Comment manipuler les planches de manière à ne pas pourrir - aperçu des principales options

Malgré tous ses mérites indéniables, le bois présente un inconvénient majeur: sa faible résistance à la pourriture et aux parasites, en particulier si les conditions d’exploitation ne sont pas les plus favorables. Bien sûr, certaines races résistent à l'humidité, mais elles sont peu nombreuses et le coût de telles options est beaucoup plus élevé. Par conséquent, le traitement des planches contre la pourriture est une question d'actualité et importante, et notre article y sera consacré.

Sur la photo: la protection du bois est une étape importante de tout flux de travail avec ce matériau.

Quels facteurs doivent être pris en compte lors du choix d'une option spécifique

Si vous ne savez pas comment traiter le matériau, plusieurs critères sont nécessaires pour déterminer la solution:

C'est important! Si le traitement des éléments est difficile, voire impossible, il est préférable d’acheter un matériau ayant subi des processus spéciaux en usine et présentant une résistance accrue aux effets néfastes.

Le panneau de pin traité thermiquement convient parfaitement aux saunas, car il ne craint pas les changements de température et d’humidité.

Vue d'ensemble des principales options

Nous allons parler des méthodes de travail les plus populaires et les plus efficaces, chacune d’elles ayant ses avantages et ses inconvénients. Par conséquent, vous devez toujours choisir une solution spécifique.

Manières folkloriques

Ce sont les options les plus simples, qui peuvent néanmoins fournir une protection de qualité suffisante, parfois même être plus efficaces que des formulations spéciales.

Nous parlerons des solutions les plus utilisées:

  • De nos jours, une variante telle que le développement de l'huile moteur est très répandue, le processus est très simple ici: on prend l'huile, qui se confond avec la voiture lors de son remplacement, et le pinceau avec lequel cette composition est appliquée sur le bois. Bien sûr, l’apparence d’une telle finition n’est pas très attrayante, mais l’efficacité est assez élevée. L'essentiel - avant de traiter les planches de moisissures et de champignons, vous devez les nettoyer de la saleté;

Le traitement des panneaux avec de l'huile usée est logique là où la fiabilité est plus importante que l'apparence

  • Lorsqu'une question est posée, de nombreuses personnes considèrent que les planches ne pourrissent pas. Si elles sont situées dans le sol, elles choisissent l'option avec du bitume chaud. Bien que cette méthode soit semée d'embûches, vous devez faire fondre la résine et l'étaler sur un arbre, mais le résultat sera excellent: la surface sera complètement recouverte et l'humidité ne pourra pas la pénétrer. Une option plus moderne sont les mastics pour le bois, ils sont plus chers, mais la fiabilité est beaucoup plus élevée;

Afin de ne pas vous brûler, vous devez tout faire avec soin

  • Une autre option que de traiter les planches de moisissures et de champignons est un mélange de propolis et d’huile végétale. La composition est préparée en mélangeant trois parties d’huile et une partie de propolis. La solution obtenue est appliquée à la surface avec une éponge. Le travail peut être répété plusieurs fois pour assurer une pénétration profonde dans le matériau. L'avantage de cette solution est une excellente protection contre les impacts négatifs, le traitement doit être répété périodiquement;
  • Il y a une vingtaine d'années, la question du traitement d'un panneau dans la rue était le plus souvent résolue avec du sulfate de cuivre. Il peut être acheté sous forme finie ou en poudre, que l'on dilue avec de l'eau indépendamment. L'application est très simple: avec un pinceau, la composition est absorbée rapidement et protège parfaitement le matériau de nombreuses influences;

Sulfate de cuivre - solution économique, mais de très grande qualité

  • Parfois, il y a déjà des moisissures à la surface et il n'y a aucune possibilité de remplacer les articles endommagés. Dans ce cas, l'une des options éprouvées peut vous aider: utilisez du verre liquide, que vous pouvez acheter dans n'importe quel magasin de bricolage. Cette composition se distingue par le fait qu’elle ferme de manière fiable la surface de l’humidité et obstrue tous les centres de moisissure à l’intérieur, l’empêchant de se propager davantage.

Le verre liquide constitue un puissant obstacle aux impacts négatifs.

Solutions clé en main

De nos jours, un grand nombre de compositions variées pour la protection des éléments en bois sont représentées sur le marché, les compositions peuvent être conçues pour des objectifs spécifiques et peuvent être universelles, nous recommandons la deuxième option. Dans ce cas, vous n'avez pas à réfléchir à la façon de traiter les planches à partir du dendroctone, après avoir déjà appliqué un antiseptique.

En ce qui concerne les principales options, vous pouvez expliquer ce qui suit:

  • Compositions hydrosolubles - l'option la plus moderne et la plus sûre, qui présente un très haut niveau de sécurité, aucune odeur désagréable et de bonnes performances. Ils conviennent à une grande variété de surfaces, mais sont indésirables pour les éléments exposés à une humidité constante;

Il est important de choisir la composition en fonction du type de construction, car il existe des options pour l'extérieur et l'intérieur.

  • Les compositions à base organique se distinguent par le fait qu'elles ne se dissolvent pas dans l'eau et ne créent pas de couche imperméable à la surface. Ils ne peuvent être appliqués que sur des matériaux complètement secs, le principal domaine d'utilisation étant les travaux extérieurs.

Nous allons maintenant voir comment les planches sont traitées avec un antiseptique, le processus est simple, mais il est nécessaire de connaître ses caractéristiques principales:

  • La surface doit être nettoyée de la saleté et de la poussière. Il est également important que le bois soit sec. Pour le travail en extérieur, il convient donc de choisir une période de temps chaud et stable sans précipitations;
  • L'instruction, qui est sur l'emballage avec la composition, est nécessaire pour étudier avant de commencer le travail. Vous y apprendrez les précautions de base lors de l’application de la solution et vous en comprendrez toutes les caractéristiques, car il est parfois nécessaire de diluer la composition;
  • Si le revêtement de sol ou d'autres éléments à partir desquels des structures sont érigées sont usinés, le travail est effectué avant l'installation de manière à ce que toutes les surfaces soient imbibées;
  • Il est important d’assurer une répartition qualitative de la composition sur la surface. Il est donc recommandé d’utiliser un pinceau dont le poil pénètre dans toutes les irrégularités du bois. Parfois, il est judicieux d’appliquer la méthode de trempage lorsque la planche est abaissée dans le réservoir afin que l’imprégnation soit encore améliorée.

Les planches de chêne massif ont également besoin de protection, bien que ce matériau résiste beaucoup mieux aux effets négatifs que d’autres.

C'est important! N'achetez que les produits dotés de certificats de qualité et de sécurité, car on trouve souvent des contrefaçons sur le marché.

Conclusion

Le traitement de la carte augmentera sa durée de vie presque de temps en temps, alors ne négligez pas ce processus et menez-le régulièrement. La vidéo dans cet article vous expliquera plus en détail certaines nuances importantes et les montrera clairement.

Le mieux pour gérer le bois de pourrir

Le bois est l’un des matériaux les plus utilisés dans la construction et la fabrication de meubles. Et pour pouvoir servir le plus longtemps possible, il a besoin de soins appropriés. De nombreux facteurs ont un effet néfaste sur le bois et le rendent inutilisable, détériorant les qualités externes du matériau ou détruisant sa structure interne. Par conséquent, il est important de savoir quoi et à partir de quoi traiter l’arbre afin qu’il soit utilisé aussi longtemps que possible.

Ce qui cause la carie

Sans traitement avec des substances spéciales, presque toutes les espèces d'arbres se décomposent, car elles contiennent un certain niveau d'humidité, ce qui crée toutes les conditions pour l'apparition et la reproduction de champignons.

Par conséquent, en exploitant l’arbre des espèces les plus chères, on ne peut pas être sûr qu’à terme, avec son intégrité, tout sera aussi bon que lors de l’achat.

La raison de la pourriture de l'arbre est que ce matériau est en soi un terrain fertile pour un grand nombre d'espèces de champignons. Leur risque est particulièrement élevé si l’arbre est toujours en contact permanent avec de l’eau ou de l’humidité.

Comment ne pas laisser le bois pourrir

Pour empêcher le bois de pourrir:

  • protégez-le contre le mouillage à long terme, car pour un tel matériau, il est particulièrement important non seulement de ne pas être mouillé, mais également de sécher complètement après l'avoir mouillé. Si l'arbre est constamment dans l'eau, il sera difficile d'éviter l'exposition aux champignons;
  • il est préférable d'utiliser une chambre de séchage du bois. Le séchage de ce matériau est une opération obligatoire de son ennoblissement. Parmi tous les types de séchage du bois, c'est le séchage en chambre qui est le plus efficace en termes de protection contre la pourriture, c'est-à-dire l'élimination de l'humidité du bois à l'aide d'un équipement de traitement thermique (chambres de séchage équipées de systèmes de ventilation, de mouillage et de chauffage).
Vous devez comprendre comment la pourriture menace votre maison en bois, votre pont, vos meubles, etc. Trois types principaux de pourriture affectent ce type de matériau:
  • brun: peut causer le fendillement et l'effritement du bois. Si vous n'arrêtez pas le processus de dégradation dans le temps, le matériau commencera à s'effriter et à perdre la capacité de supporter n'importe quel poids; Lorsqu'il est frotté entre les doigts, le bois atteint de pourriture brune se transforme en poussière
  • doux: apparaît à un niveau d'humidité élevé dans la pièce où se trouve un produit en bois, il est moins commun que d'autres espèces;
  • blanc: rend le bois mou, léger, lâche, fibreux. Lorsque frotté entre les doigts, le bois teint en blanc laisse des fibres
Tous les types de pourriture mentionnés ci-dessus peuvent contribuer à l’endommagement structurel du bois et à sa biodégradation.

Classification du bois par résistance à la pourriture et à l'imprégnabilité

Afin de ne pas déranger pendant longtemps la protection des maisons en bois, des bateaux ou des objets intérieurs en bois, il est important de choisir le bon matériau, car ils exploitent différents types d’arbres dont le niveau de résistance à la pourriture et même l’imprégnation par les moyens de protection sont différents.

Pour la résistance aux essences de bois en décomposition

Selon ce critère, les espèces d'arbres sont classées dans l'une des 4 classes principales:

  1. Les plus résistants aux effets de la pourriture: pin, frêne, chêne.
  2. Résistant moyen: hêtre, tels représentants du genre Sosnovyh, comme l'épinette, le cèdre, le mélèze, le sapin.
  3. Faible résistance: bouleau, orme, charme, érable.
  4. Races qui ne résistent pas à la pourriture: tilleul, aulne, tremble.

Pour l'imprégnation de moyens de protection d'essences de bois

En ce qui concerne la capacité du bois à absorber des substances, avec l'aide de laquelle il est possible de protéger le matériau de la pourriture, cette classification comprend les 3 classes suivantes:

  1. Matériaux qui s'imprègnent facilement: pin, bouleau, hêtre.
  2. Matières premières à saturation modérée: cèdre, mélèze d'Europe, charme, chêne, érable, tilleul, tremble, aulne.
  3. Difficile à pénétrer: épinette, mélèze de Sibérie, sapin, frêne, orme.

Classification du bois

Les substances utilisées dans le but de conférer au matériau une résistance aux champignons peuvent être classées en fonction de la nature de l'action, de la solubilité et de la lixiviabilité.

Equipement de protection du bois en fonction de la nature de l'action

  1. Substances antiseptiques: silicofluorure d'ammonium, pâte PAF-KSDB.
  2. Substances qui ralentissent l'inflammation et la combustion (retardateurs de flamme): revêtement OFP-9.
  3. Exposition combinée (protéger contre la pourriture et le feu): préparation de FBS.

Produits de préservation du bois pour la solubilité

  1. Ceux qui se dissolvent dans l'eau: le médicament BS-13.
  2. Substances dissoutes dans des solvants légers de nature organique (alcools, hydrocarbures, cétones, dérivés halogénés des hydrocarbures, etc.): la préparation CATGSH, les préparations de naphténate de cuivre.
  3. Soluble dans les huiles et les produits pétroliers lourds (différents types de carburant, lubrifiants, matières premières, moyen isolant): huile de schiste.

Equipement de protection du bois en fonction du degré et des conditions de lessivage

  1. Substances faciles à éliminer: le médicament BS-13.
  2. Élué: pâte PAF-KL, pâte PAF-KSDB.
  3. Lavable lentement: pentachlorophénolate de sodium, la préparation PBS.
  4. Non lavable: huile anthracénique.

Recommandations, en fonction des conditions de fonctionnement

Afin de déterminer correctement le meilleur moyen de protéger un arbre, vous devez savoir pourquoi et dans quelles conditions les produits fabriqués à partir de ce matériau seront utilisés.

Les produits sont situés à l'intérieur et ne sont pas exposés aux conditions météorologiques et à l'humidité.

Pour protéger les objets en bois qui ne sont pas menacés par l'humidité, vous pouvez utiliser les méthodes traditionnelles de prévention des champignons:

  • un mélange de propolis et d'huile de tournesol dans un rapport de 1: 3. Appliquer avec une éponge douce sur du bois sec, débarrassé de la poussière;
  • solution de sulfate de cuivre. Il faut bien les mélanger, les mouiller avec un chiffon ou une éponge et les faire tremper dans du bois sec et propre. Après imprégnation, le produit en bois doit être bien séché à l'air libre, de manière à ce qu'il soit à l'abri du soleil. Pour sécher le bois traité, il faudra une semaine à un mois.
Vidéo: comment utiliser du sulfate de cuivre pour imprégner du bois

Les produits sont à l'intérieur et ne sont pas exposés aux intempéries (en particulier la pluie), mais de l'humidité peut se produire

Pour protéger de tels produits, il est préférable d’utiliser des antiseptiques légers solubles dans l’eau, car il n’ya pas de contact permanent avec l’humidité et qu’il n’est donc pas nécessaire d’utiliser des médicaments très résistants à l’eau, toxiques et susceptibles de nuire à la santé de personnes qui se trouvent constamment à proximité. produits du bois imprégnés ou revêtus de tels agents protecteurs.

Les produits hors contact avec le sol, utilisés en dehors des locaux, sont soumis à des expositions périodiques aux précipitations.

Dans ce cas, il est préférable d'utiliser des moyens d'action combinés, destinés à être utilisés à l'extérieur et préparés sur une base non aqueuse. Ils ne coûtent pas très cher et, en même temps, protègent parfaitement l’arbre de la pourriture, qui apparaît sous l’effet des précipitations naturelles.

Les produits sont constamment en contact avec le sol ou l’eau douce, c.-à-d. mouiller constamment

La situation est quelque peu différente avec les haies, les poteaux et autres produits constamment en contact avec le sol, c’est-à-dire qu’ils sont souvent mouillés et n’ont pas le temps de se dessécher. Dans de tels cas, il est préférable d'utiliser des produits contenant des résines lourdes: ils créent un film protecteur très fort et pénètrent profondément dans la surface du bois.

Contact constant avec de l'eau salée

L’eau de mer a un effet plus négatif sur le bois que l’eau de rivière ordinaire. Il est donc préférable d’utiliser des agents non lavables qui se dissolvent dans les huiles ou les produits pétroliers lourds pour assurer l’intégrité du matériau pendant son séjour en eau salée.

Remèdes de moisissure

L'arbre peut également être affecté par des facteurs destructeurs d'origine biologique, parmi lesquels la moisissure. Cela peut apparaître en raison d'une humidité et d'une chaleur élevées dans la pièce, d'une mauvaise ventilation et des pluies d'été. Il est très difficile de se débarrasser de ces «maux», il est donc préférable de prévenir leur apparition.

Vidéo: comment traiter le bois des moisissures

Fonds du feu

La plus grande attention doit être accordée à la résistance aux flammes des produits du bois, l’une des caractéristiques de ce matériau étant son allumage rapide. Afin de protéger la maison ou tout autre structure ou objet en bois des incendies, il est préférable d’utiliser des ignifugeants - des imprégnations à base de solutions aqueuses de sels et de tensioactifs. Le traitement par de tels moyens peut être effectué à toutes les étapes du fonctionnement.

Ainsi, même avant d'utiliser le bois, il est nécessaire de le traiter avec des antiseptiques - des substances qui empêchent la pourriture du matériau, puis des ignifugeants, afin que le bois ne soit pas sensible au feu. Enfin, si nécessaire, il est nécessaire de traiter un produit en bois avec des imprégnations qui repoussent l’eau et empêchent sa structure de pénétrer sans nuire en même temps à l’élimination de l’excès d’humidité pendant le séchage.

Vidéo: comment faire une imprégnation au feu de bois à la maison

En ce qui concerne l'huile moteur - vous pensiez apparemment au développement. Omettant la beauté de la langue russe, le principal inconvénient est son odeur, même après une longue période, de sorte qu'elle ne convient pas aux bâtiments résidentiels. Bien sûr, il n'y aura pas de fontaine.

Mais si nous parlons, par exemple, de la charpente en bois de la clôture, du sous-champ brut de la remise, etc., du point de vue de la durabilité, il est préférable de ne pas trouver de matériau pour traiter le bois contre la pourriture et autres influences atmosphériques. (Le squelette porteur de la clôture est traité par un entraînement, 9 années se sont écoulées et aucune trace de destruction. Et l'odeur est très pâle.) Est-ce la créosote, seule l'odeur est beaucoup plus forte et il est préférable de ne pas l'utiliser à côté de l'habitation.

Que peut-on transformer en planches pour les lits de pourriture


L'approche moderne propose de planifier les lits à partir de planches en combinaison avec l'aménagement paysager de l'ensemble de la parcelle de jardin. Il est important de savoir comment traiter les planches des lits afin de les protéger des champignons et des bactéries. Cela est nécessaire pour obtenir non seulement une apparence soignée et soignée, mais également une culture écologiquement propre.

Box après traitement avant installation

Besoin de traitement

Le bois est considéré comme un excellent matériau pour les clôtures en bois sur les lits, car il présente un certain nombre de caractéristiques positives:

  • praticité d'utilisation;
  • facilité de montage et d'installation;
  • opération ergonomique;
  • respect de l'environnement, ce qui a un effet positif sur les plantes, créant un microclimat favorable;
  • la capacité d'accélérer le processus de maturation des cultures de jardin;
  • possibilité de croissance sur un substrat de sol approprié, puisque le lit peut être rempli de tout type de sol;
  • commodité pour le soin des plantes;
  • lits d'attractivité externe.

Mais ces structures ont des inconvénients, notamment:

  • susceptibilité à la pourriture et infestation par des ravageurs;
  • dépendance des propriétés vis-à-vis de l'humidité, modifications des propriétés physiques et mécaniques;
  • l'influence des facteurs atmosphériques conduisant au gonflement, au retrait, au gauchissement et à la fissuration.

Boîte avant antiseptique

Par conséquent, pour augmenter la durée de vie, il est nécessaire d'utiliser des traitements spéciaux avec des dommages minimaux pour la santé. Des mesures visant à protéger le bois de ses conditions destructrices doivent être prises lors de la construction des lits. Sachant comment traiter les planches, vous pouvez obtenir les lits originaux qui décoreront la parcelle de jardin pendant longtemps.

Remèdes populaires pour le traitement

Un avantage important des remèdes populaires par rapport aux mélanges synthétiques est leur prix, qui est beaucoup plus bas.

Sur le plan écologique, ces fonds sont considérés comme inoffensifs et hypoallergéniques, ce qui est important pour la santé humaine.

Il existe plusieurs moyens efficaces de protéger les bâtiments en bois de la pourriture:

  1. Un mélange de propolis et d'huile de tournesol.
  2. Solution de sulfate de cuivre.
  3. Mastic bitumineux.
  4. Traitement thermique.
  5. Rôtissage

Un mélange de propolis et d'huile de tournesol

Cet outil est fait à la main. Pour la cuisson, il faudra de l'huile et de la propolis dans un rapport de 3: 1. Les composants doivent être mélangés et, en prenant une éponge douce, placés sur une surface propre et sèche du matériau. Il est important de faire tremper la composition du bois. La méthode est la plus efficace, car elle protège parfaitement le matériau contre les bactéries et les champignons. Lors du choix, il est nécessaire de prendre en compte les inconvénients: le bois imprégné s'enflamme facilement.

Solution de sulfate de cuivre

Il y a quelques années, la question du traitement des panneaux pour les lits de jardin était plus souvent résolue avec du sulfate de cuivre. Cette composition vous permet de vous débarrasser de la pourriture et de tous les insectes gênants. Sa popularité est due à son prix abordable, car il est vendu dans tous les magasins de matériel. En outre, l'outil n'est pas inflammable et volatile. Il est utilisé sous la forme d'une solution aqueuse (5-10%), qui peut être faite à la main.

Sulfate de cuivre dans l'emballage

Le taux de consommation varie entre 40 et 80 grammes pour 1 m2 de surface. La solution est capable de pénétrer dans le bois jusqu'à un maximum de 2 cm et se lave facilement. Ils peuvent systématiquement traiter les conceptions à partir d'un arbre. L'inconvénient de l'utilisation du sulfate de cuivre est son insécurité. Lorsqu'il est chauffé, il libère des composés toxiques pouvant nuire à la santé humaine.

Mastic bitumineux

Avec son aide, vous pouvez protéger le revêtement contre l'action écrasante de l'eau, de la poussière, de la saleté, ainsi que pour améliorer l'apparence. Si vous recouvrez périodiquement du mastic de structures en bois, la durée de vie du matériau traité avec cet outil augmentera considérablement.

Avant de commencer les travaux, il est préférable de s’assurer que la surface est propre, sans traces de vernis, de peinture. Ensuite, appliquez une fine couche de mastic, cela réduira le temps de séchage et augmentera la qualité du revêtement. En fonction de la tâche, vous devrez peut-être appliquer jusqu'à 3 couches. Après la procédure, la surface traitée peut être polie avec un chiffon.

Traitement thermique

Cette méthode est considérée comme classique et implique le traitement de structures utilisant de la vapeur sèche. Absolument, tout le champignon ne peut être éliminé qu'en effectuant une stérilisation complète du matériau. Cela est possible lorsque le matériau est chauffé dans toute son épaisseur jusqu'à des températures de 30 degrés Celsius, conditions essentielles pour les bactéries. Pour ce faire, il suffit de le réchauffer à une température de 71 degrés Celsius pendant 2 à 4 heures. Pour mettre en œuvre cette procédure, vous devez disposer d'une chambre de séchage spéciale.

Rôtissage

Cette méthode vous permet de protéger l’arbre et de le rendre approprié à l’utilisation de clôtures en bois pour les lits sans l’utilisation d’un antiseptique. Le traitement consiste à brûler du bois à l'aide d'un brûleur à gaz.

La procédure prend jusqu'à 10 minutes, après quoi le matériau doit être immergé dans de l'eau. Après cela, retirez, rincez bien et nettoyez du carbone avec une brosse métallique spéciale. Après cette opération, l’arbre n’aura plus peur de l’eau, des micro-organismes nuisibles, des insectes et même du feu.

Méthode finlandaise

Il est possible d'augmenter la résistance du bois aux effets nocifs de l'humidité, des parasites et de la pourriture en utilisant la méthode finlandaise. Faites vos propres mains. Pour cela, vous devez prendre les composants suivants:

  • 1,6 kg de chaux;
  • 800 g de farine;
  • 400 g de sel;
  • 1,5 kg de vitriol;
  • 10 litres d'eau.
  1. Combinez la farine et l'eau froide pour obtenir une consistance épaisse, puis combinez la composition obtenue avec le reste des composants.
  2. Chauffer la pâte préparée à feu doux, bien mélanger et laisser refroidir légèrement.
  3. Traiter la surface chaude du bois en solution.
  4. Après avoir été absorbé et complètement séché, maintenez une autre couche. Le degré de protection est régi par l'épaisseur des couches appliquées, ce qui garantit la suppression de toutes sortes d'influences pouvant détruire le bois.

Ce traitement protégera la carte pendant 15 ans. Mais il convient de noter que lorsqu’il est chauffé, le sulfate de cuivre émet des substances dangereuses. Par conséquent, il est conseillé d’appliquer les lits prévus exclusivement pour la reproduction des fleurs. Sinon, les légumes cultivés à proximité de structures en bois traitées avec cette composition peuvent causer des problèmes de fonctionnement du système digestif lorsqu'ils sont consommés par l'homme.

Résineux Résineux

Les planches peuvent être traitées à l'aide de résines de conifères, communément appelées sève, car elles empêchent les agents pathogènes de pénétrer dans le bois. En outre, la substance naturelle est caractérisée par des propriétés bactéricides et antiseptiques. Méthode éprouvée par le temps. Cette substance miraculeuse a été transformée en bois par nos ancêtres.

La sève de cèdre, la résine de pin, l’épicéa, le mélèze et le sapin occupent une place prépondérante. Mais les inconvénients sont acides et collants. Sur le bois ne peut pas être appliqué vernis, peinture, ainsi que pour effectuer le ponçage.

L'option idéale serait d'appliquer une telle composition sur les parties souterraines des structures.

Antiseptiques pour le traitement

Un bon complément pour protéger les parois en bois de la pourriture dans le sol - des antiseptiques qui protègent la surface du matériau contre les fissures, empêchent la formation de moisissure et arrêtent les processus de décomposition déjà commencés Cependant, ils ne changent pas la structure de l'arbre et son motif de texture. Mais tous les antiseptiques ne sont pas totalement inoffensifs pour l'environnement et dangereux pour les personnes.

Il est important pour un traitement approprié de choisir le bon antiseptique. Il existe trois principaux types d'antiseptiques.

Substances solubles dans l'eau

Une des méthodes les plus simples de bois antiseptique. À l'aide de compositions à base de composants hydrosolubles, la surface du bois est nettoyée de la saleté, de la poussière et de divers mortiers. La procédure peut être répétée 2 fois avec une pause de 2 à 4 heures pour sécher. Ensuite, le bois traité doit sécher pendant au moins 12 heures pour éviter toute déformation et fissure.

Formulations d'huile

Ces antiseptiques sont des huiles de type techniques. Utilisé dans les zones très humides. Ils protègent parfaitement les planches pour les lits, mais sont des agents toxiques. En outre, cette imprégnation augmente l'inflammabilité et dégage une odeur persistante et désagréable qui dure longtemps.

La plupart des jardiniers choisissent ces composés, car ils ne sont pas lavés à l'eau et ont un effet antiseptique. La meilleure option serait de les utiliser pour les plantations florales.

Antiseptiques combinés

Ces composés sont en mesure de protéger efficacement les clôtures en bois pour les plantations contre les champignons, les parasites, les moisissures et de les protéger contre les incendies. Pour traiter le bois avec antiseptique était vraiment de haute qualité, il devrait être appliqué en 2-3 couches. Lorsque vous décidez comment traiter les planches pour les lits surélevés, vous devez choisir cet antiseptique, qui est la méthode la plus sûre de protection des planches.

Le traitement avec des mélanges antiseptiques requiert une attention extrême et une technologie claire au cours du processus d'application. L'exactitude et le respect de toutes les conditions d'utilisation spécifiées dans les instructions garantissent une durée de vie allant jusqu'à dix ans. Vous ne devriez pas économiser sur l'antiseptique pour des lits de planches, afin de ne pas compromettre la santé de la personne qui profitera d'une récolte riche et délicieuse.

Les antiseptiques de haute qualité sont toxiques pour les champignons et totalement inoffensifs pour l'homme.

En conclusion

Le choix des moyens de protection des planches pour lits reste pour son utilisateur. La qualité de la protection obtenue de l’arbre lors de l’application de remèdes populaires peut être inférieure à celle de compositions plus coûteuses en usine. De tels composés peuvent à la fois protéger le bois des effets d’humidité élevée et des insectes, ainsi que prévenir son vieillissement prématuré. Ils prolongent considérablement sa durée de vie.

Agent anti-carie

Mais ces fonds peuvent contenir des substances toxiques qui entrent dans les légumes, puis dans leurs fruits, ce qui entraînera un empoisonnement du corps humain.

Imprégnation du bois - agent de protection efficace contre l'humidité et la décomposition

Par: Anastasia Isakova · Publié le 29/05/2017 · Mis à jour le 15/05/2018

Le bois est un matériau à la mode, pratique, écologique, mais plutôt problématique. Si vous ne produisez pas un prétraitement de haute qualité, sa durée de vie sera insignifiante. Pour éviter la destruction de la structure du bois, il est nécessaire de prendre un certain nombre de mesures pour le protéger. L'imprégnation d'un arbre à partir d'humidité et de pourriture est le plus souvent utilisée. Il faut également faire attention à la sécurité incendie et aux effets des insectes. Ce sera discuté.

Arguments sur la nécessité de protéger le matériau

Avant de traiter un arbre, afin de ne pas être pourri, il est nécessaire de connaître les nuances qui confèrent à la matière un état illiquide. Le principal provocateur de la pourriture est un champignon qui détruit inlassablement le bois. Le champignon domestique est considéré comme le plus insidieux. Il est capable de détruire même la surface traitée.

Pour reconnaître l'apparition d'un champignon, il est nécessaire de prêter attention à ces facteurs:

  • matériau ramollissant;
  • formation de microfissures;
  • changement de couleur naturelle;
  • destruction de la structure d'origine.

Les conditions idéales pour l’émergence et la propagation de champignons nuisibles sont les suivantes:

  • conditions climatiques (gel, exposition constante à l'humidité, précipitations, lumière directe du soleil);
  • contact direct avec la terre.

Avec un traitement approprié du bois provenant de pourriture et d'humidité, il est possible de prolonger sa durée de vie de trois décennies. Bien que, selon le degré d’influence des facteurs négatifs, cette période puisse évoluer dans un sens positif ou négatif. Protéger l'arbre peut être une variété de moyens. La plus courante est l’imprégnation du bois par l’humidité et la pourriture.

Les antiseptiques sont fabriqués à partir de composants chimiques. Leur variété est excellente sur le marché de la construction. Chaque produit a des propriétés différentes, vous devez donc être avisé et choisir les bons pour la transformation du bois.

Types de produits de protection du bois

Les consommateurs qui choisissent des liquides pour protéger le bois de l'humidité et de la pourriture font attention à sa grande efficacité. Mais à part cela, la substance ne doit pas être nocive pour la santé humaine. Le plus souvent, les solutions qui affectent le timing de la durabilité du bois et sont capables de le protéger des facteurs négatifs sont assez dangereuses.

Il est absolument nécessaire d'ignorer les composés contenant des composés d'étain et de zinc. Ce sont les produits chimiques les plus toxiques. Voyons de plus près comment traiter le bois pour le protéger.

Imprégnation décorative

La protection du bois contre la pourriture et l'eau est la tâche principale de l'imprégnation résistante à l'humidité. Le matériau traité par une telle composition est utilisé pour la construction de bains, clôtures, sous-sols, gazebos, etc. Ils sont utilisés à la fois individuellement et en combinaison avec des bio-apprêts. Dernier besoin de traiter le tableau avant de peindre.

L’essence de l’imprégnation réside dans sa profonde pénétration dans la structure de l’arbre et dans le blocage de ses pores. Lors du traitement de la solution de bois est limitée à la pénétration d'humidité dans la structure de l'arbre. Mais à part cela, l'imprégnation peint des produits en bois et donne ainsi à leur apparence une noblesse.

Imprégnation décorative pour protéger l'arbre de la pourriture et de l'eau pénètre trop lentement dans le bois. Vous pouvez également noter que le prix est considérable.

Produit à base d'huile

Pour couvrir les planches, afin de ne pas pourrir, avec un agent à base d'huile est nécessaire lors de l'utilisation de leurs travaux extérieurs. La protection de la planche contre la pourriture est assurée par la formation d'un film après l'application du produit sur la surface. De plus, le film formé sur le bois imprégné dans la solution ne permet pas à l'eau d'être absorbée et empêche par conséquent le champignon de pénétrer dans la structure de l'arbre.

L'inconvénient de cet outil réside dans le fait que le film se forme à la surface et que, pour protéger le champignon qui vit déjà à l'intérieur de l'impact sur l'arbre, il n'en est pas capable. La composition liquide de l'imprégnation est presque non toxique, elles recouvrent donc les éléments en bois des maisons où vivent les gens.

Imprégnation à base d'eau

On utilise également pour protéger l'arbre de l'imprégnation par l'humidité, qui est bien diluée dans l'eau. Il est absolument sans danger, il ne dégage aucune odeur nauséabonde et sèche rapidement. L'imprégnation, soluble dans l'eau, est utilisée pour prévenir la pourriture du bois et la pénétration du champignon. Malgré cela, cette composition n’est pas recommandée pour une utilisation dans des locaux très humides. Par exemple, lors de la construction d'un bain, d'un sauna ou d'une cave.

Les composants de telles solutions sont l'acide borique, le chlorure de zinc et le fluorure de sodium. Ils conviennent mieux au bois, utilisé dans la préparation de meubles, la fabrication d’ouvertures de portes, de pentes de fenêtres ou de cadres.

Moyens sur une base volatile

Traiter un arbre de la carie peut être fait avec des produits qui ont une substance facilement volatile. La fabrication de formulations est basée sur l'addition d'une substance spécifique à des compositions colorantes, telles qu'un solvant. Les moyens de ce type ne sont pas capables de pénétrer profondément dans la structure de l'arbre, mais créent en même temps un film dont la résistance est assez élevée.

En raison de la volatilité de la composition, il est préférable d'utiliser pour les travaux extérieurs, mais peut être utilisé pour le traitement interne du bois dans les locaux. Les inconvénients des agents volatils incluent le temps de séchage long des matériaux d'imprégnation.

Vêtements de protection pour travailler avec des antiseptiques

Avant de traiter un arbre de l'humidité, il convient de prendre des mesures de précaution. Lorsque vous travaillez avec une imprégnation volatile, vous devez porter un masque de protection ou un appareil respiratoire.

Lunettes de protection du type fermé flexibles résistant aux produits chimiques

Respirateur RPG-67 avec filtres FFP3

Gants en caoutchouc MBS KShchS solutions jusqu'à 80% de leggings

Comment protéger l'arbre avec des moyens improvisés

Protéger un arbre ne peut pas seulement des moyens modernes. Depuis les temps anciens, les recettes sont venues à nous, comment protéger le bois de la pourriture à l'aide des outils disponibles. Traiter le bois contre la pourriture par des méthodes traditionnelles permet également une protection des matériaux de qualité assez élevée. De nombreuses options efficaces sont venues à notre époque:

  • Trempage des structures en bois avec de la colle de menuiserie (silicate) imprégnée de panneaux et d'autres matériaux.
  • Prétraitement de certaines parties de la maison, laissant le sol et le sol lui-même avec une solution de bichromate de potassium avec de l'acide sulfurique. Proportions un à un.
  • Vous pouvez faire une solution de vinaigre avec du soda. Travaillez plus facilement avec le pulvérisateur.
  • Très bien protège les panneaux de l'humidité et de la pierre bleue pourrissante. La meilleure option consiste à utiliser une solution à 1%.
  • La résine est le moyen le plus ancien et le plus efficace de protéger le bois de l'humidité et de la pourriture. Il est chauffé et recouvert d'éléments de structures en bois, qui sont le plus souvent en contact avec le sol.
  • Il est également traité avec une solution obtenue en mélangeant de l'acide borique, du sel et de l'eau dans un rapport de 10 litres d'eau pour 1 partie d'acide borique et 20 parties de sel. Le traitement avec cette solution est effectué plusieurs fois.

C'est important! Il convient de rappeler que tous les remèdes populaires susmentionnés peuvent être utilisés pour traiter du bois non contaminé.

Sur la vidéo: comment protéger une maison en bois contre la pourriture, l'humidité et le feu.

Méthodes modernes de traitement du bois en décomposition

La protection contre l'humidité à l'aide de méthodes modernes est réalisée selon deux variantes: le processus de conservation et le traitement aux antiseptiques. Avec la méthode de conservation du bois, le processus dure longtemps. Au cours de son parcours, la solution imprègne et corrode les zones touchées. Dans ce cas, la carte est placée dans un conteneur avec une solution et trempe pendant un certain temps.

Vous pouvez passer une imprégnation par diffusion ou autoclave, qui est faite uniquement en usine.

L'imprégnation antiseptique implique le traitement, qui est effectué en appliquant une substance spéciale sur le bois. Pour ce faire, utilisez un pinceau, un rouleau ou un aérosol. Avant de tremper, la planche est préparée. En fonction du but recherché, appliquez l’imprégnation qui convient à cette fonction.

Par exemple, le white spirit est assez facilement éliminé de la surface. Il est donc déconseillé de l'utiliser dans les pièces très humides ou très humides. La question se pose: comment protéger le bois dans ce cas? Les hydrofuges sont les mieux adaptés.

Règles de traitement

L'imprégnation des cartes de traitement ne cause pas beaucoup de difficulté. Cependant, plusieurs règles doivent être strictement suivies pour atteindre le résultat souhaité et conserver leur propre santé:

  1. Veillez à protéger tous les points vulnérables du corps humain qui seront en contact direct avec la solution (mains: yeux, système respiratoire).
  2. Avant de traiter un arbre pour qu'il ne pourrisse pas, il est nécessaire de le préparer au travail: enlevez-le de la poussière, de la graisse ou de la peinture appliquée précédemment.
  3. Le conseil est soigneusement traité à l'aide d'une brosse à poils métalliques.
  4. Il est préférable de laver la surface avec des détergents.
  5. Il est également important de bien laisser sécher le bois.
  6. Avant de faire tremper le bois, lisez attentivement les instructions d'utilisation sur l'emballage.
  7. Il est recommandé de commencer par les extrémités de la planche, les coupes et les sections déjà endommagées.
  8. Dans le cas où il est nécessaire d'appliquer l'agent en plusieurs couches, il est nécessaire de laisser le temps de sécher complètement la couche précédente. Habituellement, ce temps est de 2-3 heures.

Nous augmentons la résistance au feu

Protéger le bois de l’humidité et de la dégradation n’est pas l’ensemble des travaux à effectuer avant de l’utiliser. L'un des points faibles des structures en bois est leur inflammabilité rapide. Par conséquent, nous sommes attentifs aux solutions qui peuvent augmenter légèrement le degré de résistance au feu du bois, appelé ignifugeant. Cela est particulièrement vrai dans les bâtiments résidentiels.

L'essence des retardateurs de flamme est que, sous l'influence de la température élevée, ils forment un film capable de retarder l'inflammation du bois pendant un certain temps.

À l'aide de traitements supplémentaires contre les effets de tous les facteurs négatifs, il est possible d'augmenter considérablement le degré de fiabilité d'une structure en bois. Le mieux est de traiter, décider les consommateurs en fonction des préférences et des conditions individuelles.

Aperçu des moyens de protéger le bois de l'humidité, du feu, des insectes et de la pourriture

Le bois est un matériau doux mais résistant, apprécié par beaucoup pour la construction de maisons dans les chalets d’été. Même si le bâtiment est construit en briques ou en béton mousse, des bûches, des bûches, des lattes ou des planches sont utilisés pour la construction de bains, garages, tonnelles et vérandas. Ne pas se passer d'un décor en bois: puits, bancs, balançoire, ponts. Les clôtures et les clôtures sont également en bois. Pour éviter la destruction rapide du matériau, une protection efficace du bois contre les facteurs externes est nécessaire: humidité excessive, incendie et parasites.

Comment économiser le bois de l'humidité?

Si la teneur en humidité du matériau dépasse 15%, la structure du bois commence à se décomposer: gonfler, se délaminer, puis se rétrécir. En conséquence, les produits changent de forme, des fissures et des trous apparaissent. Presque tous les éléments en bois sont influencés par une forte humidité, à l'exception peut-être du sisal et du rotin, car ils proviennent des tropiques.

L'expérience a montré que l'eau ne pénètre pas dans les pores de la barre traitée avec une composition hydrofuge, alors qu'elle est rapidement absorbée par du bois non protégé.

Il existe des solutions spéciales qui aident à protéger le bois de l'humidité. Ils sont divisés en deux groupes:

Le premier groupe constitue une barrière plus fiable contre la pénétration de liquide dans l’arborescence. Le processus de traitement avec les compositions du deuxième groupe avec le temps doit être répété. Considérez deux produits qui résistent à une humidité élevée.

Aidol Langzeit-Lasur est un composé infiltrant de viscosité moyenne, excellent pour recouvrir les murs des maisons, les meubles de jardin, les balustrades de balcon et de terrasse, les clôtures. Azure est si sûr qu'il peut couvrir les jouets et les bâtiments des enfants. Il a beaucoup de nuances décoratives: gris argenté, teck, ébène, chêne foncé.

Si Aidol Langzeit-Lasur est traité avec du bois de conifères, il doit être apprêté initialement. Cette règle s'applique également aux produits endommagés par des champignons ou des moisissures.

Le sauna Belinka Interier contient des résines acryliques, de l'eau et des additifs. C'est un azur incolore, idéal pour le traitement du bois dans les bains ou les saunas. Deux couches de mortier sont appliquées au rouleau, au pinceau ou au pistolet.

Le sauna Belinka Interier ne masque pas la texture naturelle du bois, mais le rend seulement plus soyeux et brillant. Banque d'azur 2,5 litres d'une valeur de 950-1000 roubles

Moyens de se protéger contre la pourriture

Les changements de température, les précipitations et le rayonnement solaire entraînent une dégradation prématurée du bois. Les premiers signes de décomposition sont la moisissure. Des foyers plus grands indiquent que le matériel ne peut plus être sauvegardé. Si des produits du bois ou des bâtiments subissent des perturbations atmosphériques, une humidité élevée due aux précipitations et à la condensation, il ne sera pas superflu de procéder à des travaux d’entretien qui protégeront le bois de la pourriture.

Les meilleurs auxiliaires dans ce secteur sont les antiseptiques, qui sont des pâtes ou des solutions liquides. Certains d'entre eux sont universels, c'est-à-dire qu'ils protègent le matériau non seulement des champignons moisis, mais aussi des coléoptères. Des exemples de telles formulations sont deux remèdes populaires.

PINOTEX IMPRA est utilisé pour le traitement de surfaces en bois qui ne font pas l'objet d'une décoration supplémentaire. Ce sont généralement des poutres, des élingues de toit, des parties de la latte, c’est-à-dire des parties cachées des bâtiments. L'imprégnation a une couleur verte. La présence de moisissure, de bleu, de champignons et de pourriture est exclue sur le bois qu’elle recouvre.

Antiseptique Pinotex Impra est mis en vente dans des contenants de grande capacité. Le prix de l'outil: 3 l - 1100 roubles, 10 l - 3350 roubles

Senezh Ecobio est utilisé à la fois comme revêtement indépendant et comme apprêt pour laque ou la peinture. 2-3 couches du produit protègent le bois de la pourriture pendant 30 ans.

Si la surface en bois a été initialement traitée avec un vernis, une peinture, un vernis ou tout autre agent hydrofuge, SENEG ECOBIO est inutile.

Retardateurs de flamme - Protection incendie fiable

Pour protéger le bois des incendies, il existe des solutions ignifugeantes. Pour les bâtiments résidentiels, ils sont obligatoires. Sous l'effet de la flamme, la substance avec laquelle le bois est imprégné se transforme en un film mince capable d'empêcher la flamme pendant un certain temps. Les revêtements ont un aspect différent:

Un échantillon ignifuge - NEOMID 530, imprégné pour extérieur et intérieur. Durée de vie garantie - 7 ans. Il protège de manière fiable les murs en bois, les plafonds, les blocs de portes et fenêtres et les cloisons du feu. La composition du retardateur de flamme ne change pas la structure du bois. Au-dessus de la solution ignifuge peuvent être appliqués des vernis, des peintures, des apprêts.

Il convient de garder à l’esprit que lors de l’application du retardateur de flamme NEOMID 530, il y a un léger virage du matériau, en fonction du type de bois, il est donc recommandé d’essayer avant de commencer les travaux

Pyrylax est un bio-pyrène qui protège le bois contre l'inflammation et localise les incendies. Le préfixe bio signifie que l’outil constitue également une barrière contre l’apparition de moisissures et d’insectes. Le mortier assure une protection efficace à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment, sans danger pour la manipulation des bâtiments destinés à la volaille et au bétail.

Pyrylax à usage externe n'est pas emporté par les précipitations pendant 13-15 ans. À l'intérieur, il offre une protection pendant 25 ans.

Insectes - aucune chance!

Les minuscules coléoptères peuvent transformer en poussière les meubles en bois, les murs et les plafonds des maisons. Les scarabées, les barbes et les charançons, ainsi que leurs larves, détruisent lentement mais sûrement le matériau de construction brut. Seule la protection du bois contre les insectes nuisibles permettra de sauver la situation.

Il est beaucoup plus facile et moins coûteux de prendre des mesures préventives que de remplacer les grumes et les poutres endommagées. Des solutions insecticides expulseront les insectes déjà établis des abris et bloqueront le chemin pour les débutants. Vous pouvez utiliser des remèdes traditionnels - une solution de goudron dans de la térébenthine, du chlorophos, de la paraffine ou un mélange de kérosène et d’acide phénique. Mais des formulations plus efficaces pour un traitement professionnel.

Aqua-vernis Bor imprègne la surface du bois en le protégeant de toute manifestation négative de l'extérieur, y compris des coléoptères. Ils sont recouverts de blocs de fenêtres et de portes, de plinthes, d’escaliers, de balustrades, de clôtures, de murs en bois de maisons. L'imprégnation transparente ne déforme pas la texture du bois, change seulement sa couleur pour obtenir le rendu souhaité. Le vernis peut être dilué avec de l'eau, mais son pourcentage ne doit pas dépasser 10%.

Le nombre de couches appliquées par Aqua-vernis dépend de l'emplacement des éléments en bois: il n'y en a que deux dans la pièce, pas moins de trois à l'extérieur.

Tonotex antiseptique sert à la fois à protéger les surfaces en bois et à la décoration. Sa composition met en valeur la texture du bois sans en altérer les propriétés. Le gamma de différentes nuances permet de donner au bois ordinaire la couleur d’une des essences précieuses.

Tonotex fait référence à des formulations universelles utilisées pour traiter le bois sur le territoire du chalet d’été: elle protégera à la fois des problèmes atmosphériques et des menaces biologiques.

Protection intégrale des bâtiments résidentiels

Si nous comparons une maison de campagne construite au milieu du siècle dernier et un chalet moderne, nous pouvons remarquer une grande différence. Cela concerne l'aspect du bois. Les vieilles maisons n’ont presque plus de protection supplémentaire. Après quelques années, les bûches sont devenues poreuses, grises, couvertes de fissures et de petits trous. Maintenant, grâce au traitement intégré de toutes les pièces et structures en bois, l'apparence des maisons ne change pas avec le temps.

Les supermarchés du bâtiment offrent une large gamme de structures de protection pour le bois: production nationale disponible et production étrangère plus chère

Diverses imprégnations, solutions, émaux, vernis et peintures contiennent des substances qui protègent le bois contre les insectes, l'usure rapide et la pourriture. En utilisant des composés protecteurs dans la construction de la maison, vous pouvez la rendre vraiment imprenable, fiable et sûre.

De quoi faire tremper l'arbre pour qu'il ne soit pas pourri

Le bois est l'un des matériaux de construction les plus répandus dans le monde. Il est largement utilisé à la fois pour la construction de bâtiments et pour la décoration intérieure, en raison de sa résistance, de sa durabilité et de ses excellentes caractéristiques esthétiques. S'agissant d'un matériau naturel, il est biodégradable sous l'action de l'humidité et des micro-organismes. Il est donc important de prévenir le processus de putréfaction. Comment et comment traite-t-on le bois en décomposition?

Causes de décomposition

Le principal ennemi du bois est un champignon qui le fait pourrir. Une "infection" peut survenir à la suite d'un stockage et d'un transport incorrects. La reproduction active de microorganismes provoque tout un ensemble de facteurs associés:

  1. Humidité élevée - jusqu'à 90%.
  2. Stagnation de l'oxygène.
  3. Exposition à l'humidité.
  4. La température baisse et gèle.
  5. Contact prolongé avec le sol.
Champignon sur bois

Prévenir la décomposition du bois

Pour prévenir la formation de moisissure, même avant le début des travaux, de nombreuses mesures préventives sont nécessaires. Étant donné que la teneur en humidité de l’arbre après l’abattage change de saison en saison, il convient de le sécher dans des conditions naturelles pendant au moins un an.

Il existe un certain nombre de méthodes pour prévenir les processus de biodégradation et les effets négatifs de l'humidité:

  1. Étanchéité.
  2. Coloration de formulations spéciales.
  3. Toit étanche.
  4. Barrière thermique et anti-vapeur.

Les fondations pour la construction en bois doivent toujours être situées au-dessus du sol, il est également nécessaire d’équiper le système de drainage et la zone aveugle. Un jardin près d'une maison avec de grands arbres est une mauvaise idée, car ils empêcheront le séchage naturel.

Pour prévenir les processus de putréfaction, il faut également inspecter la maison chaque année. S'il y a des signes de moisissure, le matériau doit être échantillonné pour déterminer son humidité et sa densité.

Les mesures préventives sont importantes car le bois affecté par les champignons réduit de nombreux indicateurs physiques: il devient 30 fois moins dur, 3 fois moins dense. Tout cela conduit à un biais des ouvertures de fenêtres, au mouvement des murs, au relâchement de la structure.

Si la biodégradation a commencé, elle peut être maîtrisée à l'aide d'outils spéciaux, à la fois pour le magasin et pour le folklore.

Antiseptiques

Si la moisissure est déjà apparue, il est possible d'empêcher sa propagation à l'aide d'agents antiseptiques. Ils inhibent la reproduction sur les surfaces en bois des microorganismes responsables de la pourriture.

Aujourd'hui, le magasin a généralement un choix d'antiseptiques

Lors du choix d'un produit spécifique, il convient de prêter attention aux indicateurs tels que les dommages potentiels pour l'homme et les animaux, les propriétés anticorrosion et l'impact sur la qualité du bois.

Tous les antiseptiques sont divisés en 3 groupes:

  1. Produits solubles dans l'eau.
  2. Grasse.
  3. Pâteux.

Dans une catégorie spéciale émettent des fonds, solubles exclusivement dans des substances organiques.

Antiseptiques solubles dans l'eau

L'imprégnation la plus courante est le fluorure de sodium. Sa popularité est due à un ensemble d'avantages significatifs:

  • haute efficacité;
  • bonne pénétration;
  • pas d'odeur désagréable.

BBK-3 est une solution de borax et d'acide borique. Il est relativement sûr pour les humains et les animaux et possède également un excellent pouvoir de pénétration.

Le GR-48 est un médicament à base de pentachlorophénol. Il protège les panneaux non seulement des effets négatifs de l'humidité et de la biodégradation, mais également du bleu.

Souvent utilisé signifie dans la composition duquel il y a plusieurs ingrédients actifs - par exemple, les HHC à base de chrome et de chlorure de zinc. Cependant, cette imprégnation présente 2 inconvénients importants: la toxicité et la possibilité de teindre le bois.

Antiseptiques gras et pâteux

Les antiseptiques huileux sont considérés comme les plus puissants du genre. Ils sont utilisés pour protéger les murs en bois contre les effets négatifs de l'humidité et du sol. Toutefois, l’imprégnation à l’huile présente deux inconvénients graves: une odeur désagréable et la possibilité de peindre le bois dans une couleur brun foncé.

Les antiseptiques pâteux se composent de trois composants principaux:

  1. Antiseptique soluble dans l'eau.
  2. Remplisseur.
  3. Argile ou bitume comme un lien.

Les antiseptiques organiquement solubles sont des agents comme les PL contenant du pentachlorophénol et des produits pétroliers. Cependant, en raison de leur haute toxicité, ils sont rarement utilisés.

L'utilisation d'antiseptiques organiquement solubles est justifiée pour le traitement du bois lorsqu'il est exposé à l'humidité afin d'éviter le dessèchement. En utilisant ces outils, vous devez prendre soin de la protection individuelle: gants et appareil respiratoire.

Comment appliquer l'imprégnation du bois

Afin de traiter la composition antiseptique de l'arbre, en utilisant différentes méthodes. Le moyen le plus efficace consiste à immerger le matériau dans le bain avec la substance active. Le seul inconvénient de la méthode est son coût élevé.

La deuxième méthode est l'imprégnation à l'aide d'autoclaves. Cette méthode repose sur les effets de la pression élevée, ce qui contribue à l'absorption profonde de la composition dans le matériau.

Des pâtes spéciales sont souvent appliquées sur les planches - elles ont un bon pouvoir de pénétration et protègent efficacement le matériau du champignon. Les antiseptiques sont souvent appliqués à l'aide de rouleaux, de brosses ou simplement pulvérisés à partir d'un vaporisateur.

Application d'un antiseptique avec une brosse et un spray

Il est toujours nécessaire d'appliquer le composé sur une surface sèche qui n'a pas été recouverte de vernis ou d'émail, car dans ce cas, l'agent ne peut pas être absorbé.

Remèdes populaires pour l'imprégnation

Si le processus de putréfaction n'a pas eu le temps de se développer fortement, les remèdes traditionnels aideront à prévenir la destruction ultérieure de l'arbre:

  1. Colle de silicate.
  2. Soda et vinaigre.
  3. Solution de bichromate de potassium.
  4. Sulfate de cuivre.
  5. La résine.
  6. Sel et acide borique.

Le moyen le plus simple consiste à utiliser de la colle au silicate. Il est nécessaire de le diluer avec de l'eau et d'appliquer la solution résultante dans les zones où une biodégradation est observée. Il est également possible de traiter les zones de décomposition avec du soda et de saupoudrer le vinaigre d'un vaporisateur.

Le bichromate de potassium est utilisé en mélangeant dans des proportions égales avec de l'acide sulfurique. La composition résultante doit être traitée non seulement sur les panneaux de la rue, mais également sur 50 cm de la couche de sol.

Le sulfate de cuivre est un autre remède efficace pour la prévention de la pourriture du bois. Pour préparer la composition, prenez 100 g de substance dans 10 litres d’eau.

Pour le traitement externe, vous pouvez utiliser la résine, ainsi qu'un mélange de 1 kg de sel et de 50 g d'acide borique, qui sont agités dans 5 litres d'eau bouillante. Cette composition doit être appliquée plusieurs fois sur le bois, en attendant quelques heures, afin que l'agent ait le temps d'être absorbé.

La finition

La méthode finlandaise est un moyen spécial de traiter le bois pour le protéger de l'humidité et de la pourriture. Vous aurez besoin d'un ensemble d'ingrédients:

Une telle composition repose sur le matériau pendant très longtemps, sans rinçage à l'eau. Malgré la sécurité de la méthode, il est recommandé de l’utiliser uniquement pour le traitement de protection du bois destiné aux clôtures et aux toits.

Après le séchage de la première couche, il est nécessaire de traiter à nouveau le matériau. Si la composition est refroidie à ce moment-là, il faudra la réchauffer à nouveau.