Que faire dans le garage: options pour les revêtements, l'imperméabilisation et les matériaux photographiques

Chaque propriétaire de voiture veut que son garage soit propre et sec.

Les liquides combustibles qui gisent parfois sur le sol n’ajoutent pas non plus de calme.

Le sol du garage a également besoin de résistance pour qu'un objet accidentellement tombé ne viole pas son intégrité. Mais quel matériau choisir pour couvrir le sol dans le garage, qui est moins cher?

Comment faire le plancher dans le garage, couper le garage? Envisager des solutions.

Sol du garage: matériaux

Tout d’abord, il s’agit de matériaux extrêmement résistants à l’usure et à la sécurité. Peu de matériaux entrent dans cette catégorie.

Ensemble d'outils classiques et peu coûteux:

  • gravier et sable pour le drainage;
  • le polyéthylène en tant qu'agent imperméabilisant;
  • dalle de béton et chape de ciment servant de base au sol.

Avec ces matériaux, le sol de finition est affiché. Pour la finition d'un sol juste, utilisez le plus souvent:

  • granite en céramique;
  • compositions polymères;
  • carreaux de caoutchouc ou des planches en bois.

Mais nous allons considérer ici la version classique avec l'agencement d'une dalle en béton et d'une chape en ciment.

Sexe dans le garage - photo:

À quoi sert l'imperméabilisation?

L’augmentation du taux d’humidité dans le garage est souvent liée au fait que les eaux souterraines s’approchent de la surface, ce qui, fuyant à travers le sol, fait saillie à l’extérieur et forme des zones humides.

Le deuxième point important est la nécessité d'éliminer de manière qualitative l'humidité qui tombe sur le sol, par exemple lors du lavage d'une voiture ou de la neige fondue.

Pour éliminer l'effet de ces facteurs, vous devez effectuer une imperméabilisation de haute qualité du sol du garage.

L'étanchéité de haute qualité du sol du garage commence par une fondation solide. Et la fondation du sol dans le garage commence à son tour par un remplissage de gravier. Le gravier aide l'eau à couler sans encombre sous l'effet de la gravité.

Pour un bon drainage, l'épaisseur de la couche de fond doit être d'au moins 100 mm. Après ostipka gravier bien tassé pour créer une base solide.

Une couche de sable recouvre le gravier. Le sable est hautement hygroscopique, ce qui lui permet d'absorber l'excès d'humidité de la base de béton du sol. La couche de sable doit également avoir une épaisseur d'au moins 100 mm. Le sable est bien tassé après le déversement, comme du gravier.

Le polyéthylène dense est utilisé pour isoler la base de béton des eaux souterraines. Le film est coupé et posé sur le sable avec une feuille superposée sur une feuille, avec une largeur de recouvrement d’environ 200 mm.

Une dalle de béton de 200 mm d'épaisseur est disposée sur la base résultante. Il est préférable de couler le béton à l'aide des balises de nivellement: dans ce cas, la chape qui sera coulée ultérieurement sur le béton durci nécessitera moins de matériau et de résistance pour le nivellement.

Le coussin de béton doit être coulé dans la grille de renforcement avec une épaisseur de barre d'au moins 10 mm.

Dans ce cas, le réseau est une grille avec des cellules de 200 x 200 mm.

Après avoir versé et nivelé la dalle en béton, celle-ci doit être recouverte de plastique.

Cela est nécessaire pour réduire le taux d'évaporation de l'humidité - cette technique rendra la base de béton aussi solide que possible.

Recouvert de béton de polyéthylène, laisser sécher au moins plusieurs semaines.

Après séchage, une chape en ciment est installée sur le dallage en béton, formant un sous-plancher. Sans phares ici ne peut tout simplement pas faire. Lors de l'installation des balises, il est nécessaire de prendre en compte l'inclinaison future de la chape dans la plage de 1,5-2%, ce qui correspond à une chute de hauteur de 1,5-2 cm par mètre de longueur.

Une pente est nécessaire pour drainer l'excès d'eau. L'épaisseur de la chape peut être de 2 à 3 cm.La chape est renforcée tout comme la base en béton, mais l'espacement des cellules est déjà de 100 x 100 mm.

Après avoir coulé et nivelé la chape, celle-ci est également recouverte de polyéthylène et laissée à sécher avant d’acquérir une teinte claire, indiquant son séchage complet.

Revêtements

De plus, pour donner au sol des propriétés hydrofuges supplémentaires, il doit être recouvert d’un revêtement spécial.

  • tuile;
  • sols en caoutchouc;
  • sol en polymère;
  • la peinture
  • imprégnation pour béton.

Avantages et inconvénients

  1. Carrelage: finition classique. La difficulté ici est la nécessité d’éviter les vides sous les carreaux. Pour ce faire, ils doivent être posés sur une fine couche de colle (peigne) spécialement conçue pour la rue. Il est préférable d'utiliser du grès cérame indestructible ou GRES résistant au gel.
  2. Sols en caoutchouc: le caoutchouc épais sous forme de dalles est très résistant, il n’est pas trop cher et constitue une très bonne option. Le revêtement est facile à installer et sans prétention.
  3. Sol polymère: idéal mais très cher. Dans nos conditions, cela se justifie dans les grands garages ou les lave-autos.
  4. Peinture: revêtement bon marché, mais la peinture s'efface avec le temps, vous devez repeindre et cela est gênant.
  5. Imprégnation pour béton: l'imprégnation est absorbée dans le béton sur une profondeur de 2-3 cm et n'est pas effacée pendant de nombreuses années, une option très efficace.

Que faire dans le garage pas cher? Les revêtements de sol bon marché sont des carreaux et de la peinture.

Et enfin: pour organiser le bon étage dans le garage, il est préférable de choisir des solutions éprouvées et de grande qualité. Dans ce cas, il est préférable de ne pas suivre les tendances de la mode, car le coût d’une erreur est ici une dépense supplémentaire pour la réorganisation. Un sol en béton correctement installé vous servira pendant de nombreuses années, ravissant et ne causant aucune plainte.

Comment faire le sol dans le garage

Lorsque vous choisissez un appareil de plancher de garage, vous devez prendre en compte la présence d'une fosse de visualisation et choisir la meilleure option de couverture qui correspond au climat et à la conception du garage. Avant de prendre la parole dans le garage, vous devez décider du type de couverture.

Quel étage faire dans le garage

Le choix du type de dispositif de sol dans le garage dépend du sol sur le site et du climat de la région. Quelles variantes de revêtements de sol sont possibles, quels sont les avantages et les inconvénients de chaque variante du support, et dans quels cas il est possible d'agencer un tel revêtement de sol:

  • le sol en terre le plus simple - la plate-forme est nivelée et compactée. La pièce dans ce cas n'est pas protégée de l'humidité ou du froid. Pour protéger les locaux contre l’humidité, appliquez une couche de solution d’argile sur la terre. Cela augmentera la résistance et la résistance au gel du plancher du garage;
  • un coussin de gravier pour le sol de l'appareil - sur le sol en pisé de terre, le gravier de la fraction centrale est coulé et compacté avec un agent humidifiant. L'option est peu coûteuse, ne diffère pas de l'aspect pratique et de la durabilité. Mais le tapis de gravier protège le garage de la forte humidité;
  • Chape de béton - la version la plus courante du sol dans le garage principal. Vous permet d’équiper une fosse d’observation commode, et avec une fondation plus profonde, vous pouvez créer un sous-sol spacieux. Option durable et fiable, mais coûteuse;
  • le plancher en bois dans les retards est une base simple et commode. Cette option est beaucoup moins chère qu'une chape en béton. L'inconvénient est le risque d'incendie, mais si vous traitez un plancher en bois avec une imprégnation ignifuge, un tel plancher durera des décennies.
  • carrelage et pierre - la version la plus chère et la plus fastidieuse du sol de base. Exige de grosses dépenses financières.

Il n’est pas nécessaire d’effectuer tous les travaux en même temps, cela nécessite de gros investissements. Vous pouvez agir progressivement. Tout d'abord, nous réalisons un simple sol en terre avec un lit de gravier et une fosse d'observation.

Au fil du temps, il sera possible de réaliser une chape en béton armé et de poser du grès cérame ou tout autre revêtement durable et fiable.

Installation d'un sol simple en terre et en gravier dans le garage

S'il n'est pas nécessaire d'aménager un sol coûteux dans le garage, vous pouvez créer quelques options simples pour un sol en terre battue et réduire l'humidité:

  • Premièrement, nous devons éliminer la couche fertile, d’au moins 15 cm et jusqu’à 60 cm, selon le type de sol présent sur le site;
  • puis, arrosant avec de l’eau, nous tamponnons soigneusement la surface;
  • Il est possible de réduire l’humidité provoquée par la présence d’eau souterraine élevée en recouvrant le sol d’une couche d’argile liquide. Appliquez deux à trois couches d'argile en attendant que la couche précédente soit complètement sèche.
  • si les murs sont humides, il n'est pas recommandé de poser une couche d'argile sur le sol. En option - une couche de sable tamisé (sans particules d'argile qui retiennent l'humidité), puis vous pouvez tasser le sol avec une bataille de briques cuites au four rouges ou de déchets de scories;
  • une autre option pour réduire l'humidité - dans les coins du garage pour faire ressortir les orifices de ventilation;
  • il est possible de déposer l’ancien linoléum sur la couche de terre piquée pour obtenir un sol chaud, empiler la bande avec un léger chevauchement, deviendra beaucoup plus sèche et plus chaude. Le seul point négatif - glisse. Pour plus de stabilité, vous pouvez jeter quelques planches de bois sous l'ancien linoléum et y pénétrer;
  • en option - pour trouver une vieille bannière publicitaire en vinyle.

Il est possible de poser un revêtement de dalles sur la couche de gravier. Moins les pavés sur le couvre-sol - l'humidité sera toujours, vous avez besoin d'une bonne ventilation forcée ou d'échappement.

Carrelage au sol dans le garage

Tamper toutes les couches de la base devrait être très soigneusement. La meilleure option est de louer une pilonneuse afin de ne pas trop forcer. Décharger tous les cinq centimètres de remblai. On considère qu'il est bien tassé - il n'y a pas de traces sur le sol si vous marchez dessus.

La séquence de couches pour le processus de pose de dalles de pavage:

  • sable - 5 cm;
  • couche de gravier (fraction moyenne), au moins 10 centimètres;
  • tapis de sable –10 centimètres;
  • mélange de ciment pour pavés ou une couche de sable propre (5 cm);
  • couche de finition.

Entre les couches de sable et de gravier, il est souhaitable de poser une couche d'imperméabilisation, de préférence deux. Pour ce matériau de toiture approprié, film plastique dense (300 microns). Géotextiles - la solution d'imperméabilisation la plus fiable, posée sur une couche de sable au mélange de béton.

Les couches de laminage d'imperméabilisation sont collées ensemble avec du ruban adhésif double face ou des bandes soudées se chevauchant - 5 cm et une imperméabilisation supplémentaire des joints avec du mastic bitumineux.

Afin d'obtenir moins de saleté dans les fissures, nous répandons un mélange de sable et de ciment (ratio 3: 1) entre les joints, balayant l'excès. Ensuite, vaporisez les coutures et laissez sécher. Tout le ciment qui est tombé sur le carreau - grattez le chiffon immédiatement.

Il est impossible d’arroser les fentes à l’aide d’un tuyau - la pression de l’eau du tuyau lave uniquement la solution.

Plancher de bois dans le garage

La meilleure option de budget pour un sol chaud, qui durera jusqu'à 20 ans, et avec une transformation appropriée du bois et plus longtemps.

Parquet dans le garage de ses propres mains, la séquence du processus de construction:

  • nous enlevons une couche de sol fertile;
  • enfoncer la surface avec un pilon amortisseur;
  • étaler une couche d'imperméabilisation - matériau de toiture enroulé approprié, film, géotextile ou membrane d'imperméabilisation;
  • nous nous endormons d'une couche de sable ou de gravier - 10 cm.

Est important. Assurez-vous de vérifier le coussin de niveau d'eau à toutes les étapes. Pour un grand garage, mieux vaut louer un niveau laser, il est pratique de déterminer les couches sans placer de piquets ni de marques.

  • nous posons des bûches de bois (50x50 ou 40x50 mm), qui doivent nécessairement être traitées avec un apprêt antiseptique ou une résine et une imprégnation ignifuge contre le feu. Si vous parvenez à obtenir des traverses de chemin de fer comme bûche, elles sont idéalement traitées avec une imprégnation en usine et résistent à l'action de l'eau et des champignons;
  • Nous installons les rondins dans les rainures, vérifions l'angle avec un niveau et les nivelons avec des cales en bois enduites de mastic bitumineux. Fixer les bûches au mur avec des ancres ou installer sur un mélange de plâtre, c'est plus facile et plus rapide.
  • vous devez poser les bûches de manière à ce que les roues de la voiture soient sur le plancher ou près de l’entrée du garage. Le pas entre les retards est compris entre 50 et 100 cm. Plus la distance entre les retards est faible, moins le revêtement «marchera»;
  • il est possible de réchauffer le sol avec de la mousse de polystyrène extrudé, il s'agit d'une option «deux en un», d'imperméabilisation et d'isolation. Couchez au moins cinq centimètres;
  • bonne isolation et imperméabilisation - verre de mousse granulé;
  • isolation budgétaire - brique cassée, verre et argile expansée, mais ces matériaux vont résister à l'humidité.

Est important. Ne couvrez pas tout l'espace avec un isolant. Assurez-vous de laisser un espace pour la ventilation près des décalages, cinq centimètres suffiront.

Sur les lattes, nous recouvrons le sol avec un tableau, le tableau habituel 40 ka ou 50 ka suffira. Lors de l'installation entre les planches, laissez un petit espace (jusqu'à 5 mm). L'arbre se dilate et réduit sous l'effet des différences d'humidité et de température, vous avez donc besoin d'un espace entre les lames pour que les sols ne se rebellent pas.

Option budget - un plancher en bois sur les piliers

Si vous faites le sol sans isolation, vous pouvez économiser de l'argent et jeter du parquet sur les poteaux:

  • aligner et compacter le rez-de-chaussée;
  • Sur le pansement de gravier, installez des colonnes pour la brique en rondins. La taille de la colonne - la largeur de deux briques, hauteur - deux briques;
  • le pas entre les piliers est d'un mètre;
  • Nous posons les briques sur le mortier de ciment et attendons que le ciment durcisse complètement (environ deux semaines);
  • Le haut des colonnes est recouvert de deux couches de matériau de couverture ou revêtu de bitume;
  • Exposez les bûches et posez le parquet.

Si le niveau des colonnes n’est pas le même, vous pouvez niveler le plancher en plaçant du chopiki ou du contreplaqué en bois.

Chape de béton

Sol en béton dans le garage de vos propres mains - la conception et l'épaisseur de la chape dépendent du type de fondation du garage. Pour les fondations de dalle, une chape de finition assez mince le long d'un treillis d'armature. Si le sol est en terre et inégale, le processus est compliqué. Tout d'abord, vous avez besoin d'une chape de trait sur la grille, puis du revêtement de finition.

Comment calculer la chape en béton

La chape sous le sol en béton du garage permet la pose de plusieurs couches:

  • couche de sable et de gravier, couche 10 cm;
  • projet de bétonnage;
  • installation de vapeur et d'isolation thermique;
  • installation d'étanchéité;
  • renforcement.

Comment calculer la largeur de chaque couche:

  • sélectionnez la marque de hauteur de la chaussée en béton entière, à partir de celle-ci et nous calculerons la profondeur de la fosse;
  • au moins 20 cm - il s'agit d'une chape en béton armé;
  • couches isolantes - cinq centimètres;
  • couche de béton de tirant d'eau - 15 cm;
  • coussin de sable et de gravats - 10 cm

L'épaisseur moyenne de la chape en béton pour le garage - 50 - 60 cm, dépend beaucoup du type de sol. Sur les sols mouillés humides, la largeur de la première couche de gravier sableux devrait être élargie.

Maintenant, à partir de zéro, vous devez creuser un puits de fondation à la profondeur souhaitée. Si l'appareil est prévu dans la fosse de visualisation, ses dimensions doivent également être calculées immédiatement. La fosse d’inspection est aménagée avant que la chape en béton ne soit coulée au moment du creusement de la fosse de fondation.

Tranchée pour chape

Nous enlevons la couche fertile et creusons une fosse à la profondeur calculée. Ensuite, en tapotant soigneusement chacun d'eux, nous nous endormons de couches d'un oreiller de sable et de gravier de 5 cm chacune. Il est important de prévoir une petite pente pour l'écoulement de l'eau - jusqu'à 2 centimètres.

Bétonnage

Le béton peut être préparé indépendamment dans une bétonnière ou acheté immédiatement avec des additifs antigel et d'imperméabilisation. S'il est décidé de fabriquer du béton de manière indépendante, les proportions pour le sol sont les suivantes:

  • ciment M150, sable, pierre concassée - 1k 3,5 à 5,5;
  • ciment M200 - 1 à 2,8 à 4,8.

Mais il est plus pratique de commander un camion en béton immédiatement sur le coffrage, le processus d’auto-malaxage est peu rentable et la qualité du mortier est faible.

Préparation d'une fosse pour le coulage du béton:

  • éliminez le sol, assurez-vous de vérifier le plan du niveau du sol, pente - 2 cm;
  • en bas, une couche d'argile, de préférence huileuse;
  • nous remplissons un coussin de gravier et de sable;
  • nous mettons de l'imperméabilisation (polyéthylène ou film renforcé). Le film devrait aller sur les parois de la fosse au moins 10 cm;
  • nous exposons les balises pour le niveau de projet du projet;
  • remplir le projet de béton, aligner la règle. Il fait froid pendant deux jours;
  • nous mettons à la terre un attelage et nous posons des matériaux de couverture;
  • Maintenant, nous mettons en place un treillis de renforcement au niveau des balises (le diamètre du fil de ferraillage est de 12 mm);
  • verser le mélange de béton - proportions - à 1 partie de ciment 3,5 sable;
  • pour sécher la chape uniformément et sans fissures, toutes les 12 heures, nous humidifions le béton avec de l'eau;
  • puis l'apprêtant à nouveau et recouvrant la chape d'une fine couche de ciment (environ 0,5 cm).

Remplissez le sol en béton du garage du point le plus élevé en une fois, en nivelant à partir du mur du fond, en vous dirigeant vers la porte du garage. Pour obtenir l’embrayage du grattoir, recouvrez-le de polyéthylène. Une demi-heure après le versement, vous pouvez essuyer délicatement toutes les irrégularités et les nodules sur le sol avec une pulpe de bois.

Si l'installation d'un sol calorifugé à l'eau est fournie, les tuyaux sont montés dans la chape renforcée.

Finition niveler le sol en béton dans le garage

Pour niveler un sol en béton, il est possible de plusieurs manières:

  • mastic polymère avec sable de quartz;
  • broyage;
  • fraisage;
  • sol autonivelant (couche de 15 mm), adapté à la pose de plancher chauffant électrique dans le garage.

Il est moins coûteux de niveler avec peskobeton, mais pas avec un mélange prêt d’un sol autonivelant. Le mélange pour le nivellement est préparé en parties, comme il est utilisé.

Dépoussiérer chape de ciment

Les imprégnations spéciales de polymères et de polymères de renforcement pour béton forment un film solide transparent à la surface et garantissent la résistance et la durabilité de la chape en ciment.

S'il n'est pas prévu de finir les carreaux de céramique ou d'autres revêtements pour la finition, une telle imprégnation doit être appliquée sur la chape.

Imprégnation organique pour béton:

  • sur la base d'acrylique - les revêtements les plus abordables et pratiques;
  • imprégnation de polyuréthane - excellente résistance à l'humidité et résistance;
  • Imprégnation époxy - résistante et économique.

L'imprégnation est appliquée par déversement sur la surface et absorbée en une heure environ. Vous devez suivre les instructions pour chaque matériau.

Finition de chape de ciment dans le garage

Les peintures céramiques, les pierres, le grès cérame et les peintures hydrofuges peuvent être utilisés comme couche de finition. Le choix de la finition dépend uniquement des capacités matérielles du propriétaire du garage.

Construction d'une fosse d'observation

Il est préférable de commencer par calculer les dimensions sur le dessin. Vous devez considérer que la fosse est bien située et n’interfère pas avec l’entrée. Comment calculer la taille de la fosse d'observation:

  • largeur - moins de 20 cm de la distance entre les roues. Largeur pratique - 80 cm;
  • longueur - la longueur minimale de la voiture plus 1 mètre. Une fosse d’inspection de moins de deux mètres n’a aucun sens. Il convient également de tenir compte de l'endroit pour mettre les escaliers;
  • profondeur - prenez en compte lors du calcul de votre hauteur - dans le puits, vous devez vous tenir droit, pas courbé. Par conséquent, la profondeur - plus 20 cm à la croissance du propriétaire du garage.

La fosse devra être bétonnée ou posée sur des murs en briques. Nous ajoutons donc à la taille une marge pour la largeur des murs. Pour la maçonnerie - 12 cm, pour le bétonnage - 20 cm. L'épaisseur du revêtement de sol est d'au moins 20 cm. Nous prenons en compte la couche d'imperméabilisation et d'isolation - plus cinq centimètres de chaque côté.

Est important. Vérifiez le niveau des eaux souterraines avant de creuser. Si l'eau est supérieure à deux mètres, vous ne pouvez pas creuser un trou dans un garage déjà construit. Et dans le garage en construction, le drainage des eaux souterraines doit être effectué immédiatement afin que la fosse ne soit pas inondée.

Travaux préparatoires

Les étapes des travaux préparatoires à la construction de la fosse d’inspection:

  • mettre le balisage, où nous allons creuser la fosse pour la fosse.

Est important. Vous ne pouvez pas creuser un trou à moins de 1 mètre des murs du garage, cela peut entraîner la déformation de la fondation et la destruction des murs.

  • creuser une fosse. Nous partons du bord éloigné vers la porte. Pour que le sol ne s'effrite pas, nous mettons des supports en bois;
  • de l'intérieur, dans la fosse creusée à la main, les murs et le sol ont été creusés;
  • on s’endort sur le sol d’une couche de gravier (10 cm), pilon, on s’endort de 5 cm de sable (sur des sols humides, le sable peut être remplacé par de l’argile et rempli d’une couche de gravier de 5 cm). Nous bousculons;
  • nous installons une couche d'imperméabilisation (matériau de toiture, polyéthylène dense);
  • on met une grille en métal.

Lorsque tous les travaux préparatoires sont terminés, vous pouvez cimenter le sol et construire les murs de la fosse.

Bétonnage du sol et des murs en béton

Vous devez d’abord bétonner le sol:

  • verser une couche de béton sur une grille métallique (10 cm), se solidifie longtemps - cinq jours, en fonction des conditions météorologiques;
  • lorsque le béton sur le sol durcit, vous pouvez commencer l'installation du coffrage;
  • nous installons un coffrage vertical, si nous remplissons les murs de béton;
  • Le coffrage est pratique à partir de la feuille d'OSB (1 cm), alors il est utile pour la construction d'étagères dans le garage;
  • nous exposons les feuilles en couches de 40 cm de hauteur, reliées par des entretoises;
  • Simultanément au montage du coffrage, nous avons mis en deux couches une grille métallique (cellule 15, épaisseur 4 cm) pour le renforcement des murs.

Conseil Lors du coulage du béton dans les murs, installez des lunettes à partir d'un tuyau en métal-plastique à un angle faible. Il sera pratique d'y installer des luminaires.

  • les niches devraient être aménagées avec des coins en métal pour que le béton ne se fissure pas à ces endroits;
  • verser du béton dans le coffrage. Les proportions de la solution au cube - ciment M400 (370 kg) + fractions de pierre concassée jusqu’à 2 cm (1100 kg) + eau (200 l) + sable (650 kg). Poids indiqué approximativement, la quantité dépend de la qualité du ciment, du sable. La solution doit avoir une consistance plastique épaisse. Pour les sols en béton, le ciment dans la solution peut être pris moins en proportion.
  • sur le dessus du périmètre de la fosse, il est nécessaire d'installer un coin en métal dans le béton, qui dépassera de 10 cm au-dessus du sol. Ensuite, il est pratique de poser les planches sur le coin pour fermer le trou.

Retirez le coffrage après le bétonnage - c'est deux semaines. Ensuite, le béton doit se solidifier finalement pendant au moins un mois.

Il reste à faire le remblayage des sols dans les fissures qui restent. Endormez-vous en couches et soigneusement bourré. Tout, il reste à effectuer l'isolation, l'imperméabilisation et la finition.

Murs de briques

Nous remplissons le sol de la fosse de la même manière que lors du bétonnage des murs. Si vous prenez du béton M150 et 200, une épaisseur de couche de 10 cm, vous ne pouvez pas renforcer le fond. Maintenant la séquence de pose des murs de briques:

  • nous posons des murs en une brique sous des joints, la pose est basée sur un sol en béton;
  • Disposant sur quatre rangées, nous avons immédiatement enduit les murs;
  • une fois la pose des briques terminée, il est nécessaire de réaliser une imperméabilisation bitumineuse des murs en deux couches;
  • après séchage, nous effectuons un remblayage avec bourrage de toutes les fissures.

Conseil Pour les briques, il est bon de créer un remblai d'argile, qui protégera en outre les murs de l'humidité.

Ne pas oublier la rampe pour entrer dans le garage.

Réchauffement et imperméabilisation des fosses

Le sol de la fosse d’inspection peut être réchauffé et protégé de l’humidité de manière simple:

  • membrane polymère - fiable et peu coûteuse;
  • imperméabilisation pénétrante - recommandé pour les régions à basses températures;
  • caoutchouc liquide - ne peut être appliqué que sur une surface plane, sans fissures ni copeaux;
  • Le Penpolystyrène est la meilleure isolation peu coûteuse pour le sol du PSB-S-35 et les murs du PSB-S-25.

Des couches d'imperméabilisation et d'isolation doivent être installées sur les parois de la fosse à une hauteur d'au moins 15 cm.

Faire le sol dans le garage avec leurs propres mains, si vous le souhaitez, tout le monde peut le faire. L'essentiel est d'avoir de la patience et de préparer à l'avance tout le matériel nécessaire.

Également sur cette question, voir la vidéo détaillée montrant clairement l'appareil et l'ordre du travail:

Nous avons essayé de vous aider à comprendre la question des revêtements de sol pour le garage.

Comment faire un plancher pour le garage: des conseils professionnels

Le sol du garage n’est pas une partie moins importante de l’immeuble que les murs. Cela dépend de la décision technologique correcte et de la bonne installation si le plancher supporte le poids du véhicule. Cet article explique comment rendre le sol dans le garage de vos propres mains.

Caractéristiques spéciales

Le sol dans le garage impose des exigences autres que les demandes à la base dans les maisons. Le plancher du garage est mécanique. La résistance du revêtement aux sollicitations mécaniques répétées des véhicules lourds doit être garantie en choisissant le bon matériau et une technique d'installation spécifique. Tout contact avec un véhicule de grande taille peut causer des dommages mécaniques. Le garage est souvent placé avec des objets lourds, créant un impact supplémentaire sur le sol.

Une autre caractéristique importante du revêtement de sol de garage - la résistance au carburant et aux lubrifiants. Le revêtement de sol ne doit pas être sujet à la contamination chimique. En général, on utilise de nombreux types de produits caustiques et inflammables dans la voiture - antigel, huile spéciale, nettoyants. Le contact avec ces substances sur le sol ne doit pas entraîner la destruction du revêtement.

Le choix du sol du garage est très différent de celui du revêtement de sol du salon.

Le sol du garage doit avoir une protection incendie fiable. Les options pour l'utilisation du bois sont valables sous réserve d'une transformation supplémentaire du bois. Du mastic spécial est nécessaire car le sol interagit souvent avec des matériaux combustibles. S'il n'est pas possible d'acheter les fonds nécessaires, la préférence devrait être donnée à un autre type de matériel.

Il est important de se rappeler qu’après le traitement de la surface, il ne devrait pas y avoir de forte odeur de produit chimique, car la ventilation dans le garage est difficile.

La résistance à l'humidité est une autre caractéristique distinctive du sol du garage. Les machines provoquent un contact permanent du revêtement avec de l'eau et de la neige. Le matériau doit être protégé de la pourriture par l'humidité. C'est une autre raison pour laquelle vous ne devez pas vous limiter à choisir une structure en bois. Le sol en béton peut supporter une humidité accrue.

Un plancher non fortifié peut se plier et s'arrêter pour supporter des contraintes mécaniques accrues.

Les changements constants de température ne doivent pas affecter le revêtement de sol. Le matériau doit résister au gel ou à la chaleur critique. Dans le garage, vous pouvez dépenser de l’eau ou un plancher chauffant électrique, mais cette solution n’est pas toujours recommandée. L'alimentation d'un tel système doit être raccordée au système de chauffage central de la maison. Sinon, un projet indépendant sera nécessaire, ce qui n’est pas tout à fait rationnel pour une telle pièce.

Les matériaux suivants se distinguent sur le marché des matériaux de finition pour la disposition du sol dans le garage: carreaux de céramique, polymères, carreaux de caoutchouc, panneaux de bois, béton. Chacun des matériaux énumérés présente un certain ensemble de caractéristiques mécaniques et de caractéristiques d’installation.

Le choix du matériau doit être effectué en tenant compte des caractéristiques de la pièce et de son objectif fonctionnel.

Dans la plupart des cas, le plancher en bois est utilisé pour faire face à des locaux résidentiels. Cependant, avec un traitement approprié, ce matériau peut être utilisé dans la construction du plancher du garage. Les panneaux sont écologiques et possèdent une bonne isolation thermique. En outre, le plancher en bois a un aspect esthétique et donne à l'aristocratie intérieure.

Peindre ou traiter les panneaux avec un vernis protégera le revêtement de l'eau et de l'humidité.

Le principal inconvénient des revêtements de sol en bois - leur incapacité à résister à une longue charge critique. Un tel plancher se déforme rapidement sous le poids des voitures et nécessite par conséquent des mises à jour fréquentes. La couverture doit être changée tous les cinq ans. Organiser un tel plancher n'est pas recommandé pour ceux qui ne sont pas disposés à dépenser plus d'argent et de temps pour l'entretien du garage. L'arbre supporte bien la combustion, ainsi en cas d'incendie, la possibilité de garder la pièce est minime.

Il est important de savoir que le parquet est posé sur une base de terre. La surface posée doit également être apprêtée et peinte. Avant la pose, chaque panneau doit être séché et traité avec un antiseptique. Ces mesures augmenteront la durée de vie opérationnelle de l'arbre et le protégeront des influences chimiques nocives.

Le sol en béton est répandu en raison de sa fiabilité et de sa longue durée de vie. Ce revêtement ne nécessite pas de mises à jour fréquentes, ainsi que facile à utiliser. Après durcissement, le mortier de ciment devient insensible à l'eau, il est donc bien nettoyé avec des jets d'eau directs. Le revêtement est capable de supporter des charges critiques sans dommage.

Pour le montage d’un sol en béton, il est nécessaire d’acheter du ciment, des granulats petits et grossiers, ainsi que des renforts pour renforcer le revêtement. Tous les composants ont un faible coût, le sol en béton est donc préférable pour les propriétaires avec un petit budget. En tant qu'agrégat grossier, la pierre concassée est choisie et le sable joue le rôle d'un composant fin. L'armature de la chape en béton est constituée d'un treillis métallique d'une section d'environ dix millimètres.

Le principal inconvénient de la chape est que beaucoup de poussière se forme dessus pendant le fonctionnement. Pour éviter un nettoyage constant de la pièce, les maîtres recommandent de couvrir la surface avec de la peinture. Les sols en ciment sont souvent utilisés comme surface rugueuse pour la pose ultérieure de carrelage ou de parquet. La pose de céramique nécessite un balisage et du travail supplémentaires.

Le sol en béton ne chauffe pas bien, donc la surface sera toujours froide. Cela peut être fixé - tenez le câble chauffant.

Les carreaux de céramique ont un coût élevé et nécessitent des coûts de temps et de main-d'œuvre importants pour leur installation. Lorsque vous installez le sol dans une pièce non chauffée, utilisez de la porcelaine. Ce carreau résiste au gel et peut résister au refroidissement à une température critique. Les fragments sont fixés avec de la colle de construction spéciale. Le sol en grès cérame doit être posé à plat sans différence de hauteur.

La solution la plus récente de revêtement dans un garage est un sol époxy à auto-nivellement. Ce type de base se distingue de ses analogues par une résistance accrue à l'usure. Le sol est résistant aux produits chimiques, il maintiendra donc une surface idéale pendant tout le cycle de vie. Le revêtement ne nécessite pas de soins particuliers et ne crée pas de poussière excessive pendant le fonctionnement. Le sol en polymère est de haute qualité, durable et fiable.

Vous pouvez ajouter des éléments décoratifs à la composition liquide, créant un motif inhabituel sur la surface du sol. Les pigments de couleur ne réduiront pas la qualité du matériau. La surface ne se décolore pas sous les rayons directs du soleil et conserve la couleur d'origine pendant toute la durée de vie. Avec un style de haute qualité, un tel revêtement ressemblera à du verre liquide.

Les sols époxy sont hermétiques, il est donc recommandé de les placer dans des conditions de forte humidité. Les polymères résistent aux changements brusques de température.

Un inconvénient important du revêtement époxy est son prix élevé. Le sol autonivelant nécessite une base bétonnée. Le coût est dû à la composition écologique. Les sols ne dégagent pas de produits chimiques nocifs, gage de sécurité pour la santé des résidents. La durée de vie d'un tel plancher nécessitant peu de temps et d'efforts de nettoyage peut atteindre 50 ans.

Les dalles PVC modulaires se distinguent par leur sécurité et leur longue durée de vie. Ce plancher est composé de plusieurs couches. Une couche de fibre de verre est posée sur une base solide qui soutient la rigidité du produit. Vient ensuite le calque coloré. Selon le coût de la plaque, dessiner sur la surface peut être n'importe quoi. Certains propriétaires commandent donc le PVC avec des effets 3D intéressants. La dernière couche est protectrice.

Les maîtres conseillent d'acheter des plaques de PVC. Ce sol présente des caractéristiques techniques élevées et ne nécessite aucune compétence particulière pour son installation. L'installation des carreaux n'est pas très différente de la pose de la mosaïque en céramique. Le fragment endommagé est facile à démonter et à remplacer sans qu'il soit nécessaire d'enlever toute la couche.

Grâce à une large gamme de tailles, les dalles modulaires s'intègrent également dans les petits espaces.

La particularité des dalles en PVC est la présence de protubérances spéciales sur les bords des pièces. En raison de ces saillies, les panneaux sont en prise les uns avec les autres. Le revêtement ne nécessite pas l'utilisation de colle de construction pour la fixation. Les pièces du puzzle sont solidement fixées les unes aux autres. Les coutures de cet étage sont presque invisibles.

Une bonne alternative au revêtement de sol en polymère est le revêtement de sol en panneau d'acier ondulé. La surface est capable de supporter des charges à long terme lors du transport global sans se déformer sous le poids de la charge. Le sol en métal ne crée pas d'excès de poussière, il est donc facile à nettoyer. Grâce au revêtement côtelé, une rugosité de surface maximale est obtenue. Le métal résiste aux objets lourds, sans se fissurer ni se déformer.

Un plancher en acier a un coût important. La résistance accrue aux impacts permet d’atteindre la durée de vie maximale du revêtement. De tels sols "résistants" résistent mieux à l'usure que les analogues de polymères. Poser un sol en carton ondulé ne nécessite pas de compétences particulières, mais il est impossible de couper des pièces de puzzle librement.

Il est nécessaire de tenir compte à l'avance de la taille du sol et de commander des carreaux aux dimensions de la pièce.

Les revêtements de sol de garage en copeaux d’asphalte permettent une bonne adhésion des pneus à la surface. Les miettes des gravats ou des briques sont utilisées à la fois pour faire face à la surface autour du bâtiment et pour poser le sol à l'intérieur. Il est important de comprendre que l'asphalte ne peut être posé correctement qu'avec un rouleau. La base est pré-remplie de gravier, qui doit être pressé. L'utilisation de matériel de construction vous permettra d'obtenir un plancher régulier et fiable dans le garage.

Le principal avantage de ce revêtement - résistance à l'exposition chimique. L'asphalte peut résister à de brusques changements de température. Il est important de comprendre qu'un tel revêtement ne peut pas être posé pendant la saison froide. Sinon, sous l’effet des sauts de température, le revêtement se fissurera. Le coût de ce revêtement est faible, mais la pose est préférable de confier les spécialistes de la construction de routes. Une telle couverture durera de manière fiable pendant de nombreuses années.

Préparation de la surface

En tant que revêtement brut, le sol en béton est le plus facile à installer et le plus abordable. L'amorçage de la chape ciment-sable se fait facilement à la main. Le béton peut être utilisé comme plancher principal si des économies de coûts sont nécessaires. Le revêtement de tirage peut être obtenu de plusieurs manières. Parmi eux - pose de dalles en béton armé et coulée de chape de ciment.

La première façon d’organiser la fondation nécessite un équipement de construction spécial. Il est impossible de poser une dalle de béton seule - son poids ne permettra pas de travailler sans l'aide d'une équipe de spécialistes. La pose de la dalle nécessitera des coûts de matériaux élevés, mais permettra de gagner du temps.

Le coulage d'une chape en béton est relativement peu coûteux, mais prend du temps. Pour poser et manipuler correctement la surface, vous devez passer beaucoup de temps.

Ne pas remplir la chape sur des surfaces en pente. La pente dans la pose de la surface de ciment est inacceptable. Dans ce cas, vous devez utiliser une dalle en béton armé comme surface de contact. Si vous souhaitez installer un plancher chaud dans le garage, la présence de la chape est obligatoire. La structure en bois sur les rondins convient pour la pose du sol dans un bain ou un lieu d'habitation, mais s'effondrera sous l'influence de la charge de la voiture.

Avant la coulée directe, la couche de sol supérieure doit être retirée de la surface. Ensuite, la surface est recouverte d’argile et recouverte d’une couche d’agrégats - gravier, sable et gravier. Après avoir revêtu la couche d’étanchéité en polyéthylène d’une épaisseur maximale de 200 microns. Pour ces fins également un matériau de toiture approprié. Le film est superposé, ses bords sont fixés avec du ruban de construction. À la jonction des murs et des sols, les bords du film doivent être surélevés.

Au-dessus de l'imperméabilisation est monté treillis de renforcement. Le renforcement aidera à fournir la force et la rigidité nécessaires de la future surface. Ensuite, vous pouvez commencer à couler une chape en béton. Lors du processus de pose, la surface doit être nivelée à l'aide d'une spatule spéciale - cela facilitera le meulage après le séchage du ciment.

Les sols doivent rester au moins 4 semaines pour une cure complète. La surface posée est recouverte d'un film protecteur et humidifiée périodiquement pendant le processus de séchage.

La base en béton après séchage doit être soigneusement nettoyée. Le manque principal de béton est une couche supérieure faible. Le revêtement pur s'use rapidement et devient inutilisable. La chape absorbe les huiles et autres produits chimiques, ce qui nuit au revêtement. Par conséquent, les maîtres recommandent de ne pas compléter le dispositif du plancher du garage au moment de remplir la chape. Il est préférable de poser des carreaux ou un revêtement métallique sur la base obtenue. Ainsi, le béton sera protégé et durera beaucoup plus longtemps.

L'assemblée

Pour fabriquer un plancher en bois de vos propres mains, vous devez d’abord traiter les panneaux avec un agent de protection spécial et les laisser reposer quelques jours. La teneur en humidité du revêtement en bois avant la pose doit coïncider avec l'humidité de l'air dans la pièce. Pour obtenir ce résultat, les panneaux de bois doivent être répartis autour du périmètre de la pièce. Si les barres se superposent, le bois risque de ne pas recevoir l'humidité requise. Cela pourrait provoquer une déformation du sol après l'installation. Pour éliminer les défauts, une réparation est nécessaire avec le remplacement complet de la carte endommagée.

Il est possible de poser du bois sur une chape en béton apprêtée préalablement nettoyée. Les barres doivent être installées sur la chape avec une marche de 100 à 200 cm. Pour conserver les lames, elles doivent être fixées avec des chevilles tous les demi-mètres. L'espacement intermédiaire des grumes est de 400 millimètres. La base en bois doit être recouverte d'une couche d'imperméabilisation.

Un petit espace doit être ménagé entre le film protecteur et le mur pour permettre la ventilation du sol.

Au-dessus de l'isolation, vous devez poser les panneaux - la finition du plancher en bois. Les panneaux sont cloués perpendiculairement aux décalages afin de répartir correctement la charge sur la structure. Pour que le revêtement puisse supporter une charge importante, les panneaux doivent avoir une épaisseur minimale de 4 centimètres. Des antiseptiques et de la peinture sont appliqués sur la surface finie. Ces techniques aident à garder le revêtement de l’influence des produits chimiques.

Les carreaux de céramique sont également posés sur une base de béton brut. La classe de résistance à l'usure du matériau céramique doit être d'environ 5. Avant la pose du carreau, le coupleur est apprêté deux fois et nettoyé de la poussière. La colle de construction pour la fixation de la mosaïque est préparée à l'avance et laissée pendant un certain temps.

Cette procédure est nécessaire pour améliorer les propriétés d'adhérence du matériau. La colle est appliquée à la fois sur un fragment de céramique et sur une surface de béton.

La largeur de la fente au niveau des joints de la dalle doit être la même tout au long de la pose. La jonction est ajustée à l’aide d’une entretoise en plastique. La planéité de la surface est contrôlée par un niveau laser. Il est important de veiller à ce que l'adhésif ne tombe pas sur la surface avant de la céramique. La contamination doit être éliminée sur site: il est difficile de nettoyer la surface avec de la colle durcie. Pour sécher complètement les carreaux, il suffit d'attendre environ 3 jours.

Les joints doivent être traités avec un coulis spécial. La composition comprend du ciment. En raison de l'immunité du liant à l'eau, les coutures sont protégées de manière fiable contre l'humidité. Le mélange doit être appliqué avec une spatule en silicone, le surplus de matière doit être éliminé. Le temps de séchage complet de la solution dans des conditions domestiques atteint 30 minutes. Après les carreaux doivent être poncés avec une éponge humide et laisser couvrir pendant deux semaines.

La chape en béton joue le rôle d'un revêtement rugueux pour l'installation d'un sol autolissant. Afin de bien finir le périmètre avec un mélange époxy, il est nécessaire d'obtenir une surface de chape parfaitement plane. Les fissures et les défauts doivent être réparés, car le mélange de polyuréthane brille à travers. Le mortier à pétrir pour couler le sol s’effectue dans une pièce où la température n’est pas inférieure à 10 degrés ni supérieure à 25 degrés.

Le remplissage est effectué selon plusieurs approches. At ajoutera à la structure des pigments colorants. Pour éliminer les bulles d'air le long de la surface, maintenez-les avec un rouleau à aiguilles. La procédure de pose d'un tel revêtement est simple et ne nécessite pas la supervision de spécialistes. Pour un séchage complet, le sol de remplissage nécessite au moins trois semaines.

Étanchéité

La base en béton peut s'écouler des eaux souterraines. Pendant le fonctionnement, des taches humides apparaîtront sur le sol sans couche protectrice. Il est impossible de les retirer de la surface. Pour éviter que le revêtement ne soit mouillé, il sera nécessaire d'enlever la couche de finition et de poser l'imperméabilisant. Les sols doivent également être protégés de l'humidité extérieure. Par exemple, lorsque la neige fond à la surface des pneus ou lors du lavage de la voiture.

La première étape de la pose de l’imperméabilisation - le déchargement des coussins de gravier. Les petites particules arrondies jouent le rôle de drainage, elles permettent donc à l'eau de s'écouler de la surface. L'humidité ne stagne pas et ne cause pas de pourriture du sol. L'épaisseur du coussin devrait atteindre 100 millimètres. Après la pose sur la surface, vous devez passer à plusieurs reprises à travers le rouleau pour sceller la couche.

Ensuite, le gravier est recouvert de sable. Cela est nécessaire pour éviter que l'excès d'humidité ne s'accumule sur la base de béton de la fondation. Le sable est capable d'absorber l'humidité et empêche la corrosion du béton. Le lit de sable doit atteindre un centimètre et être bien emballé. Avant de poser directement la dalle de béton ou de couler la chape, il est nécessaire de poser une feuille de polyéthylène.

Le matériau d'imperméabilisation est également posé après le coulage du béton et la pose de l'armature. Le polyéthylène aide à réduire l'évaporation de l'eau du massif de béton. Cette technique permet d’augmenter la durée de vie de la base. Le tampon en béton armé avec une couche d'isolant doit être sec pendant plusieurs semaines. Il est possible de poser un plancher de plancher seulement après le séchage complet de la base.

La pente de la chape devrait être comprise entre 1,5 et 2%. La pente est dirigée vers la porte du garage. Grâce à cette conception, l'eau en excès s'écoulera spontanément de la surface du sol du garage.

Parmi les matériaux d'étanchéité utilisés pour la protection des sols de garage, on peut citer les matériaux de couverture, les films de protection et les membranes. Le revêtement est fixé avec du mastic chaud. L'adhésif offre une protection supplémentaire contre l'eau. Les murs peuvent également être recouverts d’un mélange de protection jusqu’à une hauteur de 20 centimètres du sol. Le caoutchouc liquide ne peut être appliqué que sur la surface sans défauts apparents.

Le film polymère a un prix relativement bas, et il peut être agrafé l'un à l'autre avec un simple ruban adhésif. Dans les régions où les températures sont principalement basses, les maîtres recommandent d'installer un isolant pénétrant. Il est important de se rappeler que les couches d'imperméabilisation peuvent être posées au mur sur une hauteur de 15 centimètres.

Chauffage

L'isolation doit être choisie, guidée par des documents réglementaires. La température de l'air recommandée dans le garage devrait atteindre +5 degrés. Lorsque la température augmente, la condensation de l'air dans la pièce augmente. Une humidité accrue peut nuire à la sécurité de la voiture.

Les maîtres recommandent d'installer un dispositif thermostatique sur la conduite d'alimentation du dispositif de chauffage. Cela vous permettra de régler la température souhaitée dans le garage pendant le fonctionnement.

Il est possible de chauffer un plancher en bois avec des planches de 5 centimètres d'épaisseur. Le pas entre les bûches de base ne doit pas dépasser 50 centimètres. Sinon, le sol se déformera à cause de la charge de la voiture. Un sol en béton sans bûche peut être isolé avec un sol en bois simple. Pour la construction d'une telle base, on pose des panneaux de mélèze. Le bois a la capacité de conserver la chaleur, ce qui augmentera considérablement la température de la pièce.

L'épaisseur de la chape en béton au-dessus de l'isolant doit être d'environ 100 millimètres. Le matériau isolant sous le coupleur doit être résistant à la déformation. Le sol du sous-sol et les fondations du garage sont toujours soumis à des renforts supplémentaires.

Parmi les appareils de chauffage produisent des échantillons hygroscopiques. Ces revêtements protègent les deux côtés de la pénétration d'humidité. Cependant, même un tel revêtement nécessite des dispositifs d'étanchéité.

Les appareils de chauffage suivants peuvent être achetés sur le marché des matériaux de construction modernes:

  • Argile expansée. Ce matériau a un faible coût. Son installation nécessite une excavation préalable de l'excavation, car l'épaisseur d'un tel appareil de chauffage peut atteindre 45 centimètres. L'argile expansée est un mélange lâche, il faudra donc la niveler au cours de la pose. Pour cela, utilisez des balises.
  • Polyfoam. Ce type d'isolant est placé sur une dalle de béton et constitue une bonne base pour le coulage d'une chape. La densité de ce matériau ne doit pas être inférieure à c-25, et il est préférable de prendre environ 10 centimètres d'épaisseur de la dalle. Il n'est pas recommandé de laisser des espaces entre les panneaux isolants.
  • La mousse sous la base de la planche est très différente de l'analogue sous la chape en béton. La densité de telles feuilles peut être quelconque. Les dimensions de la plaque peuvent être 50x500x1000 millimètres. Les maîtres recommandent en outre d'acheter un matériau pare-vapeur pour protéger le bois de l'humidité excessive.

Pourboires

Le choix du matériel dépend de la capacité financière des propriétaires. Les maîtres recommandent de disposer une base en béton pour tous les types de revêtements de finition. Le béton est une bonne base, il supporte mieux les charges mécaniques critiques. Une dalle ou une chape servira de bon sol, même sans finition. L'option la moins chère et la plus fiable pour aujourd'hui ne l'est pas.

Cependant, il est préférable de recouvrir la chape de manière à ce qu'elle reste lisse pendant longtemps.

La base solide garantit un revêtement en grès cérame. Il est important de rappeler que la conformité avec la technologie d'installation nécessite l'intervention de spécialistes qualifiés sur les équipements de construction. Cette option convient à toute personne souhaitant disposer d'une quantité suffisante sur le sol de l'appareil dans le garage. Le revêtement céramique-granite a un aspect esthétique, les maîtres le reconnaissent comme étant le plus durable. Le prix du matériel de pose permet une longue durée de vie.

Lors du choix des carreaux pour la pose, la préférence doit être donnée aux polymères. La mosaïque en céramique avec un motif complexe dans cette pièce est inappropriée. Le coût de ces carreaux est parfois plus élevé que celui de leurs homologues en caoutchouc et en plastique. La préférence devrait être donnée aux fragments de caoutchouc, qui ne sont pas moins simples à installer et à utiliser. Les polymères ne nécessitent pas de traitement spécial des articulations. Les joints de certains revêtements sont invisibles, ce qui crée l'illusion d'un revêtement monolithique.

Un sol d'eau chaude ou électrique ne sera pas la meilleure solution pour un garage. Il devrait être facile à utiliser et des matériaux relativement peu coûteux. Il est important de comprendre quelles caractéristiques la couverture future devrait avoir et à quelle fréquence elle sera remplacée. Le plancher en bois conviendra aux connaisseurs de produits écologiques, mais vous devez être prêt à changer les panneaux après 5 ans d'utilisation. La tuile sous la pierre a l'air chère, mais pas appropriée. Il est important de choisir un revêtement avec une rugosité suffisante.

Beaux exemples

Avant de faire un choix, vous pouvez vous familiariser avec les préférences des autres personnes. Cela aidera à éviter les erreurs ou à créer une version intéressante de la parole.

Les fragments de polymère avec un relief fin créent l'effet d'un motif répétitif. Cette option est parfaite pour le sol de l'appareil dans un petit garage. Enduit en caoutchouc foncé combiné avec compétence avec des murs de couleur claire. Les coutures des carreaux sont soignées avec une composition sombre qui ne se démarque pas du fond du sol. Une caractéristique importante est que la dalle est posée avec une couture sans cisaillement, il n’ya donc pas de courbure visuelle de l’espace.

Une autre option pour l’utilisation de panneaux de caoutchouc consiste à alterner les couleurs de manière décalée. La combinaison du rouge avec du blanc ou du noir semble brillante, mais en même temps minimaliste. Cette solution est idéale pour les propriétaires de grands garages. De larges fragments de couleurs ajoutent du zeste à la pièce.

Pour ce sol, il est nécessaire d'utiliser un revêtement mural dans des tons neutres. Une peinture légère ou du plâtre sera un excellent ajout à une base brillante. La pièce est remplie d'air et de lumière, ce qui est inhabituellement une idée typique de la finition du garage. Un mélange homogène de carreaux crée un effet fluide intéressant.

Les fragments de pierre avec des coutures blanches sont à la fois massifs et élégants. La clarté et la précision des performances sont la marque de cette salle. La couleur brune agréable va bien avec les murs clairs. La maçonnerie en céramique reproduit le revêtement mural.

La céramique sur les murs ne sert pas seulement d’extension visuelle du sol, créant l’illusion de profondeur. La tuile protège les murs légers de la pollution. La surface est facile à nettoyer et ne nécessite pas d'effort supplémentaire. Les étagères et les armoires en bois sont combinées avec la couleur du sol. L'image s'avère être réduite, sans tas inutiles.

Le sol est pavé de mosaïques en béton. Le mélange de maçonnerie crée un jeu de formes. Cette technique égaye la pièce grise, y ajoute de l'élégance. L'alternance de maçonnerie ordonnée avec un agencement chaotique de fragments ne crée pas de dissonance. Ceci est réalisé en utilisant un matériau de la même couleur.

Cet étage résistera même à la charge la plus critique, car il est proche du périphérique des rues. La chaussée sera combinée avec un revêtement mural rugueux. Il est important de comprendre qu'un tel plancher sera toujours froid, car la pierre ne conduit pas bien la chaleur. Ce garage est parfait pour ranger une voiture, mais il ne sera pas facile d'y travailler par temps froid.

Le plancher de la planche convient aux connaisseurs de texture de matériau naturel. Les panneaux créent la finition parfaite. C'est un plaisir de travailler à l'intérieur car il est rempli de lumière. Ce garage est plus approprié pour l'atelier d'appareils. Les panneaux sont vernis, ce qui protège non seulement la surface, mais lui donne également un bel éclat.

Le plancher en bois conserve l’odeur naturelle du bois. Comme vous pouvez le constater, la connexion des panneaux de bois est presque transparente. Les planches sont placées parallèlement les unes aux autres. La géométrie de la pièce n'est pas perturbée et, du fait de cette disposition des bûches, elle est visuellement rallongée. Cette option est parfaite pour un petit garage.

La particularité de cet intérieur est son riche sol en époxy. Grâce à la technologie de pose et aux caractéristiques du revêtement, le sol acquiert un éclat et une solidité du verre.

La couleur des murs lors de la construction d'un sol aussi lumineux doit être claire. La peinture blanche devient une excellente solution. Lorsque vous réfléchissez un revêtement délicat sur la surface du sol, la lumière illumine la pièce.

Comment faire le sol parfait pour le garage, voir la vidéo suivante.