la base de tapis de câbles protégés de l'humidité. La technologie du plancher chauffant électrique permet d’obtenir une chape d’une épaisseur de 3 cm environ. Il n’est pas recommandé de poser des nattes de câbles dans les endroits où sont installés des meubles lourds ou des équipements de plomberie. Sur la chape finie, couchez - linoléum, stratifié, moquette, plaques de PVC. Dans les pièces à forte humidité, empilez les carreaux de céramique.

Réchauffement d'une attache en béton sous un revêtement en bois

Si le projet prévoit un revêtement en bois sur les rondins, renforcé sur une base monolithique, il est nécessaire de réaliser une chape thermique et imperméabilisante. La technique, qui permet d’isoler un sol en béton avec des retards, n’est pas très complexe et est disponible pour le faire vous-même. La base alignée est divisée en sections distinctes, dont la largeur est égale à la largeur de l'isolant. Barres en bois - les bûches servent de séparateur. Ils sont fixés sur la surface en béton avec des vis.

La totalité de la surface de la chape en béton ainsi que des bûches est recouverte d'un film isolant dense. Tous les espaces entre les barres sont remplis d'isolant, l'imperméabilisation est réalisée avec du polyéthylène. Sur les grumes, ils renforcent des feuilles de contreplaqué ou d’aggloméré de bois bien ajustées, appelées le plancher de tirant d’eau. Sur cette base, effectuez l’installation de revêtements de sol - parquet ou panneaux de bois. Le résultat est un sol naturel, écologique et chaud.

Comment isoler un sol en béton dans une maison privée

Réchauffer le sol dans une maison privée avec leurs propres mains

La question de l'isolation des sols se pose généralement lors du processus de construction ou de rénovation d'une maison privée. Bien entendu, vous pouvez confier cette tâche à des spécialistes qualifiés, mais si vous le souhaitez, il est réaliste de la mettre en œuvre vous-même. Et notre master class sur le chauffage au sol dans une maison privée avec vos propres mains sera votre meilleur assistant.

Au total, il existe plusieurs manières d'isoler le sol dans une maison privée: une chape isolée. plancher chauffant en bois, systèmes de chauffage par le sol.

Technologie d'isolation de sol dans une maison privée sous une chape en béton

  1. Préparer le sol. Nous nettoyons une couche de béton de déchets, nous nivelons et nous recouvrons d'une petite couche de sable ou d'argile expansée.
  2. Installation du ruban de déformation. Nous attachons une bande de mousse spéciale (10-15 cm de hauteur) à la base des murs tout au long de la pièce. Pour la fixation, utilisez de la colle ou des vis. Le ruban aidera à protéger les murs au cas où la chape de ciment commencerait à se dilater.
  3. Étanchéité. Nous posons plusieurs couches de pellicule plastique sur le sable. Par souci de fiabilité, les joints se chevauchent et sont fixés avec du ruban adhésif. Si possible, choisissez une meilleure imperméabilisation - mastic bitumineux ou matériau de toiture.
  4. Isolation thermique Nous posons un isolant sur tout le sol en évitant les fissures. En tant que matériau permettant de réchauffer le sol dans une maison privée, vous pouvez utiliser à la fois des matériaux en mousse (mousse de polystyrène, mousse de polystyrène) et des matériaux fibreux (voile minéral, fibre de verre).

  • La deuxième couche d'imperméabilisation. Re-empiler le film plastique en plusieurs couches pour empêcher l'humidité de pénétrer dans notre isolation.
  • Préparation à la chape. Nous installons des treillis métalliques ou des renforts sur le film. Nous attachons des balises, placées exactement au niveau.
  • Remplir la chape. Remplissez soigneusement solution de béton avec une couche de 5-10 cm, allant des murs à la porte. Aligner notre chape avec une règle et laisser sécher.
  • Installation de revêtements de sol. Nous posons le revêtement de sol uniquement lorsque la couche de béton est complètement sèche.
  • Technologie de parquet isolé dans une maison privée

    1. Préparer le sol. Nous nettoyons la chaussée en béton ou posons le plancher rugueux des panneaux bruts étroitement les uns sur les autres. Fixez les rainures de revêtement de tirage.
    2. Délai d'installation. Nous posons des barres de bois (bûches) parallèles les unes aux autres à la même distance. Le volume de l'espace entre les décalages dépend de la largeur de l'isolant utilisé. Nous réparons les bûches avec des vis.

  • Étanchéité. Nous posons un film plastique épais ou un autre matériau imperméabilisant entre les planches en bois.

  • Isolation thermique Nous plaçons notre isolation dans les niches qui en résultent de manière à ce qu’il n’y ait ni vides ni fissures.

  • La deuxième couche d'imperméabilisation. Nous appliquons une couche épaisse de film de polyéthylène ou un film de membrane spéciale sur le dessus de l'isolant pour le protéger. Si le matériau d'imperméabilisation choisi ne peut pas être appliqué en une seule pièce - nous formons des parties du film au niveau des joints avec chevauchement et nous les collons avec du ruban adhésif.
  • Installation d'un sol propre. Nous attachons des rondins minces aux lattes pour la ventilation d'un double plancher. Ensuite, nous posons un plancher en aggloméré ou en contreplaqué, en le fixant avec des vis autotaraudeuses. A ce stade, n'oubliez pas de laisser un petit espace entre le mur et le sol propre de quelques centimètres de large.

  • Pose de la couche de finition. En couche de finition: linoléum. revêtement de sol stratifié. Nous pouvons retourner la couverture précédente, si elle est en bon état.
  • Comment isoler un sol en béton: une description de toutes les manières possibles

    Le béton a d'excellentes propriétés de résistance et de durabilité, ce qui en fait un matériau de construction très populaire. Mais en tant que construction de plancher, il est en soi inconfortable en raison de la conductivité thermique élevée. Dans cet article, nous verrons comment isoler un sol en béton dans une maison privée afin d'éliminer cet inconvénient.

    Photo de l'étage sur lequel dormir chaud

    Matériaux d'isolation

    L'isolation thermique d'un sol en béton dans une maison privée implique l'utilisation de matériaux spéciaux qui augmentent ses qualités d'isolation thermique. Quelles sont les exigences pour eux mis en avant?

    Conseil: Si vous disposez de suffisamment de ressources financières, il est recommandé d’installer un système de chauffage au sol à eau ou électrique. Son prix est assez élevé, mais l'effet est approprié: vous obtenez des sols parfaitement chauds et un système de chauffage économique pour toute la maison.

    Plancher chauffant en béton

    Qualités requises

    • La densité Plus cet indicateur est petit au niveau de l'isolation, plus le nombre de pores qu'il contient est important et, par conséquent, il est capable de retenir plus de chaleur.
    • La force Le sol subit la plus grande charge de tous les éléments de la maison, et le matériau utilisé pour son isolation doit également y résister.
    • Conductivité thermique. Son niveau élevé signifie un transfert rapide de l'énergie thermique, c'est-à-dire un refroidissement, ce qui est inacceptable.
    • Résistance à l'humidité. Particulièrement important si l'isolant est placé entre le sol et le béton.
    • La durabilité Rappelez-vous que seule la coupe de béton armé avec des cercles de diamant vous permettra de mieux comprendre le matériau isolant. Par conséquent, il est souhaitable qu'il ait pu survivre au revêtement supérieur.

    Forage au diamant de trous dans le béton en cas de panne majeure du système de chauffage par le sol

    Matériaux appropriés

    Considérant les exigences ci-dessus, considérons maintenant ce qu’il faut faire pour isoler le sol en béton dans une maison privée:

    • Laine minérale. Maintient parfaitement la chaleur, a une faible densité et crée en outre une isolation phonique de haute qualité. Mais l'absorption élevée d'humidité et le manque de rigidité limitent son utilisation en raison du montage dans la conception de plancher surélevé.

    Rouleau de laine de basalte

    • Polyfoam. Prix ​​bas, résistance élevée à l'humidité et faible conductivité thermique rendent ce matériau très populaire, mais lors de son utilisation, il est également nécessaire de se rappeler sa fragilité.

    L'isolation thermique de la mousse de sol en béton nécessite un soin extrême

    • Mousse de polystyrène extrudé. C'est en fait une mousse améliorée. Son coût est légèrement plus élevé, mais les indicateurs de résistance plus élevés facilitent grandement votre travail. Son isolation et sa résistance à l'eau sont également plus élevées.

    Plaques de styromousse extrudées

    • Mousse de polyuréthane. Une autre isolation synthétique remarquable, dotée d'une résistance accrue aux températures extrêmes et capable de résister à des sollicitations mécaniques extrêmes, sans perdre ses caractéristiques techniques.

    Matelas en mousse de polyuréthane blanche

    • Argile expansée. Ayant une faible conductivité thermique, ce matériau est généralement utilisé pour ajouter une solution concrète au lieu de gravier ou pour s’endormir sous une sorte d’oreiller, mais il faut se rappeler de sa grande porosité et penser à une isolation fiable contre l’humidité. Ses grands volumes sont également inconfortables, ce qui a pour effet d’augmenter considérablement le niveau du sol.

    Réchauffement du sol en béton avec argile expansée dans le garage

    • Verre mousse. Il offre une isolation thermique élevée et des propriétés anti-humidité, associées à un respect absolu de l'environnement. Mais la faible résistance aux impacts mécaniques rend plus rationnel de chauffer les murs avec un tel matériau, et non le sol.

    Foamglass résiste parfaitement à la réduction de l'isolation thermique des surfaces verticales

    Technologie d'isolation

    Le réchauffement du sol en béton du premier étage est une sorte de gâteau multicouche. Dans ce cas, l'isolation peut être située comme dans n'importe laquelle des couches, voire plusieurs.

    L'emplacement du matériau isolant

    • Sous le béton. Option idéale, mais possible uniquement dans le cas d'un travail à partir de zéro. Ici, nous déposons tous les matériaux sur le sol, puis effectuons le remplissage.

    Verser la solution sur le radiateur posé dans les bains

    • Ajout au béton. C'est le cas de la claydite remplaçant le gravier.
    • Au-dessus du béton en installant un plancher surélevé. Les retards sont placés sur la surface gelée et entre eux se trouve une substance chauffante. En plus, tout ferme la finale. Il nécessite des coûts supplémentaires, mais permet d'utiliser n'importe quel matériau isolant.

    Au-dessus des bûches de ciment, de la laine minérale et un carton à coller

    • Haut de la couche de finition. Les tapis, le liège ou les sols souples peuvent également améliorer le confort de votre maison.

    La moquette réchauffe non seulement la pièce, mais la décore également

    Astuce: il est recommandé, si possible, de ne pas se limiter à une seule couche d'isolant La combinaison de différentes méthodes conduit à un effet plus fort, ce qui a un effet positif sur la création de conditions de vie favorables.

    Effectuer les travaux nécessaires

    Afin de mieux comprendre la méthode d'installation du matériau d'isolation thermique, envisagez l'option dans laquelle toutes les couches répertoriées de la structure de plancher sont isolées.

    1. Nous endormons la base «nue» avec un oreiller de gravier, après quoi nous la frictionnons soigneusement.
    2. De là-haut, nous remplissons une fine couche de mortier de ciment liquide.
    3. Autre film de polyéthylène stela pour créer une imperméabilisation. Chaque toile est superposée et sur les murs. Fixation des coutures avec du ruban adhésif.

    Création d'une imperméabilisation à l'aide d'un film plastique

    1. Nous collons le ruban amortisseur sur le périmètre de la pièce.
    2. Nous empilons des feuilles de mousse de polystyrène extrudé ou de tout autre matériau de votre choix selon un motif en damier pour une plus grande fiabilité.

    Installation de plaques de polystyrène expansé amélioré

    1. Maintenant, nous recouvrons une couche d’imperméabilisation. Dans le même temps, nous collons les bords du ruban supérieur avec les extrémités saillantes du bas avec un ruban de construction, créant une sorte de sac d’isolation.
    2. Nous installons une grille de renforcement qui augmentera la résistance de la couche isolante et des balises.

    Grille en acier avec balises de guidage

    1. Pétrir la solution concrète. en utilisant au lieu de débris d'argile.
    2. Remplissez le sol avec le béton résultant en le nivelant avec une règle de référence.

    Bétonnage de la base préparée et chauffée

    1. Une fois la chape durcie, vous pouvez également installer des bûches en plaçant des feuilles de laine minérale entre elles ou vous limiter à l’installation de tapis ou de liège.

    Le béton lui-même est froid en raison de sa conductivité thermique élevée et nécessite par conséquent un réchauffement supplémentaire. Il peut être produit avant et après le versement de la solution, ou même combiner plusieurs méthodes. En utilisant les recommandations décrites, vous pouvez facilement vous acquitter de cette tâche vous-même (découvrez ici le type de forets pour le forage du béton).

    La base en béton de qualité supérieure peut être recouverte de n'importe quelle finition.

    La vidéo de cet article fournira des informations supplémentaires. Vous savez maintenant comment réchauffer le sol en béton du premier étage.

    Le choix de l'isolation du sol pour béton - types de matériaux, leurs caractéristiques et la technologie d'isolation du sol en béton

    Paul joue un grand rôle dans l'échange de chaleur à la maison. C'est à travers le sol qu'une perte de chaleur importante se produit. L'installation des planchers doit être abordée sérieusement et avec l'entière responsabilité, surtout lorsqu'il s'agit de béton froid. Dans ce cas, vous aurez besoin d'un matériau isolant de haute qualité. Le processus d'installation est assez simple. Pour comprendre comment isoler un sol en béton, il est nécessaire de comprendre la technologie d’installation et d’avoir au moins un peu d’expérience dans le travail des outils et des matériaux.

    Types de matériaux d'isolation thermique

    L'isolation thermique d'un sol en béton commence par la préparation du processus et la sélection d'un matériau approprié. Maintenant, le marché offre une grande variété de produits de ce type:

    1. Laine minérale et basalte. Ces chauffages sont très populaires en raison de leur faible densité et de leur faible conductivité thermique, ainsi que de leur bonne isolation phonique. Mais la laine de construction a aussi des propriétés négatives: elle n’est pas écologique et absorbe l’humidité. Par conséquent, il est recommandé de ne l'utiliser que dans des maisons à faible taux d'humidité.
    2. Polyfoam (polystyrène expansé). Malgré le fait que la mousse soit assez fragile et non écologique, elle présente une bonne résistance à l'humidité et une bonne isolation thermique.
    3. Mousse de polystyrène extrudé. Diffère dans la durabilité et la durabilité.
    4. Mousse de polyuréthane. Il présente des caractéristiques remarquables de résistance à l'humidité, de conductivité thermique et de résistance aux changements brusques de température. De plus, la mousse de polyuréthane tolère bien les charges mécaniques et fait partie du groupe des isolants durables. Mais, comme la plupart des matériaux isolants, il présente un inconvénient majeur: la compatibilité non écologique.

    Isolation pour socle en béton: 1 - Laine minérale, 2 - Mousse de polystyrène extrudé, 3 - Mousse de polyuréthane

  • Argile expansée. Fondamentalement, il est utilisé à la place des gravats. L’argile expansée est respectueuse de l’environnement et présente un faible niveau de conductivité thermique, mais une couche très épaisse d’isolant est nécessaire, ainsi qu’une forte absorption de l’humidité.
  • Verre mousse. Il n'absorbe pas l'humidité, est écologique et durable, possède un faible degré de conductivité thermique et de densité. Mais en raison de sa fragilité, il est préférable de ne pas l'utiliser dans les maisons où il existe une forte probabilité de stress mécanique.
  • Liège. Se distingue par un naturel parfait, réchauffe bien un sol en béton dans la maison privée, mais convient mieux comme appareil de chauffage sous un revêtement de finition.
  • Perlite Ses propriétés sont similaires à celles de l'argile expansée, mais certaines caractéristiques lui sont supérieures.
  • Isolation en vrac et 100% écologique - argile expansée et perlite

    Critères de sélection des matériaux

    Choisir une isolation pour le sol. faites attention aux points suivants:

    • La densité Cela dépend du poids du matériau. Plus le poids est élevé, plus la porosité est basse, plus il est difficile de retenir la chaleur.
    • La force Étant donné que le sol en béton est soumis à de lourdes charges, un matériau très résistant est requis pour l'isolation.
    • Le degré de conductivité thermique. Il détermine la capacité du matériau à retenir la chaleur. Plus il est bas, mieux c'est.

    Plus le coefficient de conductivité thermique est faible, plus l'isolation thermique du matériau est élevée

    • Résistance à l'humidité. Avec une faible résistance à l'humidité, l'isolation perdra rapidement ses propriétés précieuses.
    • Perméabilité à l'humidité Il doit être pratiquement absent ou au moins très faible, sinon le matériau commencera à gonfler et à se détériorer.
    • La durabilité Il est préférable de choisir un matériau ayant une durée de vie maximale, car le remplacement de l'isolant est assez problématique.
    • Respect de l'environnement. Pour les fans de maisons privées vertes, ce facteur est très important. C'est tout aussi important pour l'environnement.

    Méthodes d'isolation de sol en béton

    Le processus d'isolation d'un sol en béton est divisé en plusieurs étapes:

    1. Avant ébauche
    2. Pendant le coulage du mélange de béton;
    3. En train d'installer le revêtement de sol de finition.

    Chacune des méthodes est appliquée à un point spécifique lors de la création d'un sol:

    • Pose sous la chape de béton. Convient uniquement si le sol est créé à partir de zéro. Par conséquent, si la maison est déjà construite, il est nécessaire d'enlever la chape finie à la base même. Pour ce type d’isolation, il faut des matériaux de très haute qualité, durables et résistants à l’humidité et aux charges.
    • Planchers chauffants. Maintenant cette méthode est très populaire.
    • Ajout à un mélange d'argile expansée ou de perlite. Ils réduisent le degré de conductivité thermique du béton. Leur utilisation est possible aussi bien pour la base au sol que pour la chape.

    Chape de béton à technologie isolée. De l'argile expansée, de la perlite ou de la vermiculite peuvent être ajoutées au mortier de ciment.

    • Plancher surélevé Permet l'utilisation de bûches de bois et l'isolation est placée entre les lattes et le sol. Cette méthode vous permet de réduire la charge sur les fondations d’une maison privée et d’éviter le coulage laborieux de la chape en béton.
    • Matériaux de sol chaud. C'est le moyen le plus pratique d'isoler un sol en béton et cela est possible même au stade final de la création d'un sol. Il n'est pas nécessaire de démonter l'ancienne chape ou de créer un plancher surélevé. Warm peut être un tapis ou un linoléum. Une couche de liège ou de mousse de polyéthylène peut également être placée sous le plancher.

    Toutes ces méthodes peuvent être utilisées à la fois dans le complexe et choisir une chose. Tout dépend de l'état de genre et des préférences personnelles.

    Processus d'isolation

    Avant de poser le sol, il est nécessaire de procéder aux travaux préparatoires, de choisir en utilisant l’une ou l’autre des méthodes d’isolation et, surtout, de savoir exactement comment chauffer le sol en béton de l’appartement. Le réchauffement consiste en plusieurs couches.

    Pie réchauffé sol en béton. Faites attention à la double imperméabilisation!

    Si l'ancienne chape, la qualité médiocre devait être démantelée et en verser une nouvelle. Après son durcissement, la couche d'imperméabilisation est posée. Ce dernier est très important et nécessite des soins particuliers, car il doit être très fiable. Toutes les erreurs d'installation d'imperméabilisation dans le futur entraîneront une accumulation d'humidité et une détérioration des performances. Par conséquent, l'humidité atteindra le revêtement de finition. Par conséquent, les feuilles d'imperméabilisation se chevauchent et tous les joints et les coutures sont soigneusement collés.

    L’étanchéité des rouleaux de feuilles est superposée et fixée. De plus, le matériau doit être appliqué sur le mur sur au moins 20 mm.

    L'étanchéité est suivie d'une phase de travaux d'isolation thermique. Le matériau est fixé avec de la colle. Un ruban amortisseur est collé sur tout le périmètre de la pièce entre le mur et le matériau.

    Il est important de rappeler que l’isolation de la mousse de polyuréthane est possible avec l’utilisation de plaques ou la pulvérisation. Dans le cas de la pulvérisation, le revêtement est parfaitement uniforme.

    Après la pose de l'isolant, il est recommandé de poser une nouvelle couche d'imperméabilisation, puis de renforcer et de couler la chape. Une fois qu'il est complètement sec, vous pouvez mettre en toute sécurité la couche de finition. Pour améliorer l'isolation, vous pouvez utiliser un substrat spécial.

    Sol en béton froid est tout à fait possible de le rendre chaud et confortable à vivre dans une maison privée. Ceci est particulièrement important si vous devez chauffer le sol en béton du premier étage. À bien des égards, le résultat dépend de la qualité des matériaux, de leur combinaison et de leur utilisation appropriée. Pour le moment, vous pouvez réchauffer le sol de vos propres mains, compte tenu de la facilité d'installation dans certains cas, et des matériaux modernes simplifient cette tâche. Il existe de nombreuses manières et vous pouvez choisir la méthode la plus appropriée, par exemple, pour réchauffer un sol en béton avec de la penoplex. Mais n'oubliez pas que même un sol très bon et chaud ne doit pas être la seule source de chaleur. Il est plus correct de dire que le sol isolé ne chauffe pas, mais empêche la chaleur de s'échapper. Il est peu probable que quelqu'un veuille chauffer le plafond à un voisin vivant en dessous.

    Si vous avez quelque chose à ajouter ou si vous souhaitez laisser un avis sur l'article ou partager votre expérience, écrivez dans les commentaires!

    Matériaux par thème:

    Comment et quoi isoler un plancher en bois - nous comprenons la technologie

    Sol en béton: comment isoler correctement - choisir le matériau

    De nos jours, on accorde de plus en plus d'attention à l'isolation thermique des bâtiments. Ceci est principalement dû au confort, mais le prix de l'énergie joue également un rôle mineur dans ce problème. Le sol est l'endroit le plus vulnérable du bâtiment en termes de perte de chaleur. Dans notre article, nous vous dirons quoi faire si un sol en béton est disposé dans une pièce: comment l'isoler, quels matériaux utiliser, et comment procéder pour la pose de l'isolant.

    Quelle est la différence entre le réchauffement du sol en béton du premier étage et le travail sur les plafonds interfloor, et comment pouvez-vous remplir le sol en béton chaud en utilisant des systèmes de chauffage horizontaux modernes? Vous en apprendrez également à ce sujet dans cette publication.

    Matériaux d'isolation thermique

    L'isolation d'un sol en béton doit avoir certaines propriétés.

    Avant de choisir un matériau, vous devez comprendre quelles sont les qualités les plus importantes:

    Compte tenu des qualités énumérées et en fonction du lieu de travail, il est nécessaire de choisir un matériau adapté à un cas particulier.

    Types de matériaux

    Avant de chauffer un sol en béton, vous devez non seulement vous familiariser avec les propriétés des matériaux en général, mais également choisir l'option qui répond le mieux aux exigences spécifiées. Pour travailler avec du béton, il existe certaines des méthodes d'isolation les plus courantes.

    Classiquement, ils peuvent être divisés en fonction de l'état physique de l'isolant:

    Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients.

    Pour comprendre le plus efficace pour rendre l'isolation des sols en béton, comparez les propriétés des matériaux isolants:

    • application dans des conditions de basse température
    • raideur
    • absorption d'eau nulle
    • installation facile
    • prix élevé
    • non inflammable
    • haute résistance
    • longue durée de vie
    • sécurité environnementale
    • simplicité de l'appareil
    • "Mange" la hauteur de la pièce en raison de l'épaisseur de la couche de remblai nécessaire
    • incapacité à utiliser sur des surfaces en pente
    • haute absorption d'humidité
    • plasticité, ne perd pas ses qualités d'isolation thermique lors de la déformation
    • non inflammable
    • facilité dans l'appareil
    • haute absorption d'humidité
    • confortable pour la reproduction des insectes et des rongeurs
    • longue durée de vie
    • faible coût
    • la fragilité
    • absorption d'eau élevée
    • toxique lors de la combustion
    • confortable pour les rongeurs

    Marquage

    Après avoir décidé du matériau qui sera utilisé pour isoler le sol en béton, vous devez faire attention à l’étiquetage de l’emballage. Même au sein d’une même espèce, les propriétés des matériaux peuvent varier considérablement.

    Pour éviter les mauvaises surprises à l'avenir, étudiez les signes présents sur l'emballage:

    Faites attention! Le marquage des matériaux a généralement trois conductivités thermiques. Le fabricant spécifie la valeur de ce paramètre dans trois cas:

    1. pendant le fonctionnement de l'isolation dans une pièce sèche à une température de 10 0 С;
    2. chambre sèche à une température de 25 0 C;
    3. fonctionnement à différents niveaux d'humidité.

    Après avoir analysé toutes les informations, vous pouvez choisir le meilleur moyen de réchauffer le sol en béton, en fonction de l'emplacement et de la destination de la pièce. Dans ce cas, vous pouvez utiliser l'expérience de constructeurs expérimentés.

    La pratique montre qu'il est préférable d'utiliser:

    • L'isolation thermique du sol en béton avec du plastique mousse convient aux pièces soumises à de lourdes charges ou lorsque les options d'isolation sont limitées en hauteur.
    • Le chauffage de la dalle de béton du plancher au-dessus du sous-sol ou entre les étages est mieux réalisé avec de la laine minérale.
    • Si l'isolation est faite au stade de la construction, utilisez de l'argile expansée pendant le fonctionnement. Cela réchauffera non seulement la pièce, mais nivellera également la surface du sol.
    • Polyfoam, en tant que chauffage d'un sol en béton, conviendra aux balcons et aux loggias.

    L'isolation thermique du béton est une construction multicouche, elle est particulièrement importante pour les sols du premier étage. En même temps, l’appareil de chauffage peut être situé pratiquement à n’importe quel niveau, et parfois sur plusieurs couches du «gâteau» en même temps.

    Options possibles pour l'isolation d'un sol en béton

    L'isolation sous le sol en béton est la variante d'isolation thermique la plus préférée, mais n'est possible que lors de travaux en cours de construction. Le matériau est posé sur un sol compacté, après quoi le béton est coulé.

    • Additif à la solution concrète. Se produit lors de l'utilisation d'argile expansée. Le moyen le plus économique.
    • Plus de béton coulé. Une telle isolation est mise en place dans le cas où à l'avenir le plancher en bois sera posé sur les rondins. Nécessite une couche de finition. Cette méthode est remarquable en ce qu’elle permet d’utiliser toute isolation.
    • Pas nécessairement limité à une couche d'isolant. Par exemple, vous pouvez poser la penoplex sur le sol, puis verser la chape avec l'ajout d'argile expansée. La combinaison de différents matériaux isolants donnera le meilleur effet isolant.

    Dispositifs technologiques de divers types d'isolation

    Les sols en béton nécessitent toujours un traitement supplémentaire. Ces activités comprennent l’imperméabilisation, l’isolation phonique et les isolants. Parfois, les matériaux utilisés pour l'isolation ont également des propriétés d'insonorisation. Ainsi, non seulement vous réchauffez le plafond, mais vous rendez également votre sol plus silencieux.

    Comment isoler un sol en béton?

    La réponse à cette question dépend des données source:

    Isolation thermique pour chape de béton

    Cette méthode d'isolation convient aux appareils dans les maisons où il n'y a pas de sous-sol. En fait, le matériau isolant est déposé sur le sol damé et la tourte au sol est coulée par le haut. Dans ce cas, la dalle de plancher peut être un élément autonome et faire partie de la fondation.

    Un tel dispositif de la couche isolante peut économiser considérablement le budget, mais il est très limité par les possibilités du dispositif, en fonction du type de sol et de la topographie du site.

    Si les données source vous permettent de poser une isolation sur le sol, les instructions concernant l'appareil sont les suivantes:

    1. Une couche de sol est enlevée à la profondeur requise. L'excavation de la couche inférieure doit être faite en essayant de préserver la texture du sol, aussi horizontalement que possible.
    2. Le sol sur le site est soigneusement battu et un tapis de gravier est versé. L'épaisseur du remblai est d'au moins 10 cm et compactée en couches.
    3. On verse du sable, de préférence une fraction fine. La couche est renversée ou compactée.
    4. Le travail consiste à couler une cravate brute ou une plaque de base.
    5. La chape séchée est traitée avec un apprêt à pénétration profonde et posée avec un matériau imperméabilisant.
    6. Disposé une couche d'isolation à partir du matériau en rouleau ou en plaque.
    7. Un film pare-vapeur et hydro est appliqué. Notez que le film est posé avec le côté métallisé à l'isolation.
    8. Le remplissage de finition est effectué, si nécessaire, une couche de renforcement est disposée.
    9. Après séchage, la couche de finition est coulée.

    Note Lors de la construction d'une chape en béton sur le sol, vous pouvez poser la dalle en mousse avant de couler la chape noire. Il est seulement important de renforcer la couche supérieure des panneaux isolants et de poser le matériau d'imperméabilisation.

    Isolation de dalle de béton

    Comment réchauffer le sol en béton de l'appartement?

    Lorsque vous travaillez sur l'isolation dans une pièce déjà exploitée, vous devez tenir compte de certaines nuances:

    • La hauteur des plafonds dans la pièce limite souvent la possibilité de grimper sur la couche isolante. Par conséquent, l'isolation du sol en béton dans l'appartement est préférable pour produire de la mousse ou de la laine minérale. Ces matériaux ne relèveront pas le sol de manière significative.
    • Vous pouvez également utiliser le dalle penoizol, qui dans l'appartement est placé sur une dalle en béton comme parquet. Les plaques de ce matériau ont des rainures et des pointes pour se joindre. Il est possible de fixer les coutures avec du ruban adhésif pour éviter un éventuel déplacement des feuilles lors de réparations ultérieures.
    • Compte tenu du fait que les appartements des étages supérieurs ne nécessitent pas d'isolation thermique renforcée, l'isolation du sol sur la dalle de béton peut être réalisée à l'aide de feuille de polyéthylène (penofol). Le film est posé directement sous la couche de finition décorative. Penofol Lay doit être métallisé vers le haut.

    Avant d'isoler le sol en béton de l'appartement, il est nécessaire de préparer le soubassement:

    • le chevauchement ne devrait pas présenter de défauts importants à la surface;
    • la surface doit être nettoyée et sans poussière;
    • Le béton doit être traité avec un apprêt à pénétration profonde.

    En retard

    La méthode d'isolation thermique du sol pour les bûches est probablement la plus efficace et la plus fiable. Tout d'abord, il n'est pas nécessaire d'aligner parfaitement la cravate. Deuxièmement, cette méthode permet d'utiliser n'importe quel matériau isolant existant.

    L'isolation thermique des sols en béton avec mousse plastique sur bûches - laine minérale ou argile expansée - entraînera des coûts égaux pour le châssis de l'appareil. Par conséquent, dans ce cas, vous pouvez économiser considérablement sur l'isolation, sans modifier les caractéristiques de résistance du sol.

    La vidéo de cet article explique comment réchauffer correctement le sol sur les bûches.

    L'ordre de travail est le suivant:

    • Sur la chape en béton brut, traitée avec un apprêt, le film est pare-vapeur et hydro-protecteur Le matériau est superposé, les coutures sont soigneusement fixées avec du ruban de construction.
    • Lag monté. Pour ce faire, ne prenez pas plus de 70 mm de hauteur. L'étape de pose est égale à la largeur du matériau isolant.
    • Les retards sont nivelés à l'aide d'un niveau de bâtiment et fixés avec des ancres.
    • Dans l'intervalle entre les barres, un isolant est monté. Lors de la pose devrait éviter la formation d'espaces vides entre les plaques d'isolation.
    • La conception est recouverte d'un film de barrière hydro-vapeur et anti-vapeur.
    • Revêtement de plancher ou fondation à l’étage inférieur. Le plus souvent, il s'agit de contreplaqué de construction.

    C'est important! Le bois utilisé en latence doit être préalablement traité avec une imprégnation antiseptique.

    Séparément sur le béton cellulaire

    Très souvent, en effectuant des travaux pour la construction d'une maison en blocs de béton cellulaire, les propriétaires se posent la question suivante: comment isoler les sols en béton cellulaire et doit-on le faire? Le choix du matériau d'isolation dépend de l'emplacement du sol: recouvrement du premier étage ou interfloor. La réponse à la deuxième question est oui.

    Dans la majeure partie du territoire de la Russie, les propriétés isolantes des blocs de gaz ne suffisent pas pour une utilisation confortable du logement, le matériau nécessite une couche supplémentaire d’isolation. De plus, si la chaleur du béton cellulaire n’est pas suffisante et que l’on décide de chauffer les sols, il est utile d’examiner avec soin l’emplacement du point de rosée dans le plafond: de l’intérieur vers l’extérieur, les matériaux composant l’ensemble de tourteaux doivent être plus perméables à la vapeur.

    Le plancher de béton aéré a une capacité distinctive, précisément en raison de son matériau de base. Rappelez la physique de l'école. Air - peut-être le meilleur isolant thermique.

    Mais le problème avec les blocs de béton cellulaire est que leur porosité est ouverte. Donc, ils absorbent miraculeusement de l'eau. Et comme nous l'avons déjà vu, plus l'absorption d'humidité est élevée, plus l'isolation est mauvaise. Cela signifie que la surface des blocs doit être imperméabilisée.

    Chauffage horizontal

    Certains pensent que pour avoir une vie confortable, il suffit de disposer d'un sol chaud, de tous les systèmes possibles. Mais avant de conduire de l'eau, un chauffage électrique ou infrarouge, un plancher chauffant, une dalle ou une chape en béton doit être isolée et correctement isolée. Autrement, la moitié de la puissance de votre plancher chauffant baissera tout simplement, ce qui augmentera considérablement le coût d'utilisation d'un tel système.

    Par conséquent, avant le dispositif de chauffage horizontal, il est nécessaire de prendre toutes les mesures pour l'isolation du béton, et déjà avant le revêtement final pour monter le système lui-même. Le béton vous permet d'utiliser toutes sortes d'appareils possibles. Seules les méthodes d'installation diffèrent.

    Conclusion

    Faire des travaux sur l'isolation du sol en béton avec leurs propres mains n'est pas difficile. Un plancher de béton chaud est une réalité entièrement réalisable. Malgré la complexité du matériau lui-même, les travaux sur son isolation thermique avec les capacités des joints modernes ne nécessitent pas de coûts de main-d'œuvre importants.

    D'autre part, différentes manières d'isoler un sol en béton peuvent avoir des coûts tout aussi variés: des options budgétaires très modestes aux matériaux coûteux très efficaces.