Comment attacher un bois en bois au mur de béton, brique, bloc de gaz, bois et cloison sèche?

Dans quels cas il est nécessaire de fixer une barre de bois au mur? Lors du montage de diverses structures au mur, il est nécessaire de prendre en compte les propriétés de la structure, les pièces et les méthodes de fixation. Il est souvent nécessaire de fixer au mur tout élément de l’intérieur, des meubles, des appareils ménagers et électroniques. Pour installer une porte en bois, procéder à un réaménagement, réaliser la doublure de la maison ou simplement installer la visière au-dessus de la porte d'entrée d'une maison privée, vous devez installer une poutre en bois. Si vous souhaitez réaliser une extension de type porche en bois pour une maison de campagne, vous devez fixer une poutre en bois au mur.

Vous devez d’abord déterminer de quel mur il s’agit, en bois ou en brique, en béton ou en placoplâtre, afin de choisir la bonne méthode et les détails des fixations.

Aujourd'hui, dans n'importe quel magasin de votre choix, sera présentée une large gamme de fixations. Toutes les personnes ne seront pas en mesure de faire le bon choix par elles-mêmes sans être empêtrées dans leur mission.

Comment attacher une poutre en bois à un mur en béton?

Après avoir préparé le bois et percé des trous pour la fixation, vous pouvez procéder à la préparation du mur sur lequel la structure sera montée.

  1. D'abord, percez un trou. Nous aurons besoin d’un foret hélicoïdal en alliages durs, d’un foret à pointe pointue ou à revêtement diamant.
  2. Pour préserver la durée de vie de la perceuse, refroidissez-la régulièrement dans l'eau pour éviter toute surchauffe.
  3. Préparez ensuite un liège en bois, plongez-le dans de la colle, mais pas à base d'eau, afin que le bois ne gonfle pas.
  4. Vous pouvez également vous brancher. Pour ce faire, prenez une feuille de plomb, coupez une bande adaptée au trou et tournez-la dans un tube.
  5. Ensuite, un clou va le percer et tordre la vis.

Vous pouvez également utiliser un monolithe à partir d'une solution d'albâtre ou de gypse.

Prenez le fil de cuivre et vissez-le sur la vis en forme de spirale, puis remplissez le trou avec la solution préparée et enduisez-le du fil sur la vis. Sans ralentir une seconde, afin d’éviter le dessèchement de la solution, nous enfonçons la vis dans le trou à la profondeur requise. Retirez le surplus de solution sans attendre la congélation. Après 10 minutes, retirez la vis pour l'empêcher de se dessécher avec le coulis. Lorsque le liège devient un monolithe avec un mur, vous pouvez procéder à la fixation de la poutre.

Bien qu’il s’agisse de béton, de brique ou de mortier, les boulons d’ancrage sont les mieux adaptés. Ils assureront la force de l'attachement.

Comment attacher une poutre en bois à un mur de briques?

Si vous devez travailler avec un mur de briques, utilisez uniquement une perceuse. Percer avec précaution et lentement, en douceur, sans se desserrer, afin d'éviter le fendillement et la dispersion des briques. Si vous frappez le béton, il est préférable d'utiliser une perceuse avec une fonction de perforation, cela vous aidera à l'écraser. Il arrive souvent de tomber dans une brique creuse. Comment être ici? Il est préférable d’utiliser un goujon qui se courbe en un nœud lorsqu’on tourne. Vissez-le soigneusement dans le trou foré pour ne pas casser ses pièces.

Il est préférable de visser les vis dans le béton en utilisant des goujons en plastique durable. La cheville est posée entre le béton et la vis. Auparavant, il peut également être enduit de colle.

Les ancres, qui, contrairement aux clous et aux vis, peuvent supporter toutes les charges, seront également parfaites pour fixer une poutre en bois à un mur de briques.

Comment attacher une poutre en bois au mur du bloc de gaz?

Avant de commencer à fixer une poutre en bois au bloc de gaz, vous devez considérer que le béton cellulaire est un matériau facilement traité, car il est assez mou. Par conséquent, la charge de bois joue ici un rôle très important.

S'il s'agit d'un petit bois de faible poids, vous pouvez utiliser des boulons ou des vis. Les boulons en forme de coin seront plus appropriés car ils sont fermement insérés dans le matériau. Vis également appropriée ayant un filetage sur toute la longueur.

Pour monter des structures plus lourdes, des étagères ou des armoires, vous avez besoin de chevilles métalliques ou en plastique.

Pour attacher des matériaux volumineux, il est préférable d’utiliser des chevilles en nylon au centre de l’objet. Les matériaux creux peuvent être accrochés sur les bords.

Lors de la connexion avec une surface en béton gazeux, il est nécessaire de prendre en compte le fait que des pièces en métal, en interaction avec l'unité, peuvent être détruites. Alors consultez des experts, ils vous inviteront à utiliser les fixations éprouvées.

Comment attacher une poutre en bois à un mur en bois?

Dans ce cas, la méthode de fixation perforée est courante à la fois dans la toiture et dans l'industrie du meuble. Les éléments perforés sont fixés avec des clous, des vis ou des vis.

Des plaques perforées relient des pièces dans le même plan, par exemple lors du montage d'un toit. Il existe également des angles de largeur différente pour renforcer et relier la structure. Pour les éléments auxiliaires de faible poids, une bande de montage appropriée.

Les clous sont la méthode la plus courante pour la fixation des structures en bois. Les ongles liquides sont souvent utilisés dans la vie quotidienne, le montage et la construction de meubles. L'utilisation de clous semblera un moyen très simple, mais il ne faut pas oublier la technique du clouage. Si vous utilisez un boulon avec un gadget à la fin, vous pouvez facilement enfoncer un clou dans n'importe quel endroit difficile à atteindre. Calculez à l'avance la longueur de clou dont vous avez besoin. Pour une connexion plus solide des planches, les clous se chevauchent. Un bois trop sec fera craquer l'ongle plus rapidement. Si le bois a une densité trop élevée, maintenez le clou avec la pince au milieu afin qu’il ne se plie pas. Pour les gros clous, vous pouvez pré-percer un trou qui sera déjà le sien. Faire un petit trou de forage.

Comment attacher une poutre en bois au mur de plaques de plâtre?

À l'aide de cloisons sèches, vous pouvez créer différents modèles de surfaces relativement plates. En même temps, il est assez fragile, il sera donc problématique de fixer une poutre en bois sur sa surface. L'utilisation de clous et de vis conventionnels ne mènera pas au résultat souhaité. Même des objets légers peuvent être arrachés, en prenant une vis avec eux et en laissant un trou.

Pour la force de fixation, avant de commencer l'installation de plaques de gypse, posez une barre en bois dans des endroits où, à l'avenir, un renforcement est requis. Ainsi, la charge sera sur le bois lui-même, de sorte que la fixation puisse se faire avec la même vis. Mais lors de l'installation, il n'est souvent pas toujours prévu quelle sera la charge dans tel ou tel endroit.

Pour les cloisons sèches, il existe des appareils spéciaux. En fonction de la charge sur la poutre, choisissez le type de fixation.

Lorsque vous utilisez un ancrage en nylon ou en métal, commencez par le visser avec un tournevis dans la cloison sèche, puis fixez-le avec une vis autotaraudeuse. Mais cette méthode est la plus faible, car il n’ya pas de fixation au verso.

Pour une fixation plus solide, il est préférable d’utiliser une ancre en métal déroulante. Pour ce faire, insérez l’ancre pliée dans le trou. Utilisez un tournevis pour serrer l'ancre, elle se repliera en se fixant dans une feuille de gypse.

Pour fixer le bois à l'aide d'une cheville en plastique universelle, vous devez suivre les étapes suivantes:

  • percer un trou de diamètre approprié;
  • insérez le goujon dans le trou;
  • nous fixons l'objet dont nous avons besoin avec une vis;
  • dans le même temps, la cheville est enroulée dans un nœud, assurant ainsi la fixation du côté opposé.

Le montage le plus fiable testé par le temps

Lors de la fixation d'un bois sur un mur en béton, bien sûr, l'ancrage le plus sûr sera la fixation à l'aide d'une ancre.

La fixation fiable des bois en bois est connue depuis longtemps, alors que même le concept n’était pas une «installation rapide» ni un «perforateur», les vis auto-taraudeuses et les goujons n’étaient pas encore inventés. Un trou de boulon a été pratiqué dans le mur de briques, de blocs ou dans le plafond en béton armé. Une grosse tige de bois a été martelée dans le trou graissé avec du ciment. Un clou a été enfoncé dans cette tige à travers une barre de bois. Bien que notre choix ait maintenant été assorti d'éléments de fixation et d'éléments divers, de machines et d'équipements modernes, cette méthode de fixation, bien que rigide, est toujours courante. Il convient d’utiliser cette méthode à faible charge sur le bois.

Une méthode plus douce consiste à utiliser des supports en forme de U pour le profil de cloison sèche. Une différence positive est le temps d'installation court. Mais la monture n'a pas une rigidité suffisante. Si vous heurtez violemment une poutre en bois, le corset se pliera et la surface de la structure sera brisée.

Comment attacher une barre à un mur de béton

Comment attacher un bois en bois au mur de béton, brique, bloc de gaz, bois et cloison sèche?

Dans quels cas il est nécessaire de fixer une barre de bois au mur? Lors du montage de diverses structures au mur, il est nécessaire de prendre en compte les propriétés de la structure, les pièces et les méthodes de fixation. Il est souvent nécessaire de fixer au mur tout élément de l’intérieur, des meubles, des appareils ménagers et électroniques. Pour installer une porte en bois, procéder à un réaménagement, réaliser la doublure de la maison ou simplement installer la visière au-dessus de la porte d'entrée d'une maison privée, vous devez installer une poutre en bois. Si vous souhaitez réaliser une extension de type porche en bois pour une maison de campagne, vous devez fixer une poutre en bois au mur.

Vous devez d’abord déterminer de quel mur il s’agit, en bois ou en brique, en béton ou en placoplâtre, afin de choisir la bonne méthode et les détails des fixations.

Aujourd'hui, dans n'importe quel magasin de votre choix, sera présentée une large gamme de fixations. Toutes les personnes ne seront pas en mesure de faire le bon choix par elles-mêmes sans être empêtrées dans leur mission.

Comment attacher une poutre en bois à un mur en béton?

Après avoir préparé le bois et percé des trous pour la fixation, vous pouvez procéder à la préparation du mur sur lequel la structure sera montée.

  1. D'abord, percez un trou. Nous aurons besoin d’un foret hélicoïdal en alliages durs, d’un foret à pointe pointue ou à revêtement diamant.
  2. Pour préserver la durée de vie de la perceuse, refroidissez-la régulièrement dans l'eau pour éviter toute surchauffe.
  3. Préparez ensuite un liège en bois, plongez-le dans de la colle, mais pas à base d'eau, afin que le bois ne gonfle pas.
  4. Vous pouvez également vous brancher. Pour ce faire, prenez une feuille de plomb, coupez une bande adaptée au trou et tournez-la dans un tube.
  5. Ensuite, un clou va le percer et tordre la vis.

Vous pouvez également utiliser un monolithe à partir d'une solution d'albâtre ou de gypse.

Prenez le fil de cuivre et vissez-le sur la vis en forme de spirale, puis remplissez le trou avec la solution préparée et enduisez-le du fil sur la vis. Sans ralentir une seconde, afin d’éviter le dessèchement de la solution, nous enfonçons la vis dans le trou à la profondeur requise. Retirez le surplus de solution sans attendre la congélation. Après 10 minutes, retirez la vis pour l'empêcher de se dessécher avec le coulis. Lorsque le liège devient un monolithe avec un mur, vous pouvez procéder à la fixation de la poutre.

Bien qu’il s’agisse de béton, de brique ou de mortier, les boulons d’ancrage sont les mieux adaptés. Ils assureront la force de l'attachement.

Comment attacher une poutre en bois à un mur de briques?

Si vous devez travailler avec un mur de briques, utilisez uniquement une perceuse. Percer avec précaution et lentement, en douceur, sans se desserrer, afin d'éviter le fendillement et la dispersion des briques. Si vous frappez le béton, il est préférable d'utiliser une perceuse avec une fonction de perforation, cela vous aidera à l'écraser. Il arrive souvent de tomber dans une brique creuse. Comment être ici? Il est préférable d’utiliser un goujon qui se courbe en un nœud lorsqu’on tourne. Vissez-le soigneusement dans le trou foré pour ne pas casser ses pièces.

Il est préférable de visser les vis dans le béton en utilisant des goujons en plastique durable. La cheville est posée entre le béton et la vis. Auparavant, il peut également être enduit de colle.

Les ancres, qui, contrairement aux clous et aux vis, peuvent supporter toutes les charges, seront également parfaites pour fixer une poutre en bois à un mur de briques.

Comment attacher une poutre en bois au mur du bloc de gaz?

Avant de commencer à fixer une poutre en bois au bloc de gaz, vous devez considérer que le béton cellulaire est un matériau facilement traité, car il est assez mou. Par conséquent, la charge de bois joue ici un rôle très important.

S'il s'agit d'un petit bois de faible poids, vous pouvez utiliser des boulons ou des vis. Les boulons en forme de coin seront plus appropriés car ils sont fermement insérés dans le matériau. Vis également appropriée ayant un filetage sur toute la longueur.

Pour monter des structures plus lourdes, des étagères ou des armoires, vous avez besoin de chevilles métalliques ou en plastique.

Pour attacher des matériaux volumineux, il est préférable d’utiliser des chevilles en nylon au centre de l’objet. Les matériaux creux peuvent être accrochés sur les bords.

Lors de la connexion avec une surface en béton gazeux, il est nécessaire de prendre en compte le fait que des pièces en métal, en interaction avec l'unité, peuvent être détruites. Alors consultez des experts, ils vous inviteront à utiliser les fixations éprouvées.

Comment attacher une poutre en bois à un mur en bois?

Dans ce cas, la méthode de fixation perforée est courante à la fois dans la toiture et dans l'industrie du meuble. Les éléments perforés sont fixés avec des clous, des vis ou des vis.

Des plaques perforées relient des pièces dans le même plan, par exemple lors du montage d'un toit. Il existe également des angles de largeur différente pour renforcer et relier la structure. Pour les éléments auxiliaires de faible poids, une bande de montage appropriée.

Les clous sont la méthode la plus courante pour la fixation des structures en bois. Les ongles liquides sont souvent utilisés dans la vie quotidienne, le montage et la construction de meubles. L'utilisation de clous semblera un moyen très simple, mais il ne faut pas oublier la technique du clouage. Si vous utilisez un boulon avec un gadget à la fin, vous pouvez facilement enfoncer un clou dans n'importe quel endroit difficile à atteindre. Calculez à l'avance la longueur de clou dont vous avez besoin. Pour une connexion plus solide des planches, les clous se chevauchent. Un bois trop sec fera craquer l'ongle plus rapidement. Si le bois a une densité trop élevée, maintenez le clou avec la pince au milieu afin qu’il ne se plie pas. Pour les gros clous, vous pouvez pré-percer un trou qui sera déjà le sien. Faire un petit trou de forage.

Comment attacher une poutre en bois au mur de plaques de plâtre?

À l'aide de cloisons sèches, vous pouvez créer différents modèles de surfaces relativement plates. En même temps, il est assez fragile, il sera donc problématique de fixer une poutre en bois sur sa surface. L'utilisation de clous et de vis conventionnels ne mènera pas au résultat souhaité. Même des objets légers peuvent être arrachés, en prenant une vis avec eux et en laissant un trou.

Pour la force de fixation, avant de commencer l'installation de plaques de gypse, posez une barre en bois dans des endroits où, à l'avenir, un renforcement est requis. Ainsi, la charge sera sur le bois lui-même, de sorte que la fixation puisse se faire avec la même vis. Mais lors de l'installation, il n'est souvent pas toujours prévu quelle sera la charge dans tel ou tel endroit.

Pour les cloisons sèches, il existe des appareils spéciaux. En fonction de la charge sur la poutre, choisissez le type de fixation.

Lorsque vous utilisez un ancrage en nylon ou en métal, commencez par le visser avec un tournevis dans la cloison sèche, puis fixez-le avec une vis autotaraudeuse. Mais cette méthode est la plus faible, car il n’ya pas de fixation au verso.

Pour une fixation plus solide, il est préférable d’utiliser une ancre en métal déroulante. Pour ce faire, insérez l’ancre pliée dans le trou. Utilisez un tournevis pour serrer l'ancre, elle se repliera en se fixant dans une feuille de gypse.

Pour fixer le bois à l'aide d'une cheville en plastique universelle, vous devez suivre les étapes suivantes:

  • percer un trou de diamètre approprié;
  • insérez le goujon dans le trou;
  • nous fixons l'objet dont nous avons besoin avec une vis;
  • dans le même temps, la cheville est enroulée dans un nœud, assurant ainsi la fixation du côté opposé.

Le montage le plus fiable testé par le temps

Lors de la fixation d'un bois sur un mur en béton, bien sûr, l'ancrage le plus sûr sera la fixation à l'aide d'une ancre.

La fixation fiable des bois en bois est connue depuis longtemps, alors que même le concept n’était pas une «installation rapide» ni un «perforateur», les vis auto-taraudeuses et les goujons n’étaient pas encore inventés. Un trou de boulon a été pratiqué dans le mur de briques, de blocs ou dans le plafond en béton armé. Une grosse tige de bois a été martelée dans le trou graissé avec du ciment. Un clou a été enfoncé dans cette tige à travers une barre de bois. Bien que notre choix ait maintenant été assorti d'éléments de fixation et d'éléments divers, de machines et d'équipements modernes, cette méthode de fixation, bien que rigide, est toujours courante. Il convient d’utiliser cette méthode à faible charge sur le bois.

Une méthode plus douce consiste à utiliser des supports en forme de U pour le profil de cloison sèche. Une différence positive est le temps d'installation court. Mais la monture n'a pas une rigidité suffisante. Si vous heurtez violemment une poutre en bois, le corset se pliera et la surface de la structure sera brisée.

Comment fixer le bois au mur?

La fixation du bois au mur est présente dans le processus de construction d'une maison de campagne ou d'une maison privée. La technologie d'installation est relativement simple et comprend plusieurs étapes.

Schémas de la fixation d'une barre à un mur.

La fixation du bois se produit à une certaine distance entre eux. La distance entre les fixations est fonction de la section du bois et, par conséquent, de la qualité de la surface du mur.

Ainsi, si les paramètres du bois sont 4 × 5 cm ou 5 × 6, il est fixé tous les 80 cm.En même temps, cet élément n’est installé qu’après que vous ayez décidé de l’endroit où vous allez lisser la surface du mur. L'économie d'espace libre lors de la finition est également un facteur important dans le choix de la section transversale du bois.

Lors de l'installation, n'oubliez pas de prendre en compte les irrégularités, la rugosité et les autres déformations du mur. Dans ce cas, vous devez choisir des fixations de construction de hauteur stricte afin de masquer tous les défauts. Si, dans la maison où vous êtes en train de travailler le placage, la surface est en bois, il est nécessaire de traiter soigneusement le bois avec de l’huile antiseptique ou de séchage pour éviter les moisissures et éviter que l’arbre ne subisse les effets néfastes des insectes.

Il existe 2 méthodes de fixation du cadre: souple et dure. Chacun d'eux a ses propres particularités de travail.

De quoi avez-vous besoin pour fixer le bois aux murs?

Vous aurez besoin des appareils et du matériel suivants:

Outils pour travailler avec un bar.

Technologie de fixation: méthode douce

Cette méthode est appliquée à l'aide de supports en forme de U. La méthode présente à la fois des avantages et des inconvénients. Le principal avantage de la fixation souple sur le mur de la poutre est la rapidité du travail; le moins est le manque de fiabilité de la fixation du cadre. La structure peut s'effondrer avec le temps.

Parmi les autres faiblesses, on note la fragilité du bois: le cadre peut être facilement ruiné en le frappant accidentellement. Par conséquent, il est utile de réfléchir avant de décider de faire ce travail. Cependant, il existe toujours une solution: si les éléments sont empilés pour finir les murs de panneaux en plastique, les déformations ne sont généralement pas observées. Il faut tenir compte du fait que les panneaux des panneaux à cadre en bois sont perpendiculaires aux panneaux de l'élément lui-même. Sur la partie inférieure du mur, la pose de la barre a lieu plus souvent que dans la partie supérieure. En règle générale, le bois est fixé au mur à une hauteur maximale de 1,5 m tous les 0,4 m.Au dessus de cette marque, la distance est plus longue et peut aller de 0,6 à 0,7 m.

Ce travail peut être effectué indépendamment. L'installation du cadre ne nécessite pas de compétences particulières dans le domaine de la construction, il est important de suivre strictement les instructions.

Caractéristiques du montage à la dure

Le schéma de fixation de la poutre en utilisant la méthode douce à l’aide de crochets.

Cette méthode est utilisée depuis longtemps et a fait ses preuves du meilleur côté. Pour fixer le bois au mur, vous devez commencer avec les éléments suivants:

La méthode se distingue par sa fiabilité, sa durabilité et la durabilité de la structure.

Les experts conseillent de fixer la fixation au mur exactement à la dure, car la déformation du cadre ne pose plus aucun problème.

Dans le processus, un boulon est utilisé - un dispositif pour faire des trous. Vous devez percer un trou pour installer les fixations. Peu importe, un mur de béton ou de brique - cet outil vous aidera à faire face à la tâche.

Insérez une côtelette en bois dans le trou formé (enfoncez-la dans le trou). De plus, dans la côtelette, il est nécessaire de enfoncer un clou dans un shabashka ou un bar.

Cette méthode est utilisée plus souvent que la méthode douce des attaches. Cependant, malgré la garantie et la qualité du travail, il a un inconvénient majeur - le temps. Le processus de revêtement mural vous prend beaucoup de temps et d'efforts, ce qui manque tellement à l'homme moderne.

Installation de bricolage: instructions étape par étape

Schémas de la fixation rigide de la barre.

La première chose que vous devez faire le balisage, qui servira de base à la création du projet. Ceci est fait pour que vous puissiez déterminer le niveau de la surface des murs.

Ensuite, vous devez mesurer les marches des éléments de fixation. La distance dans ce cas varie jusqu'à 60 cm (la distance minimale est de 30 cm). Il détermine la qualité du bois et son épaisseur.

La prochaine étape est le cerclage. Pour ce faire, posez les éléments strictement le long du contour du mur à niveler. Si vous souhaitez aligner un mur, il est nécessaire de fixer le bois aux murs situés perpendiculairement. Lors de l'installation, l'application de garnitures n'est pas requise.

Tout d'abord, il est recommandé de faire un petit trou dans la partie installée. Vous devez le faire pour pouvoir insérer les vis. Dans le même temps, rappelez-vous que le diamètre du trou foré doit être légèrement supérieur au diamètre de la vis.

Ensuite, vous prenez le produit et l'appliquez à la surface du mur. Faites une partie de ce travail avec un marteau et un clou. Votre tâche consiste à transférer la marque du trou à la surface.

La prochaine étape du travail consiste à percer les trous marqués. En règle générale, vous devez y marteler des côtelettes en bois ou des goujons ordinaires.

Ensuite, vous installez une barre en bois à sa place, en la fixant avec une vis. Cependant, vous pouvez utiliser un autre moyen: le bois est attaché à la côtelette avec un clou, à l'aide d'un marteau.

Le schéma de fixation du faisceau les uns aux autres.

Maintenant, vous corrigez et installez tous les éléments de contour supplémentaires. Pour plus de commodité, vous devriez tendre un fil entre eux. A quoi sert le fil? Sur celui-ci vous pourrez régler la hauteur du shabashki, et dans tous les endroits de la fixation de la poutre au mur. Ainsi, vous mesurez la distance qui se forme entre la surface du mur et le fil. Ensuite, soustrayez de cette distance la hauteur de l'élément.

Ensuite, prenez des morceaux de contreplaqué de différentes épaisseurs et construisez un sabot. Dans le processus, vous avez besoin d'une hache et d'un burin.

Une fois que Shabashka sera prêt, vous pourrez commencer à y percer des trous. Le diamètre du trou doit être supérieur au diamètre de la vis.

Ensuite, faites des trous dans le bois pour pouvoir le fixer plus tard au mur. Comment percer un trou dépend de la hauteur de l'élément ainsi que du matériau dont il est issu. Par exemple, si un bois a une hauteur supérieure à 6 cm et que le matériau est du mélèze, vous devez utiliser une perceuse avec une perceuse de 12 mm de diamètre. Lors de l'installation, tenez compte d'une circonstance importante: la tête de la vis doit être complètement insérée dans le bois, ne laissez aucune élévation, essayez de positionner la vis à l'intérieur de l'élément.

Si le bois a une épaisseur considérable, faites des trous de 3 cm de profondeur, puis fixez l’élément à la surface à l’aide de shabashek préalablement fabriqué.

Pour vérifier la planéité du bois fixe, utilisez le niveau du bâtiment. S'il s'avère que le bois est fixé à la surface un peu plus haut que prévu, dévisser la vis et remplacer le shabashka. Vous pouvez utiliser la deuxième méthode: desserrez la vis (mais pas complètement) et fixez les paramètres nécessaires des deux côtés de l’élément.

Si le rayon est situé en dessous du niveau prévu, dévissez la vis et remplacez le shabashka. Cependant, si la différence d'altitude est faible (jusqu'à 2 mm), vous pouvez couper la partie inutile à l'aide d'une raboteuse.

Fixation du bois sur un mur en brique: caractéristiques d'installation

Pour commencer, vous devez acheter:

Les experts ne recommandent pas d'utiliser un poinçon lorsque vous travaillez avec des briques, car ce matériau est fragile. Dans ce cas, vous pouvez facilement diviser le mur. Par conséquent, utilisez uniquement une perceuse.

Choisissez la bonne perceuse que vous pouvez dans le magasin de matériel. Le processus de forage vous prend beaucoup de temps, mais cela ne fonctionnera pas différemment.

L'installation est faite selon le schéma standard: percez des trous et utilisez des outils spéciaux pour fixer le bois. Attention, une installation incorrecte peut entraîner l’effondrement de la structure.

La fixation du bois sur le mur de béton est réalisée selon les mêmes instructions, les fixations et les matériaux sont les mêmes. Cependant, l'outil principal est une perceuse, qui est capable de faire des trous dans le béton (une foreuse est inutile ici). Le reste du travail devra également être percé, calculé et corrigé. Ainsi, si tous les points de fixation des fixations technologiques sont respectés, la barre sera alors maintenue en toute sécurité.

Comment fixer le bois au mur de divers matériaux

Lors de travaux de construction ou de réparation, il est souvent nécessaire de fixer une poutre en bois au mur de la maison. Si vous avez besoin de créer un cadre pour le matériau de revêtement, d'installer tout élément de mobilier ou d'électroménager, de réaménager les murs ou d'achever la construction d'une extension, vous devez dans tous les cas fixer la poutre en bois au mur.

Fixation avec des clous

La poursuite des travaux et la fiabilité de la construction dépendent de la bonne installation des barres en bois. Tout d’abord, vous devez choisir la méthode d’installation et les fixations nécessaires.

En règle générale, pour la construction et la décoration des murs est utilisé:

  • · Béton;
  • Brique;
  • · Arbre;
  • · Des blocs de béton cellulaire;
  • · Cloison sèche.
Fixation avec coins

Une fois que vous avez installé le matériel nécessaire pour l'installation des barres en bois, vous pouvez décider du choix des fixations. Il peut être calculé sur la base des normes suivantes: lorsque le rail a une section transversale de 2,5 à 4 cm, la distance entre les fixations doit aller jusqu'à 60 cm, sur une barre de section de 4 à 6 cm, elles doivent être séparées de 70 à 80 cm.

Installation de bois sur la base en béton

Pour fixer les lattes de bois sur un socle en béton, vous devez suivre les étapes suivantes. Commencez par préparer le bois en y perçant des trous pour les fixations. Plus loin à la même distance, nous forons des trous dans le mur. Pour des marquages ​​plus précis, vous pouvez attacher un bois déjà foré à la surface du mur et le marquer en utilisant les trous disponibles.

Le béton est foré à l'aide d'une perceuse pointue ou d'une perceuse diamantée. Il est préférable d’utiliser une perceuse à fonction perforatrice. Pendant le forage d'un trou, un foret trop chauffé est plongé dans l'eau pendant un moment et refroidi.

De plus, des côtelettes en bois sont enfoncées dans le mur, un bois d’œuvre est appliqué et un clou est enfoncé dans chaque côtelette. Sur la photo suivante, vous pouvez voir à quoi ressemble le montage de la base en béton. Il est également possible de fixer des lattes de bois au béton à l'aide d'ancrages (sur la photo ci-dessous).

Comment réparer les barres sur la brique

Si le mur de la maison est recouvert de briques, une technologie d'installation légèrement différente devrait être appliquée. Pour ce faire, percez des trous dans le bois à distance le long de la barre, puis remplacez le foret par le meilleur. En fixant le rail au mur, à travers les trous percés, nous effectuons le marquage, en perçant la brique.

Après avoir enlevé la barre et percé des trous dans le mur de briques de la profondeur et de la largeur requises. Il est recommandé de garder la perceuse droite et de ne pas la desserrer, sinon il est possible d'écraser la brique. Il est possible de fixer le bois au mur de briques à l'aide de chevilles et de vis autotaraudeuses. Une ancre peut également être utilisée pour un mur de briques.

Caractéristiques de l'installation des lattes de bois au béton cellulaire

Récemment, des blocs de béton cellulaire ont été utilisés assez souvent pour la construction de maisons et d’autres bâtiments. Ils sont faciles à traiter, la construction du bâtiment est donc beaucoup plus rapide. Cependant, avec une certaine douceur du béton cellulaire sont liées les caractéristiques des barres de montage sur sa surface.

Tout d’abord, le choix des fixations dépendra de l’ampleur de la charge future sur la barre. Si la structure n'est pas chargée de poids lourd, des vis autotaraudeuses ou des boulons en forme de coin peuvent être vissés dans des blocs de béton cellulaire. Pour ce faire, vous pouvez également utiliser des vis avec des filets sur toute la longueur.

Pour que la structure puisse supporter des charges suffisamment importantes, des goujons en acier ou en plastique sont utilisés.

Lors du choix des fixations, vous devez également tenir compte du fait que des blocs de béton cellulaire peuvent éventuellement avoir un effet destructeur sur le métal. Par conséquent, avant d'acheter, il est conseillé de consulter le vendeur et de connaître tous les risques possibles.

Installation de rails au mur d'une maison en bois

Très souvent, dans la construction de murs, on utilise également des poutres collées ou profilées. Comment est-il nécessaire de fixer le bois au mur d'une maison en rondins? Le plus souvent, des attaches perforées sont utilisées pour relier des surfaces en bois. Pour les fixer à la surface de la barre et au mur, vous pouvez utiliser des clous, des vis ou des vis. Les attaches perforées sont disponibles en différents types. Pour les éléments de fixation qui sont dans le même plan, utilisez des plaques, utilisez les coins si le support doit être maintenu dans des plans différents.

Si la structure n'a pas beaucoup de pression, vous pouvez utiliser un ruban de montage. L'utilisation de clous pour la fixation d'éléments en bois doit suivre quelques règles simples. Si des clous doivent être enfoncés dans des endroits difficiles à atteindre, utilisez un boulon avec un écrou à l'extrémité. Il est également nécessaire de choisir la bonne longueur des ongles.

Pour rendre la construction plus stable, les clous sont martelés à une certaine distance les uns des autres. Si les lattes sont en bois à haute densité, le milieu du clou est maintenu avec une pince lors du martelage. Facilite le martèlement de gros clous avant le perçage des trous.

Comment fixer correctement les barres à la cloison sèche

Si les lattes doivent être fixées à un mur orné de plaques de plâtre, l’installation est effectuée comme suit. En raison de la fragilité du matériau, les clous et les vis ne sont pas recommandés. En règle générale, pour une fixation fiable des barres sur la cloison sèche, choisissez des ancres en nylon ou en métal. Ils sont vissés dans la feuille et fixés avec une vis.

C'est le moyen le plus simple. Un montage plus stable peut fournir une ancre déroulante. Grâce à leur conception spéciale, un support supplémentaire est fourni au verso. Ces ancrages sont insérés dans les trous et serrés à l'aide d'un tournevis jusqu'à ce qu'ils soient complètement repliés.

Des goujons en plastique ordinaires peuvent également être utilisés. Pour ce faire, percez un trou, insérez une cheville, fixez la poutre avec une vis. Le goujon roulé sera en mesure de fournir un soutien à l'arrière de la feuille. Détails sur la façon de fixer le bois au mur, dans la vidéo ci-dessous. Comme on peut le voir sur la vidéo, il existe de nombreuses façons de fixer de manière sécurisée une structure en bois.

Fixation du bois au mur

Lors de la réparation et du réaménagement, lors de la construction d'une maison privée et de divers bâtiments d'habitation, lors de l'installation d'éléments de conception, de meubles, d'équipements ménagers et autres, il est souvent nécessaire de se fixer aux murs d'une barre en bois. Et ci-dessous, nous verrons comment fixer le bois au mur en fournissant de nombreuses informations utiles:

Des retards sur un sol en béton: comment les fixer (avec des chevilles, des vis, des angles), est-il correct de les poser?

Les bûches de bois sont nécessaires pour assurer une ventilation naturelle de l’espace souterrain et une meilleure conservation de la chaleur dans les pièces. Merci à l'utilisation du plancher de plancher pourra durer beaucoup plus longtemps. Toutefois, parmi les personnes qui n’ont pas beaucoup d’expérience dans le secteur de la construction, vous pouvez souvent entendre la question de savoir s’il est nécessaire de fixer les billes au sol en béton? Les maîtres expérimentés savent que, pour un revêtement de sol vraiment durable qui ne change pas de géométrie sous la charge et pour sa longue durée de vie, il est nécessaire de fixer correctement les bûches sur toutes les structures de support, y compris la chape en béton.

Maintenant, quand il est clair qu'il est nécessaire de fixer les rondins sur le sol en béton, il convient de noter que cette tâche est simple, ne nécessite pas de compétences ni de connaissances particulières et peut donc être effectuée par tout artisan.

  • Matériaux et outils
    • Attaches
    • Conseils pour choisir un décalage
    • Des outils
  • Moyens de monter une bûche sur un sol en béton
    • Fixation de la bûche sur les vis
    • Fixation des ancrages
    • Fixation d'une bûche sur un coin en métal
    • Décalages réglables
    • Fixation du retard aux piliers en béton
  • Instructions pas à pas pour attacher le retard au béton avec vos propres mains
  • Pas entre les retards

Matériaux et outils

Attaches

La question de savoir comment fixer des bûches à un sol en béton a différentes réponses: des structures simples ou ajustables peuvent être utilisées à cet effet. Dans ce dernier cas, des vis spéciales sont utilisées, ce qui permet de niveler les retards. De plus, le choix des attaches et des méthodes de fixation dépend des journaux utilisés.

La fixation la plus couramment utilisée est la fixation au sol en béton avec des chevilles métalliques ou des vis autotaraudeuses à goujons en polypropylène, dont les dimensions sont choisies en fonction de la section de la barre choisie pour la bille.

Le choix entre des clous d'ancrage ou des vis est déterminé par les éléments suivants:

  • Les vis moins chères sont, bien sûr, moins chères, mais les ancres sont plus fiables. En pratique, la fixation à l'aide de vis suffit presque toujours.
  • L’avantage des ancrages est qu’en plus de fixer les barres, ils pressent fermement les rondins sur la base. Cela devient particulièrement important lorsque la finition est assez lourde et régulièrement soumise à des contraintes mécaniques - ceci doit être pris en compte lors du choix du moyen de fixer correctement les bûches au sol en béton.

Avec la technologie moderne, il était impossible de fixer les cosses sous le plancher en bois. Cependant, une telle solution augmenterait considérablement les risques de biaiser le sol ou de déplacer le décalage de son emplacement d'origine. Par conséquent, en ce qui concerne la correction du décalage, il est préférable de s’appuyer sur les anciennes méthodes qui ont fait leurs preuves plus d’une fois.

Toutefois, la fixation risque de ne pas aider si du bois de qualité médiocre ou un mauvais raccord est sélectionné pour le travail.

Conseils pour choisir un décalage

Lorsque les grumes sont sélectionnées sur le sol en béton, vous devez faire attention aux points suivants:

  • type de bois;
  • qualité du bois d'œuvre;
  • longueur et section transversale;
  • le coût.

Pour des raisons de faisabilité économique, il ne faut pas utiliser de bois onéreux, car l'épicéa, le sapin ou le pin, bien traité, ne peut servir à rien. L'aspect du matériau importe peu, cependant, il est nécessaire de balayer les spécimens mangés par les broyeurs ou noircis par la moisissure. Moins importants sont l'uniformité du ton et l'exactitude de la géométrie du retard. Pour ce travail, les variétés appropriées b et le soleil avec une humidité maximale de 20%. Comme il est courant de travailler avec des sciages, ceux-ci doivent être stockés pendant un certain temps dans une pièce sèche, de manière à ce qu'ils s'équilibrent en humidité avec l'atmosphère environnante.

Tous les éléments en bois avant de fixer des bûches au sol en béton, vous devez faire tremper l’antiseptique à fond.

Des outils

Comme la tâche consiste à poser des bûches sur un sol en béton, le travail devra utiliser les outils suivants:

  • Percer et poinçonner.
  • Outils de menuiserie: scie circulaire, scie à main, rabot.

En outre, vous devez investir dans l’imperméabilisation, qui doit être répartie sur toute la surface du béton. Lors du calcul de la quantité de matériau, vous devez ajouter des chevauchements de 10 à 15 cm à la surface de plancher.

Moyens de monter une bûche sur un sol en béton

Les manières de fixer une bûche à un sol en béton sont réduites à quatre options de base, après avoir été familiarisées, tout maître peut choisir celle qui lui convient le mieux.

Fixation de la bûche sur les vis

C'est la méthode la plus simple pour corriger le décalage, mais malheureusement, elle ne convient pas dans toutes les situations.

  1. Premièrement, dans le bois, vous devez percer des trous pour le diamètre du goujon en plastique et faire un perforateur dans le béton avec un perforateur.
  2. Ensuite, les chevilles sont martelées à l'aide d'un marteau, après quoi les vis sont vissées ou les clous sont enfoncés dans le plafond.
  3. Le capuchon de la vis en même temps de quelques centimètres doit être immergé dans le trou.

Il est souvent demandé quelle étape de la fixation du décalage au sol en béton est préférable de choisir? Il n’ya pas de norme stricte ici: la marche peut varier de 40 cm à 80 cm. En moyenne, vous pouvez naviguer en toute sécurité sur un demi-mètre.

Un nombre suffisant de retards fiables ne seront conservés que lorsqu'il y aura un petit espace entre la base et la barre. Ceci doit être pris en compte par ceux qui veulent savoir comment mettre correctement des décalages sur le sol en béton.

Fixation des ancrages

Les ancres, contrairement aux vis autotaraudeuses, fixent les rondins de manière rigide mais les attirent également à la surface du béton. Avec cette installation, les poutres en bois tiennent mieux, de sorte que la plupart des maîtres préfèrent utiliser des ancres. De plus, cette puissante attache limitera dans une certaine mesure la déformation de l’arbre, surtout s’il n’a pas été suffisamment séché auparavant. Mais il est beaucoup plus difficile de tirer une ancre d'une base de béton que de la conduire là-bas. Par conséquent, lors du démantèlement, les travailleurs devront déployer beaucoup d'efforts.

Quoi qu’il en soit, lors de l’utilisation d’ancrages, le revêtement de sol ne gonfle pas, mais il peut se plier. Pour éviter ce dernier problème, il est nécessaire d’installer les joints plus souvent.

  1. Ici, l'installation d'une bûche sur un sol en béton commence par le perçage de trous traversants dans le bois.
  2. Ensuite, des trous opposés sont faits devant chacun d'eux.
  3. Après cela, le boulon d'ancrage est inséré dans les deux trous et le capuchon torsadé ou la clé rozhkov. Il est important de ne pas trop serrer le boulon, sinon il pliera le bois, en particulier lorsqu'il y a un espace vide à cet endroit. Ensuite, il y aura une pause sur le terrain propre.

Avant d'installer l'ancrage dans la poutre, vous devez percer un renfoncement d'un plus grand diamètre pour s'adapter à la tête de boulon.

Les ancres doivent être placées par incréments de 60 à 100 cm et leur longueur doit être suffisante pour pénétrer profondément dans le béton d'environ 6 cm, les ancres d'un diamètre de 10 mm étant le plus souvent utilisées. Habituellement, un retard est maintenu par 4 à 5 ancres.

Vidéo sur la fixation d'une bûche au sol en béton avec des ancres:

Fixation d'une bûche sur un coin en métal

Avec un décalage de 10 centimètres ou plus, il devient difficile de travailler. Pour leur fixation, il est préférable d'utiliser des coins en acier qui, avec une étagère entreront en contact avec le latte, et l'autre avec la base en béton. La fixation dans ce cas est faite: sur le béton - les clous à cheville, et sur la barre - à l'aide de vis autotaraudeuses. Dans ce cas, la charge principale devrait tomber sur les joints, et non sur les fixations, car les angles ne devraient fixer que la position de la poutre.

Pour mieux rester à la surface, il faut utiliser des vis dans lesquelles le filetage n’atteint pas le capuchon.

Il est également possible de fixer des éléments en bois sur la base en béton à l'aide d'un coin en acier galvanisé. Le processus d'installation est le suivant:

  1. Fixez un coin à la bûche à l’aide de vis autotaraudeuses, qui doivent pénétrer plus profondément dans le bois d’au moins 30 mm.
  2. Fixez le coin à la base en béton avec des goujons.

Vidéo sur la façon de fixer les journaux au sol en béton avec des coins:

Décalages réglables

Il existe une autre option, comment fixer les bûches au sol en béton. Pour ce faire, utilisez un support rectangulaire, qui est attiré par quatre chevilles sur la base. Au centre de cette tribune se trouve un poteau qui pénètre à travers le bois.

En tournant l’écrou, situé sous la poutre, vous pouvez régler assez précisément sa hauteur et en utilisant l’écrou supérieur pour fixer l’élément dans la position souhaitée.

Ce système n’est pas si difficile à installer, il est fixé au sol à l’aide de goujons et, à la traîne, vous devrez faire un trou pour le goujon. La fréquence d'installation des supports dépend de la section transversale du décalage. Toutefois, dans tous les cas, il n'est pas recommandé de définir un intervalle supérieur à 1 mètre. Cette option de fixation de la grume sur une base en béton, bien qu’elle ait été reconnue comme optimale, n’est cependant pas devenue trop populaire en raison de son coût élevé.

Après avoir fixé le retard sur eux est posé un plancher rugueux de planches, OSB ou matériaux similaires. Si le travail est effectué qualitativement, l'apparence du sol de finition peut être impeccable.

Fixation du retard aux piliers en béton

De même, les journaux sont attachés à des piliers en béton. Il utilise le même matériel, mais destiné aux piliers.

  1. À l’avance, les poteaux doivent être imperméabilisés et enduits de bitume simple ou de mastic de bitume. La coupe supérieure des piliers peut être imperméabilisée, en mettant des morceaux de matériau de toiture préalablement coupés selon sa configuration.
  2. Également à l'avance, dans la base des piliers et dans le bois, vous devez percer des trous pour enfoncer une cheville ou une jambe d'ancrage.
  3. Le bois est attiré vers le poteau par une vis autotaraudeuse, dont la longueur est de 2 à 3 fois la largeur de la jambe de force.
  4. En outre, le bois peut être fixé avec des plaques métalliques spéciales munies de vis. Pour ce faire, ils sont vissés à la base des piliers avec des clous à cheville et un trou traversant est percé dans lequel il est nécessaire d'insérer une vis et de fixer le retard au sommet des piliers. Merci à ce retard va tenir serré.

Instructions pas à pas pour attacher le retard au béton avec vos propres mains

Il est facile d’attacher des bûches de bois au sol en béton, même seul. Il existe plusieurs options de montage. Vous trouverez ci-dessous les étapes d’une des méthodes standard.

  1. Étendez l'étanchéité sur la base en béton (feutre de toiture ou simple film PVC). Les joints entre les pièces doivent fixer un ruban adhésif spécial.
  1. Ensuite, vous avez besoin d'un pas en avant pour vous permettre de vous allonger davantage. Cette étape dépend du matériau dans lequel le revêtement de finition sera fabriqué: lorsque vous utilisez un rideau de palplanches, un décalage de 25x100 mm peut être appliqué avec un décalage de 70-80 cm, et pour les autres matériaux, le seuil doit être réduit à 40 cm.
  2. Si la longueur du matériau ne suffit pas à couvrir la totalité de la pièce, il est alors possible d'arrimer les éléments avec un coin en fer ou en réalisant les scies qui forment la connexion dans la pointe de la racine.
  3. Avant d'installer des lattes sur le sol en béton, vous devez faire des décalages extrêmes, qui seront situés près des murs. Ils doivent être posés à niveau, en alignant clairement leur hauteur en les plaçant sous les poutres de lattes de bois ou de morceaux de contreplaqué. Le plus pratique consiste à utiliser un niveau laser. Lorsque les décalages extrêmes sont corrigés, un fil kapron est tiré entre eux, ce qui servira de guide lors du montage du reste du retard.
  4. Pour attacher un bois à un sol en béton, il est nécessaire de faire des trous dans les deux. Dans le trou du béton, vous devez enfoncer une cheville ou une jambe d'ancrage en acier. Chaque latte doit être fixée avec au moins quatre ancrages et les vis doivent être espacées de 40 à 60 cm.
  1. Il est nécessaire de préparer à l'avance les aligneurs pour le panneau de particules ou le contreplaqué découpés en bandes lisses. À l'aide de ces éléments, la construction de la latte est fixée dans une position uniforme (des morceaux de contreplaqué sont simplement placés sous les bûches s'il est nécessaire de les soulever) afin que le revêtement de finition ne craque pas et ne marche pas.
  1. S'il y a au contraire une convexité dans la base en béton, il faudra alors aplanir le décalage, non pas en plaçant du contreplaqué, mais en choisissant une partie du matériau en dessous à l'aide d'une raboteuse.
  2. Lorsque tous les retards seront installés à leur place, alors entre eux devrait être mis isolant, par exemple, remplir l'argile.
  1. Avant de fermer le revêtement de finition, pensez à établir les communications nécessaires. Il est également conseillé d'utiliser une couche pare-vapeur.

Pas entre les retards

Comment poser correctement les bûches sur le sol en béton, si différents matériaux sont utilisés pour le revêtement de finition? Vous trouverez ci-dessous la relation entre l'épaisseur des lames de plancher et la distance entre les retards:

  • avec une épaisseur de planche de 20 mm, il doit y avoir une distance de 20 cm entre les retards;
  • pour les planches de 25 mm d'épaisseur, un pas de 50 cm est requis;
  • pour 25 mm - 60 cm;
  • pour 40 mm - 70 cm;
  • pour 45 mm - 80 cm;
  • pour 50 mm - 100 cm.

Si le sol est en contreplaqué, le pas entre les retards est déterminé différemment:

  • avec une épaisseur de contreplaqué de 15-18 mm, un décalage de 40 cm est requis;
  • à 22 mm - 60 cm.

Comment préférez-vous fixer les rondins sur le sol en béton et pourquoi? Parlez-nous de votre opinion ou de votre expérience dans les commentaires.

Partagez cet article avec des amis:

"data-url =" http://krutopol.com/lagi-na-betonnyj-pol.html "data-image =" http://krutopol.com/wp-content/uploads/2016/10/kreplenie-lag -k-betonnomu-polu-450x299.jpg "data-title =" Décale sur un sol en béton: comment les réparer (avec ancres, vis autotaraudeuses, angles), comment les mettre? ">

Vous serez intéressé par:

Les propriétaires de logements privés continuent de faire volontiers un choix en faveur de structures en bois multicouches, malgré des périodes d'exploitation pas trop longues.

Pour que le revêtement de sol serve longtemps et qu'il soit durable, le plancher ne craque pas et ne se plie pas sous vos pieds; vous devez d'abord calculer correctement tous les paramètres de conception, y compris ceux sur lesquels...

Comment fixer les bûches à une base de béton?

S'il vous plaît expliquer comment mieux fixer les journaux à la base de béton?

La base est-elle épaisse?
J'ai fixé le sol, les murs, le plafond aux clous à cheville. La poutre doit être pré-percée 50 mm d’abord, avec le dixième foret à peu près à la moitié, puis le septième au travers. Le diamètre du foret est choisi de manière expérimentale pour que la cheville en plastique soit traversée et maintenue par le capuchon. Il existe des chevilles très appropriées avec une telle extension, comme un capuchon (je ne sais pas comment l'appeler).
Le nombre de trous environ tous les 500 mm. Dans le béton / la brique, j'ai fait un trou pour le clou, poussé le premier, puis à travers les trous de la poutre, j'ai planifié les emplacements pour les forages suivants, poussé la barre de côté (même sur une barre de 80 m / clou, la barre mesure deux mètres de long avec un crochet et continue). et percé le reste des trous.
Ici, sobsno, et tous

Cela dépend de la pièce dans laquelle vous souhaitez les placer. En interne ou en externe. Quelle est l'humidité attendue dans la pièce? Etc. etc. Plus la localisation du décalage, la base de béton elle-même, le nombre d’étages (qu’est-ce qu’il ya sous le béton?) Sont-ils précis, plus vous serez en mesure de donner une réponse.

La tomate a écrit:
La base est-elle épaisse?

épaisseur de barre 50 mm

MeliOrator a écrit:
Cela dépend de la pièce dans laquelle vous souhaitez les placer. En interne ou en externe. Quelle est l'humidité attendue dans la pièce? Etc. etc. Plus la localisation du décalage, la base de béton elle-même, le nombre d’étages (qu’est-ce qu’il ya sous le béton?) Sont-ils précis, plus vous serez en mesure de donner une réponse.

Les retards vont se poser dans la pièce, dans une maison à panneaux ordinaire, l'humidité sera normale, sous la base de béton les voisins les plus probables

ElectroNik a écrit:
épaisseur de barre 50 mm

Je ne parle pas de bois, mais de CONCRETE BASE.
Bien qu'il soit maintenant clair qu'il s'agit d'une plaque de sol. Si la plaque présente des cavités, mon idée de monter sur d / nails n’est pas tout à fait réussie

Si la technologie traditionnelle, alors rien. Ils sont placés librement sur le sol, alignés à l’horizon sur des supports anti-vibrations (traditionnellement, il s’agissait de panneaux de fibres). Ayant fixé rigidement à la base, vous cassez l'isolation phonique d'un sol.

Le bois de rongeur n'est pas assez sec, je pense qu'il peut se plier plus tard

ElectroNik Vous aurez alors soit un plancher fixé à ce bois, soit un panneau OSB / contreplaqué. Eux aussi ne donneront pas la barre cintrée.

Denis B. aimerait encore les résoudre au chevauchement

Rongeur a écrit:
Si la technologie traditionnelle, alors rien. Ils sont posés librement sur le sol, alignés à l’horizon avec des supports anti-vibrations (c’était traditionnellement des panneaux de fibres)

Voici la bonne réponse.

ElectroNik a écrit:
le bois n'est pas assez sec, je pense qu'il peut se plier plus tard

Il est peu probable que la barre de 50 mm plie sous le poids du sol (planches, revêtements).
Par contre, j’ai vu comment un bois d’assèchement cloué sur le mur, avec des clous à cheville, le tirait facilement.

J'aimerais entendre plus d'options de montage

ElectroNik a écrit:
J'aimerais entendre plus d'options de montage

J'ai déjà dit quelque chose à ce sujet. Béton. L'ancienne méthode, mais éprouvée. Ils ne sont pas attachés, ils sont fixés de manière à ce que les panneaux, le contreplaqué et le rail de plancher tiennent ensemble.

ElectroNik a écrit:
S'il vous plaît expliquer comment mieux fixer les journaux à la base de béton?

Si vous attachez bêtement pour ne pas craquer, vous devez utiliser des bouchons et des vis en plastique, et non un clou à cheville!
Il est préférable et plus correct de niveler le décalage par niveau, et pas seulement de s’attacher à la base existante. Je doute que votre fondation soit parfaite.

parket_shik a écrit:
Si vous attachez bêtement, pour ne pas craquer, vous devez utiliser des bouchons et des vis en plastique, et non un clou à cheville!
Il est préférable et plus correct de niveler le décalage par niveau, et pas seulement de s’attacher à la base existante. Je doute que votre fondation soit parfaite.

Niveau, quels sont les bouchons et les bouchons en longueur et en diamètre? Je ne comprends toujours pas le bouchon doit être complètement dans une base de béton ou 50/50?

ElectroNik a écrit:
doit être complètement dans une base de béton ou 50/50?

C'est dans la base de béton qu'il doit y avoir un bouchon de liège!
Le liège, par exemple, 6 mm x 30 (35) mm et une vis autotaraudeuse galvanisée avec un capuchon de 10 mm pour bien tirer la barre. La longueur de la vis est de 80 mm à 100 mm (vous devez essayer, ce qui convient mieux).
S'il est bon de tordre une telle paire, elle ne sera pas retirée!

parket_shik a écrit:
vis autotaraudeuse 80 mm - 100 mm (vous devez essayer, ce qui convient mieux).

Je pense qu'il est nécessaire d'ajouter non pas une vis, mais une vis à col, c'est-à-dire sans filetage sous la tête. Le fil doit aller dans le liège, puis le cou attirera la barre. 50 mm 80 mm ne suffit pas, 100 mm. Il peut y avoir des vides sous le bois - une surface inégale et le bois lui-même, en cours de route, peuvent s’ajouter.

Merci, je vais réfléchir.

La crêpe traîne sur de telles ancres *
Juste percé à travers le lag et le béton dessous. Puis sur les lattes de contreplaqué, le liège et le parquet. Les voisins sur le tramp ne se sont pas plaints

Peut-être que le TC est utile. Dans sa cavité sur la loggia (2x4 m) a fait le sol le long des "chevrons" et des retards. Permettez-moi de vous expliquer - il était nécessaire de relever le niveau de 23 cm.J'ai fabriqué des "chevrons" à partir d'une planche de 5x15 sur un bord, tirant des endroits vers la plaque à travers des chevilles en plastique isolées de verre 35x8. Dans les "chevrons", j’ai coupé le niveau de la latte de la planche 5x10 et cousu dessus avec 2 couches de contreplaqué de 10 mm avec chevauchement et recollage de PVA. La loggia était en cours de préparation pour un parquet à la pièce (pas encore posé, mais la base des "stands de mammouth").

S'il te plait dis moi.
Lorsque vous posez du contreplaqué sur des bûches (40 à 50 mm), combien de mm de contreplaqué devez-vous poser? Et, comme je l’ai compris dans les sujets précédents, il est préférable de disposer deux demi-couches dans une course, c.-à-d. Par exemple, pas un à 20, mais deux à 10?
Merci

J'ai oublié d'ajouter - distance interlag 25-30cm, c'est-à-dire 5 lag par feuille de contreplaqué

qwerty123123 a écrit:
S'il te plait dis moi.
Lorsque vous posez du contreplaqué sur des bûches (40 à 50 mm), combien de mm de contreplaqué devez-vous poser? Et, comme je l’ai compris dans les sujets précédents, il est préférable de disposer deux demi-couches dans une course, c.-à-d. Par exemple, pas un à 20, mais deux à 10?
Merci

18-20 mm suffisent, mais il est préférable de poser en deux couches de 10mm

Et les lags et le contreplaqué ont besoin de quelque chose à manipuler avant la pose? Le sol sera monté dans l’appartement, c’est-à-dire un peu chaud et sec

qwerty123123 a écrit:
Et les lags et le contreplaqué ont besoin de quelque chose à manipuler avant la pose?

Les retards doivent être traités avec des structures spéciales, ils sont maintenant très nombreux dans les magasins.Vous devez choisir quelque chose pour protéger les structures en bois de la pourriture, du feu et des insectes.
Le contreplaqué est traité pendant la production, mais le côté qui tombe sur les retards peut être traité plus avant. S'il y a du contreplaqué en deux couches (: confondu, l'espace entre eux doit être traité, c'est l'endroit idéal pour une vie confortable de différents champignons, etc.
Il est souvent conseillé d’utiliser l’apprêt sur le côté extérieur du contreplaqué, ce qui réduit légèrement la consommation de peinture, bien qu’il me semble que la peinture est alors plus facile à décoller.

Il y avait une autre question.
Il s'est avéré que trouver une planche de séchage à chambre (sur des bûches) n'est pas si facile. Si vous achetez une planche d’humidité naturelle, quelle est la probabilité que des retards vous mènent? Le pas en retard est de 25-30cm, c’est-à-dire 5 lag par feuille
Merci

qwerty123123 a écrit:
Si vous achetez une planche d’humidité naturelle, quelle est la probabilité que des retards vous mènent?

Si vous êtes attaché rigidement à la base, tout ira bien. La fixation maintiendra les rafales de la planche en torsion, à moins bien sûr que la planche soit humide.

parket_shik, il semble donc que ce soit l'inverse - pas besoin de corriger les retards à la base? Ou ici le bouchon - les retards secs ne sont pas attachés, de sorte que le bruit d’impact est moins transmis, et les bruts - sont attachés aussi fort que possible afin qu’ils ne mènent pas?

qwerty123123 a écrit:
c'est donc l'inverse - pas besoin de corriger les retards à la base? Ou ici le bouchon - les retards secs ne sont pas attachés, de sorte que le bruit d’impact est moins transmis, et les bruts - sont attachés aussi fort que possible afin qu’ils ne mènent pas?

Je suis toujours pour un montage rigide. Les ponts de transmission du son artificiels sont aussi un truc pour quelqu'un! Le tableau brut ne peut pas être utilisé sur les sols!
Celui qui veut prendre le risque peut ne pas être attaché à la base, mais faire le sol selon l'ancienne méthode sovdepovskiy! Si alors les sols commencent à craquer, alors vous direz merci à ceux qui agitent pour une telle technologie!
Visitez les appartements fois sovdepovskih, où les voisins supérieurs craquent les planchers! Horreur! Vous pouvez même entendre un chien courir sur ce sol grinçant. Comme si cela se passait dans votre appartement.
Et vous à propos de quoi = que les ponts sonores! Le bruissement de vos pantoufles ne sera jamais entendu par votre voisin inférieur. Et si vous marchez au maximum, une isolation phonique ne vous aidera pas.